Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 07:30

La frittata est une sorte d’omelette garnie cuite au four. Bien que ce plat soit italien, je l’ai découvert en Californie, où la cuisine italienne tient une bonne place. On peut y mettre toutes sortes de choses. En ce qui me concerne, c’est généralement selon ce que mon réfrigérateur a à me proposer… 
Les ingrédients pour 4 à 6 personnes:
6 oeufs
2 grosses pommes de terre
4 knaki coupées en rondelles
Quelques champignons de Paris émincés
1 oignon émincé
2 gousses d’ail écrasée et
2 cuillers à soupe de crème fraîche
1 petit verre de lait
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
1 cuiller à soupe d’herbes de Provence
100g de fromage râpé (facultatif, mais c’est mon péché mignon)

Préparation
1. Faire cuire les pommes de terre à la vapeur ou à l’eau. Les couper en rondelles d’un centimètre de large.

2.
Dans une poêle, faire blondir l’oignon et l’ail avec une cuiller d’huile d’olive. Ajouter les champignons et les knaki, ainsi que les herbes de Provence. Préchauffer le four à 180°C.

3.
Dans un plat à gratin préalablement huilé, disposer les rondelles de pomme de terre et la poêlée de champignons et de knaki.

4.
Battre les œufs et y ajouter le lait et la crème. Verser ce mélange sur les pommes de terre. Saupoudrez de fromage râpé, si vous le souhaitez, mais ce n’est pas obligatoire.

5.
Passer au four une trentaine de minutes.
 

Ce plat se mange chaud ou froid, un peu comme la tortilla espagnole. Personnellement je la préfère chaude, mais cela n’engage que moi…

Peut-être un blanc pour cette frittata, tel un Vouvray sec et tranquille (par opposition à l’effervescent), vin de Loire issu du cépage Chenin Blanc. Si l’on souhaite un rouge, pourquoi ne pas opter pour un vin de la vallée du Rhône, comme un Châteauneuf-du-Pape, ou un Gigondas.

Partager cet article

Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

Eol 19/11/2008

Je n'ai jamais fait de fritatta et je découvre que la cuisson est au four. A tenter.

ciorane la pauvresse 20/11/2008

Une manière sympathique d'utiliser tous les petits restes !