Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 06:30

Après le gâteau aux pommes et au caramel au beurre salé, voici le gâteau breton fourré au caramel au beurre salé.

Il y a quelques temps déjà, je vous avais proposé sur ces pages, une recette de gâteau breton à la crème de pruneaux. La crème de pruneaux et sa tarte étant des spécialités de l’île d’Yeu, j’avais transformé le gâteau breton en « gâteau îlais » …

Une fois encore, toujours enthousiaste à l’idée de revisiter les classiques, et ayant fait un stock gargantuesque de caramel au beurre salé, j’ai entrepris de préparer le fameux gâteau en le fourrant de caramel.

Imaginez un peu la quantité de beurre dans ce petit gâteau… Ou plutôt, ne l’imaginez pas sinon vous n’en prendrez pas !

Mais attention si vous commencez, vous ne pourrez plus vous arrêter. Laurier en a pris, et repris, m’a demander de lui en faire et de lui en refaire… Pour enfin m’interdire de le lui mettre sous le nez !

Gâteau Breton au Caramel au Beurre Salé

Les ingrédients pour 6 personnes:

● 420g de farine

● 250g de beurre

● 200g de sucre

● 5 jaunes d’œuf + 1 pour dorer

● 1 cuiller à soupe de Rhum

● 20cl de caramel au beurre salé

 

Préparation

1. Dans une jatte, mélanger les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter ensuite la farine, le Rhum, puis le beurre. Mélanger l’ensemble jusqu’à obtenir une pâte assez difficile à travailler. 
L’appareil doit être légèrement friable.

Gâteau Breton au Caramel au Beurre Salé

2. Séparer la pâte 1/3 d’un côté, 2/3 de l’autre. Etaler les 2/3 sur une feuille de papier cuisson et disposer dan un moule rond de 20cm de diamètre.

Il faut former de petits bords afin de retenir le caramel.

 

3. Verser le caramel sur la première couche de pâte. Etaler la seconde partie de la pâte en un rond aux dimensions du moule. Le déposer sur le caramel et souder les bords du gâteau entre eux.

 

4. Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner le dessus du gâteau avec le jaune d’œuf et le passer au four pendant 45 minutes.

Gâteau Breton au Caramel au Beurre Salé

Mon Accord Mets-vin
Ici j’opte pour les bulles, pourquoi pas un Crémant de Loire dont la légèreté saura s’harmoniser avec ce dessert bien riche. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans caramel beurre salé beurre Rhum
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:32

Comme je l’ai déjà mentionné sur ces pages, lorsque l’on évoque La Tupiña à Bordeaux, tout le monde connait. C’est LE restaurant qui propose une excellente cuisine traditionnelle du Sud-Ouest. Aux commandes de cet établissement élu meilleur bistrot du monde par le Herald Tribune, Jean-Pierre Xiradakis partage son amour des bons produits du terroir.
Après l’agneau de lait des Pyrénées, puis la Truffe du Périgord, voici le troisième volet des dîners consacrés aux découvertes gastronomiques à la Tupiña : le foie gras.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

C’est dans l’épicerie/bistrot Le Comestible, juste en face de la Tupiña, que faisons la connaissance de deux actrices du monde du foie gras.

La première, Ariane Daguin, est basée outre-Atlantique. Fille du chef doublement étoilé André Daguin, elle est la créatrice de la société « d’Artagnan », première productrice de foie gras (mais également volailles et autres produits fins) aux Etats Unis.

La seconde, Julie Puyssegur, opère en France en tant que responsable marketing de la maison Lafitteproducteur de foie gras et de gastronomie landaise.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

La qualité avant tout

Toutes deux nous parlent de leurs méthodes pour préparer les foies gras. Méthodes qui, si elles diffèrent un tant soit peu d’un côté et de l’autre de l’Atlantique -notamment en raison de règles sanitaires-, se retrouvent dans la volonté d’atteindre le plus haut niveau de qualité.

C’est cette qualité qui fait toute la différence lors de la préparation d’un foie gras.
Combien de fois avez-vous été déçu par l’aspect, la texture et la tenue de votre terrine de foie gras ou de votre escalope de foie poêlé ?
Un foie de mauvaise qualité vous laissera le plus souvent bien plus de gras que de foie. Votre terrine sera noyée, ou pire, « caillée » et votre escalope aura réduit au tiers.
Pour ma part, après avoir testé plusieurs foies « plus économiques » je me suis rapidement tournée vers des producteurs davantage axés sur le respect du produit. La différence  est indiscutable tant au niveau texture qu’au niveau saveur.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras
La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Le foie gras aux Etats Unis : un air de Prohibition

Autour d’un verre d’apéritif à base d’Armagnac, Ariane Daguin, nous expose son expérience américaine de production et de commercialisation du foie gras. Ce produit est particulièrement controversé aux Etats Unis et fait l’objet de violentes réactions de la part des associations de défense des animaux telles que PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). Le foie gras a été interdit à la production et à la vente en Californie ainsi que dans la ville de Chicago (pendant une année).

Pourtant, nous dit Ariane Daguin, cette interdiction n’a fait qu’accroitre sa popularité et sa consommation et de ce fait sa société a gagné des parts de marché dans cet état comme ailleurs.

Lorsque je vivais en Californie, l’interdiction de production et de vente de foie gras était imminente et je me souviens très bien des émules que causait ce projet de loi. La plupart des américains avec qui je discutais n’étaient pas d’accord ou ne comprenaient pas les raisons qui motivaient cette proscription.

Toujours est-il qu’une sorte distribution de parallèle s’est installée et le foie gras a malgré tout trouvé son chemin notamment sur les tables des restaurants. On s’est mis à proposer des menus spéciaux incluant un « plat surprise » non mentionné sur la carte et que le serveur suggérait avec un clin d’œil entendu. La pratique du « foie-cage fee » pour reprendre l’idée du corkage fee (droit de bouchon) a également vu le jour. Le principe : amenez votre foie gras pour que le restaurateur vous le prépare moyennant une somme supplémentaire sur votre addition.

Un peu comme au temps de la Prohibition, le foie gras n’a jamais autant eu le vent en poupe et ce produit aux fières origines d’Aquitaine s’ouvre un bel avenir outre-Atlantique.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Le Foie Gras côté Cuisine

Tout en écoutant Ariane Daguin et Julie Puyssegur nous parler du produit phare de la soirée, nous prenons part à un atelier cuisine autour de foies gras entiers de la maison Lafitte.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Nous goûtons d’abord du foie gras cru sur des toasts saupoudré de gros sel. Oui, oui, cru. C’est simplissime et délicieux.

Puis nous dégustons une terrine de lobes entiers de foie gras au vin de Cadillac, préparée par le chef de La Tupiña.

Pendant ce temps, Ariane Daguin coupe de larges tranches de foie pour les escalopes poêlées et les papillotes, tandis que Jean-Pierre Xiradakis prépare un tombé d’oignons et un pot au feu de légumes.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Ariane assimile le foie gras à un condiment. Un ingrédient qui s’associe aisément à tout ou presque. On peut ajouter des dés de foie gras dans un potage, en farcir une viande, ajouter le gras du foie à une béarnaise comme le fait son père. Les possibilités sont très nombreuses.

Elle précise qu’il faut toujours garder en tête le bon équilibre acidité / sucre pour que l’association avec le foie gras soit réussie.

Une fois les préparations et cuissons terminées nous passons à table où nous découvrons divers plats qui accommodent le foie gras de façon très simple et vraiment bluffante.

La papillote de foie gras 
Un morceau de 100g de foie saupoudré de sel et de poivre, emballé dans une poche hermétique de papier aluminium et passé 10 minutes au four chauffé à 200°C.

L’Escalope de foie gras aux cerises
Une escalope de 2 cm de large saisie dans une poêle chaude avec des cerises bigarreau bien mûres.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Le foie gras entier aux oignons
Un foie gras entier saisi rapidement puis cuit en cocotte sur un tombé d’oignons.

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Le pot au feu au foie gras
Un pot au feu de légumes de saison dans lequel on ajoute de larges tronçons de lobe de foie gras.

Le foie gras est sublimé dans chacune des associations et pour ne rien gâcher, ces recettes sont très simples à réaliser ! Vous n’avez plus d’excuse !

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

Le repas se poursuit par un poulet de La Tupiña (une spécialité à ne pas manquer !) et ses frites, puis nous terminons en beauté par une farandole de desserts tous plus savoureux les uns que les autres.

J’attends la prochaine édition avec impatience !

La Tupiña, Bordeaux : un Dîner autour du Foie Gras

La Tupiña
6, rue Porte de la Monnaie
33800 Bordeaux
Tél: 05 56 91 56 37
Fax: 05 56 31 92 11
www.latupina.com

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans foie gras
commenter cet article
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 06:30

Comme je vous le disais dans un billet précédent, je suis tout récemment rentrée de vacances en famille sur l’Ile d’Yeu, où nous avons pu nous régaler de produits de la mer on ne peut plus frais et délicieux, mais également de caramel au beurre salé à toutes les sauces et d’autres spécialités locales telles que la tarte aux pruneaux qui est une institution sur l’île d’Yeu. Il existe d’ailleurs une adresse incontournable pour déguster la meilleure tarte de l’île (mais pas que !), il s’agit de la Pâtisserie Mousnier. Elle a fait l’objet d’un reportage par Julie Andrieu dans « Les Carnets de Julie ».

Outre la fameuse tarte, la pâtisserie propose quantités de délicieuses confitures, de gâteaux, de viennoiseries qui valent le détour.

Après avoir goûté leur « Quatre quarts Pom’ Caramel », je n’ai pas résisté à l’envie de le reproduire… plusieurs fois ! J’y ai ajouté une croûte à base de blanc d’œuf légèrement battu et de sucre glace pour encore plus de gourmandise. C’est une vraie tuerie comme dirait Laurier. Fondant, et savoureux, au point qu’il est difficile de s’arrêter. Il ne reste jamais très longtemps !

Gâteau aux Pommes et au Caramel au Beurre Salé

Les ingrédients pour 6 personnes:

● 3 pommes

● 30cl de caramel au beurre salé

● 200g de farine

● 200g de beurre

● 150g de sucre

● 4 œufs

● 1 sachet de levure

 

Pour la « croûte »

● 1 blanc d’œuf

● 4 cuillers à soupe de sucre glace

 

Préparation

1. Couper les pommes en huit quartiers. Dans une sauteuse, faire chauffer le caramel à feu très doux, puis ajouter les morceaux de pomme et les y laisser juste le temps de les enrober totalement. Réserver.

 

2. Battre les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, la levure, puis le beurre fondu. Mélanger le tout jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse et homogène.

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Battre le blanc d’œuf légèrement et y ajouter le sucre glace.

Gâteau aux Pommes et au Caramel au Beurre Salé

4. Verser le mélange obtenu à l’étape 2 dans un moule à cake. Y ajouter les pommes caramélisées et les aider à s’enfoncer délicatement. Verser le mélange de blanc d’œuf sur le dessus.

Gâteau aux Pommes et au Caramel au Beurre Salé

5. Passer au four 35 à 40 minutes. Laisser tiédir avant de démouler.

Gâteau aux Pommes et au Caramel au Beurre Salé

Mon Accord Mets-Vin

Peut-être que l’on pourra opter pour un Calvados pour contrebalancer la richesse de ce gâteau et faire le lien aromatique avec les pommes.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans pomme caramel beurre salé
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 06:30

Lors de nos vacances annuelles sur l’ile d’Yeu, nous faisons la plupart de nos repas à base de poissons au barbecue. La poissonnerie locale, Hennequin –qui est d’ailleurs la seule sur l’île- possède des étals magnifiques qui donnent envie de tout goûter. Les prix varient fortement selon la saison et il n’est pas rare que certains poissons prennent 20 à 50 % le temps d’un week end de pont comme le 1er mai par exemple. Le lundi suivant, les prix redeviennent raisonnables…

Comme nous en mangeons tous les jours ou presque lorsque nous sommes sur l’ile, nous cherchons les bons plans afin de ne pas nous ruiner avant la fin de notre séjour.

C’est ainsi que nous avons découvert, ou plutôt redécouvert le grondin. Ce poisson, comme dit Laurier à juste titre, « a le délit de sale gueule », c’est certainement pour cela qu’il est tout à fait abordable. C’est vrai qu’il n’est pas très gracieux, loin de la perfection de la dorade, toute ronde, toute brillante, toute affriolante. Pourtant, le grondin est vraiment délicieux, en particulier lorsqu’il est bien préparé.

Grondin au Barbecue, à l'Unilatérale

Une vendeuse de la poissonnerie nous a recommandé une façon de le cuire que nous avons adoptée pour ne plus la quitter. Il convient de demander à au poissonnier de préparer le poisson « en portefeuille » pour une cuisson à l’unilatérale. Pour cela, il ôte la tête ainsi que l’arrête centrale. Le grondin est alors prêt à passer sur la braise.

Cette cuisson met vraiment le poisson en valeur, je ne saurais trop vous recommander cette recette ultra simple pour vos barbecues d’été, vous m’en direz des nouvelles !

Grondin au Barbecue, à l'Unilatérale

Les ingrédients pour 2 personnes:
● 1 beau grondin préparé « en portefeuille »
● 2 bonnes cuillers à café d’huile d’olive
● 1 cuiller à soupe d’herbes de Provence
● ½ cuiller à café de poivre concassé
● 1 cuiller à café de gros sel


Préparation
1.
 
Rincer le grondin à l’eau claire. Huiler, saler, poivre et ajouter les herbes de Provence.

 

2. Déposer le poisson peau dessous, sur une grille à barbecue.

3. Laisser cuire une dizaine de minutes ou jusqu’à ce que le dessus de la chair du poisson ne soit plus tout à fait transparent.

Grondin au Barbecue, à l'Unilatérale

Mon Accord Mets-Vin

Un Chablis, (Bourgogne) frais et fruité me semble parfait sur ce délicieux poisson. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 06:30

L’autre jour l’école de Clotilde et de Hugues organisait son carnaval. Les costumes au point – coccinelle pour Clotilde et crocodile pour Hugues ! – il fallait penser à la préparation d’un gâteau pour le goûter qui suivrait le défilé costumé. C’est en cœur que Clotilde et Hugues m’ont réclamé du chocolat. Clotilde a précisé qu’elle voulait des « cupquèpes » au chocolat avec des petits bonbons dessus.

Banco ! nous avons travaillé à six mains. Quatre d’entre elles avaient bien tendance à tremper dans les bols de préparation… Sans compter les moustaches qui trahissaient la gourmandise sans bornes de mes gloutons.

Au carnaval les cupcakes n’ont pas fait long feu. Je n’ai même pas eu le temps d’y goûter ! Il parait qu’ils étaient vraiment très très bons !

Cupcakes au Chocolat … et aux Smarties !

Les ingrédients pour 10 cupcakes:
● 160g de farine
● 170g de chocolat au lait pâtissier
● 160g de beurre salé ramolli en pommade
● 120g de sucre en poudre
● 3 œufs
● 1 sachet de levure chimique

Pour le décor
● 6 cuillers à soupe de chocolat en poudre
● 2 cuillers à café de beurre
● 60 Smarties ou autres bonbons colorés

Préparation
1.
Faire fondre le chocolat avec le beurre. Dans une jatte, battre les œufs avec le sucre puis ajouter la farine, et la levure. Incorporer enfon le chocolat fondu avec le beurre. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse et homogène.

2. Préchauffer le four à 180°C. Installer des caissettes dans les moules à muffins. Verser l’appareil précédemment obtenu dans chaque caissette jusqu’aux tiers de la hauteur. Passer au four et laisser cuire 20 minutes.

3. Pendant la cuisson du gâteau, préparer le glaçage.
Faire fondre le beurre et l’incorporer progressivement au chocolat en poudre jusqu’à l’obtention d’un glaçage lisse et souple.

4. Décorer chaque gâteau avec le glaçage et les Smarties.

Cupcakes au Chocolat … et aux Smarties !

Mon Accord Mets-Vin

Un bon sirop pour nos petits, et pour nous ? … Allez un petit Crémant ne se fera pas prier !

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans chocolat
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 06:30

Après le plat typiquement Nord Africain que sont les keftas, nous avons découvert au Maroc, une autre spécialité, bien huileuse, dont nous sommes devenus accrocs : les M’Semmen. C’est seulement à notre retour, après une recherche effrénée sur le web –et je dois dire que j’ai mis du temps-, que j’ai découvert le véritable nom de ces crêpes feuilletées car toutes les personnes que nous avons rencontrées les nommaient tout simplement « crêpes ».

Dégustées pour la première fois au petit déjeuner avec du miel, j’ai été conquise malgré le côté très très huilé de la chose. En marchant dans les rues de Marrakech, nous passions à côté d’une multitude de petites échoppes où se préparaient divers choses à grignoter –dont certaines n’étaient pas des plus appétissantes. Nous sommes tombés en arrêts devant une marocaine qui préparait ces galettes en mettant les mains directement sur les plaques brûlantes. Des crêpes fourrées d’une sauce à la tomate et à la coriandre fristouillaient devant nos yeux. Aussitôt nous en avons acheté deux et les avons dévorées pour notre apéritif… et sommes retournés illico en racheter deux de plus tellement elles nous avaient plus. Autant dire que notre appétit pour le dîner était bien entamé !

M'Semmen - Crêpes Feuilletées Marocaines

De retour à la maison, j’ai bien sûr voulu les refaire mais la tâche ne s’est pas révélée aussi facile que je le pensais.

J’enrageais car je ne parvenais pas à les réussir. Soit la pâte était trop grumeleuse et faisait des trous, soit elle était trop ferme, dense, et donc impossible à travailler.

C’est à force de nombreux essais, mais également en lisant divers conseil sur le net, que j’ai enfin réussi.

En fait, le secret réside en 2 choses : un long pétrissage et plusieurs repos successifs de la pâte.

A vous de jouer !

M'Semmen - Crêpes Feuilletées Marocaines

Les ingrédients pour 4 M’Semmen :
● 140g de farine

● 80ml d’eau

● 3g de sel

● 20cl d’huile
 

Préparation
1.
 
Mélanger la farine et le sel, puis incorporer l’eau petit à petit tout en mélangeant. Commencer à pétrir et travailler la pâte pendant au moins 15 minutes. Laisser reposer 30 minutes.

Il est important de pétrir la pâte très très longuement sinon elle ne sera pas suffisamment lisse, non grumeleuse, et facilitera l’étalage de la pâte.

On pourra préparer la pâte dans un robot pétrisseur ou dans une machine à pain, en mode pétrissage pendant 10 à 15 minutes.

 

2.  Préparer un petit bol d’huile, un plan de travail en marbre ou recouvert d’une feuille en silicone. Prendre soin de bien se huiler les mains et former des petites boules de pâte de la taille d’une balle de ping pong. Les laisser reposer 15 minutes.


3.  Aplatir chaque boule en les étirant du bout des doigts en formant un rectangle.

Cette opération est assez délicate car il faut rendre les galettes presque transparentes sans les percer.

Procéder au pliage en repliant la pâte en trois tiers les uns sur les autres. Ajouter quelques gouttes d’huile entre chaque pli. Etaler laisser reposer la pâte 15 minutes et recommencer l’opération 4 à 5 fois. En prenant soin de bien ajouter de l’huile régulièrement et en laissant reposer la pâte à chaque tour.

 

4. Faire chauffer de l’huile dans une poêle et y déposer une galette étalée. L’aplatir encore dans la poêle à l’aide d’une spatule. (les marocaines le font à la main ! à force, elles ont les mains ignifugées !) Maintenir le feu à moyenne intensité et retourner le m’semmen de temps en temps. Laisser cuire jusqu’à ce qu’elles comment à dorer très légèrement.

 

Pour la sauce tomate

● 1 boîte de pulpe tomate

● 1 petite boîte de concentré de tomate

● ½ poivron coupés en brunoise

● 2 oignons hachés
● ½ botte de coriandre fraîche ciselée
● 1 petite gousse d’ail hachée

● 1 cuiller à café de sucre en poudre

● 4 cuillers à café d’huile d’olive
● 1 pincée de harissa en poudre

● ½ cuiller à café de sel

 

Préparation

Dans une sauteuse, faire suer les oignons dans l’huile d’olive, puis, y ajouter le poivron, l’ail et une partie de la coriandre hachée. Remuer puis ajouter la pulpe de tomate, le concentré de tomate, le sucre en poudre, la harissa et le sel. Mélanger le tout et ajuster avec un peu d’eau si nécessaire. Laisser mijoter quatre à cinq minutes en remuant de temps en temps. Laisser refroidir.

On pourra servir cette sauce chaude ou froide avec les M’semmen.

M'Semmen - Crêpes Feuilletées Marocaines

Mon Accord Mets-Vin

Etant donné que les crêpes nature se mangent au petit déjeuner avec du pain, je propose un thé à la menthe. En revanche, si c’est pour les tremper dans la sauce à l’apéritif, pourquoi ne pas opter pour un rosé de Provence ? 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 14:04

Voilà plus d’un mois que je n’ai pas publié de billet sur ce blog ! J’ai été bien occupée, mais surtout, j’étais en vacances sur l’île d’Yeu comme souvent à cette période de l’année. Le réseau ne permettant pas de blogger facilement, j’ai tout simplement pris de vacances de blog, non sans faire de plein de belles recettes !

Ces tartines, je les ai réalisées juste avant de partir mais je n’avais pas trouvé le temps de les mettre en texte, en images et en ligne. Il y a encore des asperges sur les étals alors je me dépêche de publier ce billet.

Ces tartines constituent une entrée absolument délicieuse. Fraicheur, saveur intense et délicatesse sont au rendez-vous. A essayer d’urgence !

Tartines d'Asperges au Saumon Fumé

Les ingrédients pour 4 personnes:
● 500g d’asperges vertes
● 8 tranches de pain de campagne ou aux céréales
● 1 œuf dur
● 4 tranches de saumon fumé
● le jus d’un1/2 citron
● 1 tour de moulin à poivre

Pour la sauce mousseline (il vous en restera mais elle se conserve au réfrigérateur)
● 1 œuf
● 1 grosse cuiller à soupe de moutarde forte
● Quelques gouttes de jus de citron
● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
● 8 à 10 cuillers à soupe d’huile végétale (colza, tournesol…)
● 1 pincée de poivre blanc


Préparation

1. Préparer la sauce mousseline 
Il s’agit d’une mayonnaise allégée par l’ajout d’un blanc d’œuf battu en neige.
Séparer le blanc du jaune de l’œuf.
Dans une jatte, mélanger le jaune avec la moutarde et le poivre. A l’aide d’un fouet, commencer à battre le mélange pour incorporer les huiles très progressivement. Incorporer l’équivalent d’une petite cuiller à soupe à la fois sans cesser de battre et attendre qu’elle soit totalement intégrée au mélange avant d’en ajouter une nouvelle.
Lorsque la mayonnaise est prise, ajouter quelques gouttes de citron.
Battre les blancs en neige ferme puis les incorporer délicatement à la mayonnaise à l’aide d’une Maryse.
Réserver au frais.


2. Couper les asperges en deux ou trois de sorte à ce qu’elles fassent la taille des tranches de pain. Faire cuire les asperges dans un panier vapeur pendant 15 minutes. Une fois la cuisson terminée, les passer sous l’eau glacée.
L’eau glacée permet de préserver leur jolie couleur verte.


3. Faire légèrement griller les tranches de pain de campagne. Ecraser l’œuf dur afin d’obtenir des miettes. Asperger les tranches de saumon de jus de citron et les couper en deux.


4. Etaler de la sauce mousseline sur les tranches de pain, ajouter un peu de miettes d’œuf dur, disposer 3 ou 4 têtes d’asperges sur chaque tranche, couvrir de saumon fumé, poivrer.

Servir immédiatement.

Tartines d'Asperges au Saumon Fumé

Mon Accord Mets-Vin

Pour cette association assez classique je choisis un accord classique, qui ne décevra pas, le Chablis. Ce vin blanc sec originaire de Bourgogne saura, par sa fraicheur et son fruité, accompagner avec grâce le caractère du saumon fumé et le côté racé de l’asperge.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans asperges saumon oeuf
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 06:30

Dans un précédent billet je vous parlais de notre récent voyage au Maroc, au cours duquel nous avons pus nous familiariser avec les spécificités culinaires locales. Dès notre arrivée nous avons été frappés par ce lieu si riche en odeurs (bonnes ou mauvaises !). Notre avion ayant atterri pendant la nuit, nous nous sommes promenés dans la ville en quête d’un endroit où s’asseoir pour nous restaurer. Loin de faire défaut, les restaurants, les étals, les comptoirs improvisés grouillaient. Ce fut pour nous une sorte de choc culturel que de se faire héler, attirer, toucher, happer, par des dizaines de personnes. Toutes essayant de nous vendre un jus d’orange, une bouteille d’eau, des figues de barbarie, des pâtisseries marocaines, ou le coin d’un banc pour se faire servir un repas. Coin de banc que nous avons finalement accepté l’estomac criant famine, tout en espérant que ledit estomac tiendrait le choc des cultures et de l’hygiène bien différente de la nôtre…

Les keftas, proposées en brochettes, ou accompagnées de sauces diverses sont les plats de viande que j’ai préféré et dont j’ai eu envie de retrouver la saveur une fois rentrée en France…

Kefta - Boulettes de Viande en Tajine

Les ingrédients pour 4 personnes:

Pour les keftas

● 400g de viande de bœuf hachée (on pourra également les faire avec de la viande d’agneau hachée)

● 1 petit oignon haché
● ½ botte de coriandre fraîche ciselée
● 1 petite gousse d’ail hachée

● 2 cuillers à café d’huile d’olive

● 1 cuiller à café de cumin

● ½ cuiller à café de paprika

● ½ cuiller à café de gingembre

● ½ cuiller à café de harissa en poudre

● ½ cuiller à café de sel
 

Pour la sauce tomate

● 1 boîte de pulpe tomate

● 1 petite boîte de concentré de tomate

● ½ poivron coupés en brunoise

● 2 oignons hachés
● ½ botte de coriandre fraîche ciselée
● 1 petite gousse d’ail hachée

● 1 cuiller à café de sucre en poudre

● 4 cuillers à café d’huile d’olive
● 1 pincée de harissa en poudre

● ½ cuiller à café de sel

 

Pour la finition (facultatif)

● 2 à 4 œufs

 


Préparation
1.
 Préparer la sauce tomate

Dans un plat à tajine (ou dans une sauteuse si vous n’en avez pas), faire suer les oignons dans l’huile d’olive, puis, y ajouter le poivron, l’ail et une partie de la coriandre hachée. Remuer puis ajouter la pulpe de tomate, le concentré de tomate, le sucre en poudre, la harissa et le sel. Mélanger le tout et ajuster avec un peu d’eau si nécessaire. Laisser mijoter quatre à cinq minutes en remuant de temps en temps. Réserver dans le plat hors du feu.

 

2. Préparer les boulettes

Dans une jatte, mélanger la viande hachée avec le reste des ingrédients.

Ne pas hésiter à y aller avec les mains, c’est plus efficace, et c’est même grisant !

Former des boulettes de la taille d’une balle de ping pong.

Kefta - Boulettes de Viande en Tajine

3. Remettre la sauce tomate sur le feu et y déposer les boulettes. Couvrir et laisser cuire 5 à 8 minutes en remuant de temps en temps. En fin de cuisson, ajouter le reste de coriandre.

 

4. Si on souhaite réaliser des keftas à l’œuf, on pourra ajouter 1 à 2 œufs par personne, directement dans la sauce, et laisser encore cuire 1 minute à couvert.

Kefta - Boulettes de Viande en Tajine

Mon Accord Mets-Vin

D’ordinaire je ne suis pas très rosé, mais je pense que sur ce type de plat épicé et oriental, cela tient la route. Pourquoi ne pas opter pour un Vin rosé de Pays d’Oc ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans boeuf tomate coriandre
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 09:13

Samedi et dimanche prochains, 5 et 6 avril, venez déguster les gelées de Tartine Jeanne au Château Saint Ahon, à l'occasion des journées Portes Ouvertes du Médoc

Venez déguster les gelées de Tartine Jeanne !

Je serai présente pour vous faire découvrir mes différentes gelées et vous pourrez découvrir la propriété à travers une visite, une dégustation, ...

Diverses animations et des stands de produits régionnaux sont prévus sur place. Venez nombreux!

Venez déguster les gelées de Tartine Jeanne !

Château Saint Ahon

57 rue Saint Ahon

33290 Blanquefort

Tél: 05.56.35.06.45

Site web: www.saintahon.com/

 

Venez déguster les gelées de Tartine Jeanne !
Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 06:30

Avec Laurier, nous avons tout récemment fait un voyage au Maroc, où j’ai pu découvrir l’effervescence des souks et leurs étals plus colorés et différents les uns que les autres. Outre les vendeurs de babouches, tenues traditionnelles, bijoux, sacs, ceintures, vaisselle locale, j’en passe et des meilleurs, le côté alimentaire n’est pas en reste et je dois dire que j’ai été impressionnée par les nombreux stands de fruits secs : des montagnes de noix de toutes sortes, de dattes, et autres graines. J’en ai profité pour faire le plein. Il y avait aussi des vendeurs qui poussaient des chariots sur lesquels s’étalaient diverses pâtes -style pâte d’amande- élaborées à base de graines et de fruits secs. Du coup, une fois arrivée à la maison, en grande amatrice d’amandes et autres noix, je me suis empressée de tenter ma recette… que voici !

 

Massepain-Nougat aux Pistaches

Les ingrédients :

● 200g de pistaches décortiquées

● 100g de poudre d’amande

● 100g d’amandes entières

● 250g de sucre
● 60ml d’eau
● 2 cuillers à soupe de miel
● le jus d’un demi citron

Préparation
1.
 
Mixer les pistaches et les mélanger avec la poudre d’amandes.

 

2. Faire fondre le sucre dans l’eau et le porter à ébullition dans une sauteuse. Lorsque le caramel commence à blondir (5 minutes environ), mélanger pour homogénéiser, puis y verser le miel et le jus de citron. Attention aux projections !


3. Lorsque le caramel se remet à bouillir, y ajouter la poudre pistache-amande et mélanger vivement sur feu très doux. Incorporer enfin les amandes entières en en conservant 1/3 pour décorer le dessus du massepain.

 

4.  Lorsque la pâte obtenue se détache des parois de la sauteuse, la verser dans un moule à cake préalablement recouvert de papier cuisson huilé. Aplatir à l’aide d’une spatule (attention c’est chaud !) puis décorer avec les amandes restantes. Laisser refroidir totalement.

 

Ce massepain se conserve très longtemps enveloppé de film étirable. 

Massepain-Nougat aux Pistaches
Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans amande pistache miel
commenter cet article