Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 13:36

La semaine des Primeurs (semaine de présentation du nouveau millésime aux professionnels internationaux du monde du vin) s’est achevée à Bordeaux et je dois dire qu’avec Laurier, nous n’étions pas fâchés de voir le week-end arriver pour savourer une bonne bière.
Le millésime 2016 se révèle particulièrement réussi pour les rouges. Côté Sauternes-Barsac, il y a également de très belles choses. J’ai trouvé d’une manière générale que les vins étaient très denses, très liquoreux. Cela est fort probablement dû au fait que le phénomène de botrytisation (développement de la pourriture noble sur les baies) s’est fait très progressivement et que beaucoup de propriétés ont vendangé très tardivement.

Afin de me détendre un peu après cette semaine intense, j’ai remis les pieds dans ma cuisine pour préparer un petit dessert aux enfants (et pour nous aussi accessoirement).  J’ai opté pour de la mangue car ils ont décrété que c’était leur fruit préféré et m’en réclament  à cor et à cris.
Lait de coco et mangue me semblait un mariage intéressant, j’ai donc préparé ma panna cotta ainsi avec un soupçon de vanille et les enfants étaient ravis
Pour ma part, avec un petit verre de Barsac, c’est très bien passé également 

Panna Cotta au Lait de Coco et à la Mangue

Les ingrédients pour 6 personnes:

Pour la Panna Cotta
● 30cl de lait de coco
● 30cl de crème entière liquide
● 50 sucre en poudre
● 1 gousse de vanille
● 3 feuilles de gélatine

Pour le coulis de mangue
● 1 mangue bien mûre
● 1 cuiller à café de jus citron
● 1 cuiller à soupe de sucre en poudre

● quelques feuilles de menthe

Préparation
1.
Dans une casserole, faire chauffer la crème, le lait de coco, le sucre et la vanille. Dès frémissement, éteindre le feu et laisser infuser la vanille pendant une dizaine de minutes. Pendant ce temps, faire tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide.


2. Après infusion de la vanille, gratter les graines et ôter la gousse. Ramener la crème à frémissement et mélanger les feuilles de gélatine à la crème en mélangeant vivement. Répartir dans les verrines.

3. Laisser refroidir et placer au frais toute une nuit et jusqu’au moment de servir.
Je couvre toujours mes verrines d’un film alimentaire avant de les placer au frais.

4. Préparer le coulis
Eplucher la mangue et prendre soin d’en conserver quelques petits dés pour la décoration. Mixer la mangue avec le jus de citron et ajouter le sucre si nécessaire
Vous pouvez conserver ce crumble quelques jours dans une boite hermétiquement fermée.

5. Au moment de servir
Napper les panna cotta de coulis de mangue et décorer de quelques dés, ainsi que d’une feuille de menthe.

Panna Cotta au Lait de Coco et à la Mangue

Mon Accord Mets-Vin
Je propose d’opter pour un vin blanc liquoreux, un Barsac sera très intéressant de par sa fraîcheur et sa minéralité. Une autre alternative pourra être un Gewurztraminer, en Vendanges Tardives, dont les notes très fruitées et épicées sauront mettre en valeur ce dessert.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans lait de coco mangue crème menthe
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 15:24

A la maison on est très très fan des desserts au citron, gâteau, cake, carré, cake, sorbet, on prend tout ! Et puis je trouve que c’est le genre de dessert qui, généralement, passe bien avec tout le monde. Beaucoup pensent qu’en préparant un dessert au chocolat, ils feront l’unanimité, mais je suis certaine qu’avec un dessert au citron, le succès sera d’autant plus important.

Bon, peut-être que je dis ça parce que je n’aime pas le chocolat…

Bref. Cette tarte au citron, je l’ai voulue avec une note un peu différente de celle que je fais habituellement. Je mets toujours un peu de poudre d’amande dans ma pâte brisée mais, je me suis dit cette fois-ci que la pistache serait intéressante sur le citron.

J’ai donc ajouté un peu d’arôme à ma pâte et saupoudré le dessus de ma tarte de pistaches que j’avais préalablement passées au four quelques minutes et concassées. Je dois dire que nous n’avons pas été déçus du résultat !

Tarte au Citron, Touche de Pistache

Les ingrédients pour 6 personnes:

Pour le fond de tarte (environ 22cm de diamètre)
● 150g de farine
● 150g de poudre d’amandes
● 150g de beurre ramolli en pommade
● 60g de sucre glace
● quelques gouttes d’arôme de pistache

Pour la garniture au citron
● 4 citrons
● 3 œufs
● 250g de sucre
● 20cl de crème liquide

● 70g de pistaches torréfiées et concassées

Préparation

Préparer le fond
1. Préchauffer le four à 180°C. Mélanger la farine, la poudre d’amandes et le sucre glace. Incorporer le beurre et travailler la pâte jusqu’à l’obtention d’un appareil souple.

2. Etaler la pâte précédemment obtenue dans un moule à tarte. Placer au four et laisser cuire 15 minutes, ou jusqu’à ce qu’elle dore. Laisser refroidir.

Préparer la garniture au citron
1. Prélever le zeste d’un des citrons. Les râper très finement. Presser le jus des 3 citrons et le passer au chinois (fine passoire).  

2. Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Incorporer le jus de citron, ainsi que les zestes de citron. Ajouter enfin la crème liquide et bien mélanger l’ensemble.

3. Préchauffer le four à 150°C. Verser le mélange au citron sur le fond précuit. Passer au four et laisser cuire 25 à 30 minutes. Laisser refroidir totalement avant de démouler. Placer au frais au moins une heure.
Pour vérifier que la cuisson est bonne, secouez le moule très légèrement pour voir si le centre est encore liquide. Si le centre est figé on peut arrêter la cuisson.

On pourra laisser au frais toute la nuit.

4. Juste avant de servir, saupoudrer le dessus de la tarte de pistaches concassées.

Tarte au Citron, Touche de Pistache

Mon Accord
Je propose un Champagne sur ce dessert à la fois sucré, acidulé et croquant.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans citron crème pistache amande
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 17:13

Voici une recette qui fleure bon le Nord. Enfin qui fleure bon, façon de parler ! De la bière, du Maroilles, des moules, on peut difficilement faire plus nordiste…Et plus odorant ! Mais alors, qu’est-ce qu’on s’est régalés ! A la maison on est des inconditionnels des moules au Maroilles (dont je n’ai pourtant encore jamais posté la recette sur ces pages, ce sera fait dès la saison des moules revenue !) Je m’étais toujours dit qu’il fallait que je crée une soupe genre « Chowder » (Plat typiquement Nord-Américain), un peu épaisse, avec des moules déjà décortiquées, et du Maroilles, mais aussi de la bière. C’est donc chose faite !

Soupe de Moules au Maroilles

Les ingrédients pour 6 personnes :
● 250g de moules cuites décortiquées et congelées

● ¼ de Maroilles
● 3 échalotes
● 15cl de bière ambrée
● 40cl de lait
● 1 cuiller à soupe bombée de farine
● 1 noix de beurre salé
● 1 cuiller e persil frais ciselé
● 1 cuiller à café d’huile d’olive
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

Préparation
1.
Mettre les moules dans une casserole et les recouvrir de lait. Faire chauffer à feu doux puis éteindre dès le frémissement. Laisser décongeler pendant 30 minutes à 1 heure. Egouter les moules en prenant soin de conserver le lait.


2. Dans un fait-tout, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive, y jeter les échalotes émincées. Les laisser dorer, puis ajouter la farine. Remuer et laisser cuire une petite minute. Mouiller avec la bière, remuer pour l’incorporer doucement.

3. Couper le fromage en petits morceaux et l’ajouter dans le fait-tout. Le laisser fondre à feu doux tout en remuant. Ajouter ensuite le lait de décongélation des moules progressivement.

4. Incorporer enfin les moules et laisser cuire encore cinq minutes à feu doux. Poivrer et ajouter le persil.
Servir avec du pain

Soupe de Moules au Maroilles

Mon Accord Mets-Vin
Plutôt que de se risquer vers un vin qui sera à coup sûr écrasé par la puissance des arômes présents, je propose de rester sur la bière utilisée pour la cuisson, une bière ambrée !

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans moules Maroilles bière
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 16:20

Je n’ai pas honte de le dire, je suis nulle en macaron. J’ai du réussir une ou deux fournées dans ma carrière de bloggeuse culinaire, vraiment pas de quoi pavaner. C’est probablement parce que je ne cours pas après non plus. J’adore l’amande, mais les macarons, c’est différent. On ne sait jamais trop sur quoi on va tomber. Il y a ceux que ça enthousiasme, et ceux que ça rend suspicieux. Je suis de ceux-là. Je préfère avoir la notice, comme au dos de la boîte de Quality Street, histoire de ne pas tomber sur les chocolats noirs fourrés à la crème de liqueur d’orange…

Lors de notre tour hebdomadaire sur le marché de Cadillac, il m’arrive régulièrement d’acheter quelques mini-canelés (oui, il paraît qu’on lui a ôté un « n » dans les années 80…) pour accompagner le petit café de fin de marché. Cela fait des années que je les prends chez M. Canelé et Mme Macaron, basés à La Brède (près de Bordeaux) et qui sont là tous les samedis. M. Canelé les prépare et les cuit juste devant nous, non sans lancer des « crrrrrrrrrrroustillants ! mmmmmmmmmmoelleux ! On se rrrrrrrrrégale ». Et je dois dire que rien qu'à l'odeur, on se régale. 

Ils proposent d’autres pâtisseries et aussi, comme leur nom l’indique, des macarons, sur lesquels Hugues lorgne à chaque passage, au point de se désintéresser des canelés.

Il y a deux semaines, nous étions invités chez nos amis, Pauline et Lionel, et je me suis dit, « pourquoi ne pas leur apporter ces jolis macarons ? » Nous en avons pris de toutes les couleurs et Hugues a pu enfin mordre dedans. Il était aux anges. Nous les avons-nous aussi goûtés et nous nous sommes vraiment régalés !

J’en viens à ma recette. En plus des macarons, j’ai acheté aussi quelques canelés et M. Macaron m’a demandé si nous avions du Rhum à la maison. Après avoir répondu par la positive, il m’a tendu un petit sac de canelés très (trop) caramélisés en me disant de les mettre dans un bocal avec moitié eau moitié Rhum, un peu de sucre et de les laisser tremper au moins 48 heures ; pour ensuite les déguster comme un Baba au Rhum.

Toute contente je me suis empressée de tenter l’expérience et d’essayer quelques recettes de sirops. Je pense que l’on peut conserver ces petits canelés au moins 1 à 2 moins en bocal bien fermé. Je les ai d’abord goûtés seuls, un vrai régal ! Ensuite, j’ai testé avec de la glace vanille, de la chantilly, puis j’ai cherché des méthodes d’accommodation dudit canelé-baba. C’est ainsi que j’ai pensé à cette crème brûlée. Le résultat fût vraiment délicieux !

Crème Brûlée au Canelé Façon Baba au Rhum

Les ingrédients pour 4 personnes :

Pour les canelés façon Baba au Rhum :
● 15cl de Rhum
● 15cl de sirop de sucre de canne
● 25cl d’eau
● 10 mini canelés

Préparation
1.
Faire chauffer l'eau et le sirop de sucre de canne ensemble à feu doux pendant une dizaine de minutes. Arrêter le feu et ajouter le Rhum.


2. Verser le mélange dans un grand bocal. Lorsque le mélange est froid, ajouter les canelés et refermer. Laisser macérer au moins 48 heures avant de consommer.

Pour la crème brûlée :
● 4 canelés façon Baba au Rhum

● 25cl de lait entier
● 25cl de crème entière (33%) liquide

● 80g de sucre en poudre
● 5 jaunes d’œuf
● 1 gousse de vanille
● 100g de cassonade

Préparation
1.
Faire chauffer le lait avec la crème, 40g de sucre et la gousse de vanille. Arrêter le feu à frémissement. Laisser infuser la vanille puis gratter la gousse. Laisser refroidir totalement.


2. Pendant ce temps, battre les jaunes avec le reste de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

3. Préchauffer le four à 110°C. Placer un canelé égoutté au centre de chaque ramequin prévu pour les crèmes brûlées. Placer les ramequins sur une plaque.

4. Incorporer le lait aux jaunes battus sans cesser de battre. Verser doucement le mélange obtenu dans les ramequins, autour des canelés.

5. Placer au four et laisser cuire 1 heure à 1h10. Laisser refroidir totalement, puis placer au réfrigérateur au moins 4 heures avant de servir.

6. Juste avant de servir, saupoudrer un peu de cassonade sur le dessus des crèmes et à l’aide d’un chalumeau de cuisine.

Crème Brûlée au Canelé Façon Baba au Rhum

Mon Accord Mets-Vin

Difficile de proposer autre chose que le Rhum ici car il est très présent et rend un accord avec un vin trop risqué. Il serait écrasé…
​​​​​​​

M. Macaron m’en a redonné un petit sac au marché d’hier, ils trempent déjà… J’ai hâte !

Si vous habitez dans le Bordelais, ne manquez pas de goûter les douceurs (canelés, macarons, croustades, gâteau basque, chouquettes…) de M. Canelé et Mme Macaron.

Crème Brûlée au Canelé Façon Baba au Rhum

Ils sont sur les marchés :
Cadillac (tous les samedis, La Teste-de-Buch (tous les dimanches), Lacanau-Océan (mercredis d’avril à septembre), Mimizan (Jeudi de juillet à août)

5€ les 20 mini canelés et 5€ les 9 macarons
 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans Rhum crème jaunes d'oeuf cassonade
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 12:08

Le temps des fondues, raclettes et autres copieux repas centrés autour du fromage n’est pas encore tout à faire révolu. Je ne pense pas être la seule à avoir des restes de fromage après une « raclette party ». Ce n’est pas le genre de reste qui pose trop de problème à la maison. Les enfants adorent le fromage sous toutes ses formes.  Il m’arrive très souvent d’utiliser la raclette en gratin ou comme ici, dans des grilled cheese.

Avec une tranche de bacon ou de jambon cru pour rester fidèle à son accompagnement traditionnel, un peu de roquette pour apporter une touche fraîche et poivrée, et voilà un sandwich chaud et très savoureux dont vous me direz des nouvelles !

Grilled Cheese à la Raclette et au Bacon

Les ingrédients pour 2 personnes :
● 4 tranches de pain de campagne aux graines
● 4 tranches de bacon
● 150g de Raclette coupée en tranches
● une bonne poignée de roquette
● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
● 2 noix de beurre + pour la cuisson
● 2 tours de poivre du moulin

Préparation
1.
Tartiner chaque tranche de pain d’un peu de beurre.


2. Dans une poêle ou une sauteuse, faire griller les tranches de bacon.

3. Disposer une les tranches de fromage sur chaque tranche de pain et ajouter sur deux d’entre elles, deux tranches de bacon grillé. Ajouter de la roquette, donner un tour de  moulin à poivre et refermer. Exercer une légère pression sur les sandwichs afin que les ingrédients se solidarisent.

4. Dans la sauteuse, faire fondre le beurre restant dans l’huile d’olive et y faire cuire à couvert les grilled cheese 1 à 2 minutes sur chaque face.
Le fait de couvrir permet au fromage de fondre à cœur et que les côtés soient bien croustillants.

Grilled Cheese à la Raclette et au Bacon

Mon Accord Mets-Vin
Un vin blanc sec aromatique et fruité et rond. J’irais bien chercher un Saint Joseph blanc, originaire de la Vallée du Rhône

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans raclette roquette bacon beurre
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 12:12

Une éternité que je ne suis pas venue cuisiner sur ces pages… Ce n’est pas l’envie qui manque, mais bien le temps, et c’est pourquoi la recette que je propose aujourd’hui est aussi simple qu’elle est rapide à préparer. Ce début d’année 2017 a été plutôt intense et fatiguant alors j’avoue n’avoir guère le loisir de passer de longues heures en cuisine pour tester et élaborer de savants mélanges. Je vis sur mes acquis et la place pour l’innovation est assez faible malheureusement.
Cette recette est un vrai délice. Un accompagnement chiadé, une jolie présentation, quelques artifices et ce plat a tout d’un grand !
Pour faire plus rapide, j’utilise des crevettes déjà cuites. Ainsi, la cuisson ne prend que très peu de temps. Cela dit, on pourra tout à fait utiliser des gambas crues que l’on cuira et décortiquera ensuite.
Le cognac et la crème font une sauce merveilleuse pour les crevettes. Vous m’en direz des nouvelles !

Gambas au Cognac

Les ingrédients pour 2 personnes:
● 400g de gambas cuites décortiquées
● 7cl de Cognac

● 1 cuiller à soupe de coriandre fraichement ciselée
● 15cl de crème liquide
● 1 noix de beurre
½ cuiller à café poivre du moulin
½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et jeter les gambas pour les y saisir.


2. Dès que le contenu de la sauteuse est bien chaud, mouiller avec le Cognac et le laisser s’évaporer presque totalement.

3. Ajouter ensuite la crème et remuer de sorte à bien enrober les crevettes de cette sauce. Assaisonner, ajouter la coriandre et dès que la crème commence à frémir, éteindre le feu, mélanger l’ensemble et servir sans attendre.

Ne pas laisser bouillir la crème sinon elle finira par cailler.

Servir avec du riz basmati ou des pâtes fraîches.

Gambas au Cognac

Mon Accord Mets-Vin
Pour accompagner ces gambas j’irais bien chercher un vin blanc sec issu de Chardonnay et originaire de Bourgogne. Il faut que le vin tienne tête à la puissance du Cognac et la force aromatique de la coriandre, il faudra donc opter pour un vin à la fois structuré, profond et aromatique. Je choisis donc d’opter pour un Montrachet.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans coriandre gambas cognac
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 17:01

J’adore cette recette. Je la fais de temps en temps mais pas extrêmement souvent car lorsque c’est le cas, Laurier et moi en mangeons jusqu’à en être écœurés, du coup, je suis rarement pressée d’en refaire…
Je raffole de ce gâteau depuis très longtemps. Lorsque j’étais adolescente, mes frères et sœur, mes parents et moi-même étions très très amateurs de la version surgelée de la marque Lenôtre. Nous le préférions même à une bûche de Noël, c’est dire.
Plus tard, j’ai voulu me lancer dans sa confection et j’ai essayé plusieurs recettes pour trouver la bonne il y a quelques années. C’est divin. Riche, intense, calorique, mais vraiment très bon pour les amateurs de noix !

Succès aux Noix

Les ingrédients pour 6 personnes:

Pour les 2 disques de macaron
● 3 blancs d’œuf
● 120g de poudre d’amande
● 120g de sucre glace
● 2 cuillers à soupe de Maïzena

Pour la garniture aux noix
● 200g de noix
● 150g de sucre glace
● 150g de beurre ramolli en pommade
● 20cl de crème liquide entière (30%) bien froide

Préparer les disques de macaron
1. Mélanger le sucre glace, la poudre d’amande et la Maïzena.

2. Battre les blancs d’œuf en neige ferme et les incorporer délicatement au mélange à l’aide d’un maryse.

3. Préchauffer le four à 180°C. Sur une plaque recouverte de papier cuisson disposer deux cercles à pâtisserie de 16 cm de diamètre. Verser le mélange obtenu à l’étape précédente dans chaque cercle.

4. Placer au four et laisser cuire 15 minutes. Laisser refroidir avant de retirer de la plaque.

Préparer la garniture aux noix
1. Dans le bol du mixeur, mettre les noix avec le sucre glace et les mixer ensemble de sorte à obtenir une poudre grossière. Ajouter ensuite le beurre lorsqu’il est bien mou. Mixer le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse.

2. Fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle devienne bien ferme. L’incorporer délicatement et petit à petit, au mélange précédemment obtenu.

3. Mettre l’appareil obtenu à l’étape précédente dans une poche à douille ou, à défaut, dans un sac congélation dont on coupera un des coins à la fin du remplissage.

4. Disposer la crème aux noix par petits tas serrés sur le premier disque de macaron, de sorte à le recouvrir totalement. Placer le deuxième disque de macaron sur le dessus et réfrigérer jusqu’à dégustation.

On pourra également congeler ce dessert délicieux.

Mon Accord
Je choisirais plutôt un Champagne pour ce type de dessert très riche, de sorte à lui apporter un peu de légèreté. Cela dit, on pourra opter pour une crème de whisky de type Bailey’s, dont les arômes s’accorderont volontiers avec ceux de la noix…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans noix amande blanc d'oeuf
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 18:52

Après le Thé Vert de Noël, voici l’infusion festive, aux couleurs chatoyantes et aux saveurs acidulées. L’an dernier, ma belle-sœur et très bonne amie, Anne-So m’avait offert une tisane assez exceptionnelle. Celle-ci avait été confectionnée et vendue par une pharmacie de Lille, la Pharmacie du Buisson. J’avais tellement été séduite par ses saveurs que je lui en avais réclamé un sachet supplémentaire et projetais d’en commander à nouveau cette année si toutefois les pharmaciens renouvelaient l’opération. En ressortant le sachet presque vide courant novembre dernier, pour retrouver les coordonnées de la pharmacie, je consultai la liste des composants de cette fabuleuse tisane. C’est alors que je me suis dit « pourquoi pas ? Je fais bien des infusions de toutes sortes, faire des tisanes ne dois pas être beaucoup plus sorcier, il suffit de trouver les bons ingrédients et de les associer convenablement… » J’ai donc entrepris une petite recherche sur le sujet et ai commandé les herbes et fruits dont je ne disposais pas sur une herboristerie en ligne. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, j’ai transformé ma cuisine en laboratoire d’expériences tisanières, ce qui a prodigieusement agacé mon mari soit-dit-en-passant…

Toujours est-il que je suis arrivée à faire un petit assemblage qui me plait tout particulièrement. Une alliance de notes gourmandes, chaudes, vives et acidulées, parfaites pour les jours fête mais aussi de grand froid…

Encore une idée de cadeau gourmand à partager sans modération !

Infusion Festive

Les ingrédients pour 800g de Tisane
● 100g de fleurs d’hibiscus séchées

● 100g de baies de cynorrhodon séchées et concassées
● 80g de feuilles de mûrier séchée
● 30g de feuilles d’ortie séchée
● 40g de feuilles de verveine séchée
● 30g d’étoile de badiane concassées
● 4 pommes
● 20cm de gingembre frais
● 4 oranges non traitées
● 1 gousse de vanille
● 1 cuiller à soupe de vanille en poudre
● 8 bâtons de cannelle

● huile essentielle de mandarine verte
● huile essentielle de cannelle

Préparation
1. Eplucher les pommes en laissant environ 1cm de chair avec la peau. Couper en très petits morceaux que l’on disposera sur une plaque recouverte de papier cuisson. Passer au four environ 6 heures à 100°C pour les faire sécher. (Oui, c’est long !) Laisser refroidir totalement.
Il faut que les morceaux de pomme soient bien secs.

2. Zester les oranges et disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Passer au four environ 1 heure à 100°C pour les faire sécher.
Lorsque les zestes sont secs, ils doivent être cassants.

3. Couper le gingembre en fines lamelles et les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Passer au four environ 45 minutes à 100°C pour les faire sécher.

4. Séparer les morceaux de pomme dans deux bols et verser dans l’un 6 gouttes d’huile essentielle de cannelle, et dans l’autre 8 gouttes d’huile essentielle de mandarine verte. Mélanger chaque bol et réserver.

5. Dans un grand bocal ou une grande boite en fer, mettre l’hibiscus, le cynorrhodon, les feuilles de mûrier, d’ortie et de verveine, les étoiles de badiane, y ajouter les deux bols de dés de pomme séchés et aromatisés, ainsi que le gingembre. Casser les zestes, ainsi que les bâtons de cannelle en petits morceaux et les ajouter au mélange. Ajouter enfin la vanille en poudre et la gousse. Brasser le tout avec les mains pour bien mêler les senteurs. Fermer la boîte et laisser les arômes se mélanger pendant 1 semaine en secouant la boîte régulièrement.

Repost 0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 18:46

Cette année, avec ma reprise du travail, j’avoue que je n’ai pas eu le temps de préparer beaucoup de goodies pour les maîtresses et maîtres des enfants avant les vacances de Noël. J’avais prévu de faire du nougat, du Fudge, du caramel et mes boules roses que j’affectionne tant mais impossible de m’y mettre !
Je me suis tout de même attelée à la préparation d’une infusion festive, il y a quelques semaines, dont je vous dirai davantage dans quelques jours.
Du coup, je me suis dit que ce n’était pas une mauvaise idée d’offrir aux enseignants un thé aromatisé aux senteurs de Noël. J’ai eu envie d’opter pour un thé vert, plutôt qu’un noir, pour avoir le loisir de le boire aussi le soir, sans se soucier d’éventuelles insomnies …
Puis, en cherchant un joli contenant pour les offrir, je me suis souvenue du mariage de nos amis Emilie et Antoine. J’avais trouvé qu’ils avaient eu un trait de génie et fait preuve d’une grande originalité car en guise des petits cadeaux, ils avaient offert « le thé des mariés » dans des boules transparentes ornées de jolis rubans. Quelle meilleure occasion que Noël pour reprendre l’idée ?

Thé Vert de Noël

Les ingrédients pour 250g de thé environ
● 200g de thé vert nature

● 2 pommes
● 10cm de gingembre frais
● 2 oranges non traitées
● 1 cuiller à café de vanille en poudre
● 4 bâtons de cannelle

● huile essentielle d’orange douce
● huile essentielle de cannelle

Préparation
1.
Eplucher les pommes en laissant environ 1cm de chair avec la peau. Couper en très petits morceaux que l’on disposera sur une plaque recouverte de papier cuisson. Passer au four environ 6 heures à 100°C pour les faire sécher. (Oui, c’est long !) Laisser refroidir totalement.

Il faut que les morceaux de pomme soient bien secs.

2. Zester les oranges et disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Passer au four environ 1 heure à 100°C pour les faire sécher.
Lorsque les zestes sont secs, ils doivent être cassants.

3. Couper le gingembre en fines lamelles et les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Passer au four environ 45 minutes à 100°C pour les faire sécher.

4. Séparer les morceaux de pomme dans deux bols et verser dans l’un 4 gouttes d’huile essentielle de cannelle, et dans l’autre 4 gouttes d’huile essentielle d’orange douce. Mélanger chaque bol et réserver.

5. Dans un grand bocal ou une grande boite en fer, mettre le thé vert, y ajouter la pomme aromatisée et le gingembre. Casser les zestes, ainsi que les bâtons de cannelle en petits morceaux et les ajouter au mélange. Ajouter enfin la vanille. Brasser le tout avec les mains pour bien mêler les senteurs. Fermer la boîte et laisser les arômes se mélanger pendant 3 ou 4 jours. Ne pas hésiter à secouer de temps en temps.

Thé Vert de Noël
Repost 0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 07:30

Il ya quelques temps je vous parlais des gelées de moûts de raisins que j’ai entrepris de produire depuis quelques mois.

Selon les différents châteaux avec lesquels j’ai travaillé, j’ai pu élaborer 5 types de gelées différentes : Cabernet, Merlot, Petit Verdot, Sauvignon et Raisins Botrytisés. (voir le descriptif plus bas)

Où trouver les Gelées de Tartine Jeanne

Ces gelées peuvent être dégustées de façon classique, comme de la confiture : sur des tartines, avec du yaourt ou du fromage blanc.

Utilisées en pâtisserie, elles apporteront leurs arômes et une touche originale.

Elles seront également idéales en accompagnement de mets salés, de charcuterie et de fromages.

Enfin, elles apporteront liant et saveur aux sauces pour viandes et poissons. 

Aujourd’hui, celles-ci sont disponibles dans les points de ventes suivants :


Château Saint Ahon
57, rue Saint Ahon - 33290 Blanquefort
Tél. : 05 56 35 06 45 - Fax : +33 (0)5 56 35 87 16
www.saintahon.com/la-petite-boutique-du-chateau-saint-ahon
www.saintahon.com

Château Latour-Martillac
8 Chemin la Tour - 33650 Martillac 
Tél. : 05 57 97 71 11 
www.latourmartillac.com

Château Carbonnieux
Chemin Peyssardet - 33860 Léognan
Tél. : 05 57 96 56 20
www.carbonnieux.com

Château Giscours
10 Route de Giscours - 33460 Labarde
Tél. : 05 57 97 09 09
www.chateau-giscours.com

Château Siran
13 Avenue du Comté Lynch- 33460 Labarde
Tél. : 05 57 88 34 04 
www.chateausiran.com

Château du Tertre
14 Allée du Tertre - 33460 Arsac
Tél. : 05 57 88 52 52
www.chateaudutertre.fr

Château Ferrière
33 bis rue de la Trémoille - 33460 Margaux
Tél. : 05 57 88 76 65
www.ferriere.com

Château Chasse-Spleen
32 chemin de la Razé - 33480 Moulis-en-Médoc
Tél. : 05 56 58 02 37
www.chasse-spleen.com

Château de Camensac
Camensac - 33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. : 05 56 59 41 69 

Château du Taillan
33320 Le Taillan-Médoc
Tél. : 05 56 57 47 00
www.chateaudutaillan.com

Château Kirwan
33460 Cantenac
Tél. : 05 57 88 71 00
www.chateau-kirwan.com

Château de Cérons
1 Latour - 33720 Cérons 
Tél. : 05 56 27 01 13
www.chateaudecerons.com

Château Lestille
15, route de Créon - 33750 Saint-Germain-du-Puch 
Tél. : 05 57 24 51 02
www.lestrille.com

Château de La Dauphine
10, rue poitevine - 33126 Fronsac
Tél. : 05 57 74 06 61
www.chateau-dauphine.com


Bordeaux Shop
17 rue Bouffard - 33000 Bordeaux
Tél. : 09 67 22 97 19
www.bordeaux-shop.fr


Un Bonheur de Primeur
31B, avenue du Général de Gaulle - 33550 Langoiran
Tél. : 05 56 32 13 50

Intermarché Langoiran
1 Route de Créon - 33550 Langoiran
Tél. : 05 56 67 50 79

Maison des Vins de Graves

 

61 Cours du Maréchal Foch - 33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 09 25
www.vinsdegraves.com


Commander les gelées...

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez me les commander directement et je vous les enverrai par la poste. Voici les tarifs avec les frais d’envoi :

 

1 pot de 210g = 10 euros

2 pots de 210g = 15,30 euros

3 pots de 210g = 20 euros

4 pots de 210g = 24,10 euros

5 pots de 210g = 29,20 euros

Où trouver les Gelées de Tartine Jeanne

 

 

Quelques infos sur mes gelées…

 

Gelée de Cabernet

Le cépage Cabernet Sauvignon est souvent utilisé pour constituer la structure d’un vin car il offre un caractère tannique important, ainsi qu’une couleur prononcée. Les gelées de Cabernet, qui se caractérisent par des arômes de fruits noirs et rouges, s’apprécient comme une gelée de fruits rouges ou accompagnent parfaitement du fromage, de la charcuterie….

 

Gelée de Merlot

La rondeur est l’attribut principal du cépage Merlot. Il est très souvent le bon allié du Cabernet pour obtenir un vin équilibré. Il est également aromatique et les gelées qui en résultent sont très fruitées, très gourmandes. Délicieuses sur des tartines, elles seront, tout comme les gelées de Cabernet, un bon allié des terrines, et des plateaux de fromages.  

 

Gelée de Petit Verdot

Moins connu que ses congénères Merlot et Cabernet, le Petit Verdot est un cépage principalement médocain ; il apporte la complexité, mais également de la puissance aux assemblages. Les gelées de Petit Verdot présentent des arômes de fruits frais accompagnés de notes épicées. Parfaites pour lier les sauces de viandes rouges, pour servir avec du fromage ou des viandes froides, elles restent délicieuses sur une tranche de brioche…

 

Gelée de Sauvignon

Le Sauvignon est l’un des cépages blancs les plus connus au monde. Dans les vins d’assemblage, celui-ci apporte fraicheur et vivacité. Les gelées de Sauvignon se caractérisent par une certaine douceur et des arômes de fruits blancs comme la poire ou la pêche. Savoureuses mélangées à du fromage blanc, ces gelées pourront également venir parer le dessus d’une tarte par exemple…

 

Gelée de Raisins Botrytisés

Les gelées de Raisins Botrytisés ont une caractéristique unique. Elaborées à partir de baies de raisins touchées par le Botrytis Cinerea, également connu sous le nom de “Pourriture Noble”, elles donnent un aperçu de la grandeur des vins de Sauternes. En effet, la Pourriture Noble concentre les raisins en sucres et démultiplie les arômes présents dans les baies. Les gelées issues de ces précieux moûts offrent une palette impressionnante d’arômes et laissent un large choix d’accompagnement gourmands. Particulièrement appréciées avec du foie gras, les gelées de Raisins Botrytisés seront également divines sur des tartines…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article