23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 07:30

Véritable institution à Bordeaux, ils sont restés longtemps un mythe que personne n’osait cuisiner tant la rumeur voulait la recette fastidieuse et le résultat difficile à démouler –stratégie protectrice certainement habilement mise en place par les créateurs de la pâtisserie originale. La multiplication du partage des recettes sur Internet et l’arrivée des moules en silicone facilitant le démoulage a vite fait de démocratiser tout cela. Aujourd’hui, de nombreuse personnes  se font une joie de faire leur cannelés maison.

Lorsque j’ai découvert les cannelés pour la première fois, je dois bien l’avouer, je n’ai pas été transcendée. En fait, je me suis rendue compte que je les préférais tièdes ou chauds. Froids, je les trouve plutôt sans intérêt. (Mais cela n’engage que moi, bien sûr.) 

La première fois que j’ai réalisé des cannelés maison remonte à début 2005, lorsque Laurier et moi habitions en Californie. A l’époque, je ne tenais pas encore de blog, mais ma frénésie culinaire était déjà en éveil. J’investissais le site Marmiton ainsi que son forum à la recherche d’idée de recettes et d’échanges avec d’autres passionnés de cuisine. C’est de là que je tiens ma première recette de cannelés. Impossible à l’époque de trouver des moules à cannelés aux Etats Unis, on en trouvait tout juste dans les grandes surfaces en France. En revanche, je trouvais des moules à muffins à la pelle. Je me suis donc rabattue sur cette solution moins esthétique, mais qui a néanmoins fait ses preuves. En effet, Même si leurs bords ne sont pas « cannelés » à l’image de leur nom, leur saveur reste inchangée. Aujourd’hui encore, lorsque je prépare une pâte à cannelés et que je n’ai pas le temps de faire 2 cuissons successives, j’utilise on moule à cannelé en silicone, et mon moule à muffins. Pas très conventionnel, mais pratique… Jusqu’à ce que j’investisse dans un second moule à cannelé peut-être…

La recette que je fais aujourd’hui est, à peu de chose près,  celle que l’on trouve sur le site de Marmiton et qui a tant de succès. Je ne mets que 3 œufs, je réduis un peu le sucre, j’augmente le Rhum, et je ne fais pas reposer la pâte au réfrigérateur. Je n’ai jamais eu de problème particulier de ce côté-là. Comme pour les crêpes, je n’ai jamais réellement noté de différence entre une pâte reposée et une pâte non reposée…

Canneles.JPG

 

Les ingrédients pour 16 cannelés de taille moyenne :

 ½ L de lait

 3 œufs

 100g de farine

 200g de sucre en poudre

50g de beurre
4 cuillers à soupe de Rhum

Quelques gouttes d’extrait de vanille liquide


Préparation
1.
Dans une jatte battre les œufs avec le sucre et y ajouter la farine.


2. Dans une casserole, faire bouillir le lait avec le beurre et la vanille. Ajouter à celui obtenu à l’étape 1 ce mélange d’un seul coup sans cesser de battre. Ajouter le Rhum. Mélanger le tout.
Faire fondre le beurre dans le lait avec la vanille au micro ondes marche également impeccablement.

3. Préchauffer le four à 250°C. Remplir les moules à cannelés.
Si vous utilisez des moules en cuivre, veillez à bien les beurrer.

Certaines recettes conseillent de ne remplir qu’à moitié, personnellement je les remplis quasiment jusqu’en haut et je n’ai jamais eu de problème de débordement.


4. Faire cuire 10 minutes à 250°C puis baisser à 180°C et laisser cuire encore 1 heure.
Si vous utilisez des moules en cuivre, veillez à les démouler encore tièdes.



a - Mon-accordUn bon thé ou pourquoi ne pas se laisser tenter par un Pineau des Charentes ?

Partager cet article

Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

Mamijo 24/03/2012

Miam miam, je m'inviterai bien!..ils sont magnifiques! Je vais essayer cette recette "sans repos"dans la foulée!
Bonne journée à vous

Anne-Claire 30/03/2013

Bonjour Jeanne!
je viens de faire les cannelés et j'avoue que la seconde fournée est mieux réussie! Ils sont excellents!! A bientôt!
Anne-Claire & Pierre-Yves

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog