Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 06:30

Pour poursuivre le récit de mes aventures culinaires ogiennes (de l’ïle d’Yeu), je souhaiterais cette fois-ci mettre l'accent à nouveau sur les pouces-pieds.


L'année dernière, lors de nos vacances d'été sur "notre île", j'avais mentionné ces délicieux crustacés. Jusqu’ici je ne les avais cuisinés que dans leur plus simple appareil, 5 à 10 minutes plongés dans l'eau bouillante, à déguster tièdes ou froids, avec du citron et de la mayonnaise.

J'ai découvert la semaine dernière que l'on pouvait également déguster ces petites choses délicieuses au goût fin de langouste, d'une autre façon.

C'est lors d'une partie de pêche dans les rochers, ou je ramassais moules et pouces-pieds tandis que Laurier attrapait des araignées de mer à la balance, que j'ai eu vent de cette recette.

Des pêcheurs plus téméraires que nous, armés de masques de tubas et de combinaisons, ont débarqué sur les rochers où nous avons l'habitude de nous poster pour nos séances de pêche. Ces derniers plongeaient pour attraper à la main les "éragnes" (autre nom de l'araignée de mer) qui trottaient sous les rochers, à quelques mètres en dessous de nous.

J'ai lié conversation avec l'un d'entre eux, Christian, resté sur la berge. Comme j'étais en train de trier mes pouces-pieds et mes moules, celui-ci me demanda comment je les préparais. Et moi de répéter la recette que l'on m’avait donné quelques années auparavant.
"Mais savez-vous qu'il y a une autre façon de les faire qui est vraiment délicieuse?"
Evidemment, je saute sur l'occasion et ouvre grandes mes écoutilles.
" Faites les tout simplement comme vous cuisinez les moules, avec un peu de beurre, d'ail, c'est vraiment un régal!"

Le midi même, de retour de pêche, j'ai donc voulu mettre en pratique les conseils de Christian et, ayant également ramassé des moules, je me suis essayée au mélange qui fût, ma foi, fort apprécié.


S'il y avait une chose à redire sur les pouces-pieds, ce serait le fait qu'une fois sur deux, lorque l'on les décortique, une giclée intempestive d'eau et d'un liquide rouge qui tâche irrémédiablement, atterri dans vos yeux, sur vos vêtements et sur la nappe...

 
Les ingrédients pour 4 personnes:

 800g de moules

 500g de pouces-pieds

 2 gros oignons émincés

8 gousses d’ail écrasées et émincées

 1 cuiller à café d’ail en poudre

5 cuiller à soupe de crème fraiche épaisse

1/2 cuiller à café de poivre blanc

1 cuiller à café de gros sel aromatisé aux algues

1 cuiller à soupe de persil ciselé
1 cuiller à soupe de ciboulette ciselée
50cl de bière blonde
1 verre d'eau

2 grosses noix de beurre

1 cuiller à soupe d'huile d'olive


Préparation
1. Dans une casserole, faire fondre le beurre avec l'huile d'olive. Ajouter les oignons, l'ail, les herbes, le sel et le poivre. Faire blondir les oignons et remuer. Mouiller avec un peu de bière.

2. Ajouter le reste de la bière et l'eau, mélanger et porter à ébullition. Ajouter alors les moules et les pouces-pieds. Bien mélanger et couvrir. Laisser cuire 5 minutes puis ajouter la crème fraîche et remuer pour qu'elle s'intègre de façon homogène. Servir immédiatement.

Servir avec des pommes de terre, ou mieux, avec des frites et de la mayonnaise! Bon appétit!

 

Pour ce plat de la mer, je choisi un Mâcon-Fuissé. Moins connu que son congénère, le Pouilly-Fuissé, il s’agit d’un vin blanc sec tout aussi intéressant du Mâconnais. Issu du cépage Chardonnay, est manifeste une bonne concentration, des arômes de fleurs blanches et des notes d’agrumes.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

Tin 22/09/2013 10:32

Super bonne recette, merci !

franck martin 28/08/2011 22:02


pour les pouces-pieds au naturel, ne surtout pas les cuire plus de 5 minutes, ils deviennent durs.

il suffit d'attendre que l'eau bout à nouveau après les avoir plongés

pour info en galice où se crustacé fait l'objet d'un vrai culte, il n' y a qu'une recette : au naturel !


Tiuscha 16/05/2009 08:58

Je ne connaissais pas ces pouce pieds, jusqu'à hier, dans le billet de Hélène (de Cannes) et son périple à Barcelone...

Marie-France 16/05/2009 08:52

Ha les pouce-pieds, veinarde, figure-toi que ça fait longtemps que je veux y goûter, mais je ne pensais pas qu'on pouvait en trouver à l'Ile d'Yeu. J'y vais dans deux semaines, mais pour le boulot, alors je n'aurai pas le temps de me faire une partie de pêche. Et en juillet j'y retourne avec toute une équipe de blogueurs belges, ça va être sympa.
Je suis définitivement en amour de cette ile !