Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 08:45

Cela faisait des mois que j’avais ce paquet de vermicelle qui traînait dans mon placard. Il était là devant moi à chaque fois que j’attrapais un de ses compagnons d’étage pour lui donner une vie hors de son emballage, et lui restait là, tout penaud. Allons bon, il fallait bien que je lui trouve un premier rôle digne de ce nom qui ne se résume pas à la soupe « tomate vermicelle »…

Je me suis alors rappelée que souvent les restes de vermicelles avaient tendance à s’agglomérer, un peu comme les pâtes trop cuites laissées dans le fond d’une casserole, mais en plus dense. Alors ça m’a donné une idée…

J’aime beaucoup les röstis classiques alors j’ai pensé que les vermicelles feraient peut être un bon substitut aux pommes de terre.
J’ai donc fait cuire des vermicelles dans moins d’eau que d’habitude afin d'optimiser "l'agglomération", j’y ai ajouté une bonne cuiller de mascarpone, 100g de Parmesan râpé, 1 œuf battu, du basilic ciselé, du sel, du poivre. J’ai mélangé vigoureusement tandis que le mélange épaississait. Dans des ramequins, j’ai versé des vermicelles en les tassant bien, sur une épaisseur d’environ 2 cm. Laisser refroidir et placer au frais pendant 1 heure.

Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle y faire cuire les röstis 3 à 4 minutes de chaque côté.

Je les ai servis avec les rondelles de tomate cuites à la poêle (aller-retour) dans une réduction de vinaigre balsamique. 
Ces röstis pourront accompagner viande comme poisson, mais aussi être servis en entrée.
_____________________________________________________________________________________


Pour le vin le plus adapté, il faudra faire en fonction du plat que ces röstis accompagneront.
En revanche s’il s’agit d’une entrée, j’opte pour un Touraine rouge.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires