Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 14:29

L’an dernier, à la même époque, Laurier et moi expérimentions avec un enthousiasme et une satisfaction démesurés, notre toute première récolte de cèpes. Nous en avions trouvé une telle quantité que nous avons pu en profiter toute l’année. Poêlés rapidement dans du beurre puis congelés ou mis en bocaux, le stock était conséquent et ces beaux champignons furent mis à l’honneur au cours de nombreux repas.

La découverte de ce « replat » (endroit où les cèpes poussent) avait provoqué chez Laurier une frénésie du cèpe, qui cette saison encore, se manifeste. A l’affut du moindre murmure concernant le fameux champignon, Laurier se précipite avec son bâton et son panier, dans l’espoir de revenir avec un butin odorant et conséquent. Bien entendu, il est loin d’être le seul. Il faut choisir ses moments, et parfois –souvent- les replats ont déjà été ratissés en long, en large et en travers.

L’autre jour, alors qu’il allait se résigner à rentrer avec un seul malheureux cèpe, Laurier s’est dit qu’il tenterait de regarder à un autre endroit, juste pour voir. Eureka ! Un nouveau replat ! Cette fois, le panier était plein et la maison s’est replie de cet arome si caractéristique. 

Nous les avons cuisinés tout le week-end et mon faible pour les grilled cheeses n’a pas fait défaut…

Grilled Cheese aux Cèpes

Les ingrédients pour 2 personnes:

● 4 tranches de pain de campagne aux noix

● 100g de cèpes coupés en lanières

● 100g de Comté râpé ou coupé en très fines tranches

● 2 poignés de roquette

● 20g de beurre salé

● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

● 1 cuiller à café d’herbes de Provence

● 1 cuiller à café de persil frais ciselé

● 1 tour de moulin à poivre

● 1 bonne pincé de fleur de sel


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire fondre une grosse noix de beurre dans une cuiller d’huile d’olive. Y saisir les champignons, puis ajouter les herbes de Provence, le poivre et le sel. Laissez cuire 1 minute. Réserver.

Une cuisson courte permet de garder les champignons bien fermes et légèrement croquants.

 

2. Tartiner chaque tranche de pain de beurre et y déposer le Comté. Ajouter, sur deux d’entre elles, le mélange de champignons et recouvrir de roquette. Saler et poivrer. Refermer le sandwich.

N’hésitez pas à être généreux avec le Comté, pour plus de fondant.

 

3. Dans une poêle ou la sauteuse, faire fondre le beurre dans le reste d’huile d’olive. Déposer les croques et les faire cuire à feu doux pendant 2 à 3 minutes de chaque côté, à couvert. Servir immédiatement.

Grilled Cheese aux Cèpes

Mon Accord

Un vin rouge de Graves (Bordelais) me semble adapté à cette recette. Sa structure et son velouté, tiendront tête au caractère affirmé du cèpe. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans cèpe roquette Comté beurre persil
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 06:30

L’autre jour je vous parlais des quelques jours passés en Provence chez ma Belle-Maman, Romarin, cet été. Je dois dire que le triste temps qui s’est installé depuis la rentrée ne fait qu’amplifier mon envie de repartir dans ce Sud aux si bonnes odeurs. Cette nostalgie me pousse à prolonger mon séjour en invitant dans ma cuisine les beaux et bons produits qui la caractérisent.

Juste avant de partir, Romarin est allée couper un grand sac de sarriette dans son jardin, pour que ramenions un peu de chez elle avec nous. La voiture fut embaumée d’un parfum délicieux pendant tout le voyage du retour.

Depuis notre retour, il n’y a pas beaucoup de plats auxquels je n’ajoute pas un peu –ou beaucoup- de sarriette. Après les tartines au chèvre frais, voici un poulet aux délicieuses saveur de la garigue.

Notez que cette recette peut tout à fait se faire avec du thym, du romarin ou de la sauge.

Poulet à la Sarriette, Cuit à la Cocotte

Les ingrédients pour 6 personnes:

● 1 beau poulet fermier

● 5gros brins de sarriette

● 6 cuiller à soupe d’huile d’olive

● Gros sel

● Poivre


Préparation
1.
Masser le poulet avec 3 cuillers à soupe d’huile d’olive. Effriter un brin de sarriette et en enrober le poulet. Mettre un brin de sarriette à l’intérieur du poulet.

 

2. Dans une cocotte –de préférence en fonte- dotée d’un couvercle, faire chauffer de reste de l’huile d’olive et y faire dorer le poulet sur toutes les faces. Saler et poivrer.

 

3. Verser 30cl de d’eau dans le fond de la cocotte ajouter les brins de sarriette restant. Fermer la cocotte et laisser cuire 45 minutes à feu moyen.

Pensez à arroser le poulet de temps en temps avec son jus de cuisson.

 

Romarin nous propose souvent des chips rapidement dorées au four pour accompagner le poulet. C’est ce que j’appelle un repas vraiment délicieux et qui a l’avantage de ne pas demander trop de logistique. J’adore !

Poulet à la Sarriette, Cuit à la Cocotte

Mon Accord Mets-Vin

Pour moi, c’est un vin blanc de caractère qu’il faudra servir sur ce poulet, afin de permettre à la sarriette de s’exprimer. Je choisis un Châteauneuf du Pape blanc, pour ses notes épicées et florales, ou un Pessac-Léognan blanc pour sa structure et sa complexité.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans poulet sarriette
commenter cet article
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 06:30

Depuis que j’ai fait avec elle ses premiers cupcakes, Clotilde me réclame presque chaque jour d’en cuisiner. « Maman, je pourrais cuisiner avec toi ? On pourrait faire des « cupquèpes ? » à la framboise ». Ce sont ses préférés, forcément, ils sont ROSES ! Je vous rassure, le chocolat n’est absolument pas mis de côté, et fait régulièrement partie des ingrédients de prédilection de cette petite gourmande.

Moi qui ne suis pas aussi portée sur le chocolat, j’ai eu envie de me faire plaisir en créant une version Clotilde, au chocolat, et une version Jeanne, à la crème de marron, mon péché mignon. Et vous, quelle est votre version préférée ?

Moi qui ne suis pas aussi portée sur le chocolat, j’ai eu envie de me faire plaisir en créant une version Clotilde, au chocolat, et une version Jeanne, à la crème de marron, mon péché mignon. Et vous, quelle est votre version préférée ?

 

http://tartine-jeanne.over-blog.com/cupcakes-citron-framboise

 

Les ingrédients pour 12 cupcakes:

● 100g de farine

● 100g de poudre de noisette

● 180g de beurre salé ramolli en pommade

● 180g de sucre en poudre

● 3 œufs

● 1 sachet de levure chimique

● 6 grosses cuillers à café de pâte à tartiner au chocolat 

● 6 grosses cuillers à café de crème de marron

http://tartine-jeanne.over-blog.com/article-creme-de-marron-68047987.html

 

Pour le décor

● 6 cuillers à soupe de pâte à tartiner au chocolat 

● 6 cuillers à soupe de crème de marron

● 6 cuillers à café de pralin

● 6 cuillers à café de paillettes de couleurs en sucre ou en chocolat

http://tartine-jeanne.over-blog.com/article-creme-de-marron-68047987.html


Préparation
1.
Battre les œufs avec le sucre puis ajouter la farine, la poudre de noisette, la levure et enfin le beurre. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse et homogène

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Installer des caissettes dans les moules à muffins. Verser l’appareil précédemment obtenu dans chaque caissette jusqu’à mi hauteur, ajouter une cuiller à café de pâte à tartiner au chocolat ou de crème de marrons, puis recouvrir d’un peu de pâte à gâteau.

 

3. Passer au four et laisser cuire 20 à 25 minutes, ou jusqu’à ce que les petits gâteaux commencent à dorer. Laisser refroidir complètement.

 

4. Décorer chaque gâteau de pâte à tartiner au chocolat ou de crème de marron, puis de pralin ou de paillettes.

 

Mon Accord Mets-Vin

Un thé ?

 

Cupcakes Chocolat ou Crème de Marron à la Noisette

Les ingrédients pour 12 cupcakes:

● 100g de farine

● 100g de poudre de noisette

● 180g de beurre salé ramolli en pommade

● 180g de sucre en poudre

● 3 œufs

● 1 sachet de levure chimique

● 6 grosses cuillers à café de pâte à tartiner au chocolat 

● 6 grosses cuillers à café de crème de marron

 

Pour le décor

● 6 cuillers à soupe de pâte à tartiner au chocolat 

● 6 cuillers à soupe de crème de marron

● 6 cuillers à café de pralin

● 6 cuillers à café de paillettes de couleurs en sucre ou en chocolat


Préparation
1.
Battre les œufs avec le sucre puis ajouter la farine, la poudre de noisette, la levure et enfin le beurre. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse et homogène

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Installer des caissettes dans les moules à muffins. Verser l’appareil précédemment obtenu dans chaque caissette jusqu’à mi hauteur, ajouter une cuiller à café de pâte à tartiner au chocolat ou de crème de marrons, puis recouvrir d’un peu de pâte à gâteau.

 

3. Passer au four et laisser cuire 20 à 25 minutes, ou jusqu’à ce que les petits gâteaux commencent à dorer. Laisser refroidir complètement.

 

4. Décorer chaque gâteau de pâte à tartiner au chocolat ou de crème de marron, puis de pralin ou de paillettes.

Cupcakes Chocolat ou Crème de Marron à la Noisette

Mon Accord Mets-Vin

Un thé ?

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans marron noisette pralin beurre
commenter cet article
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 06:30

Vous n’avez pas un goût de trop peu d’été vous ? Chez nous c’est le cas. Je n’ai jamais vu autant de pluie sur une année… Déprimant. Avec le décalage des saisons, notre potager donne toujours beaucoup de tomates et du coup, je prépare des tartines aux allures et aux saveurs de l’été. Tant qu’à faire, pourquoi ne pas faire durer un peu la belle saison.

Une petite tomate mozzarella sur tartine, simple et bon. Mais attention, avec de la mozzarella di buffala, au lait de bufflonne si vous préférez. Vous connaissez ? Si vous l’essayez, vous l’adopterez, c’est certain ! Bon, c’est vrai, ce n’est pas le même budget que la mozzarella classique, mais le goût est tout bonnement incomparable.   

Tartine Tomate Mozzarella

Les ingrédients pour 2 personnes:

● 4 tranches de pain de campagne, ou par exemple, du Pain au sarrasin et aux graines

● 100g de mozzarella di buffala

● 2 belles tomates – cœur de bœuf par exemple ou alors tomate ananas (une seule suffira si elle est grosse)

● 4 feuilles de basilic

● 8 à 12 olives noires à la grecque

● 2 cuillers à soupe de graines de tournesol grillées à sec (2 minutes à la poêle)

● 8 cuillers à café de bonne huile d’olive

● 4 tours de poivre du moulin

● un peu de fleur de sel.

 


Préparation
1.
Couper la tomate en rondelles. Faire de même avec la mozzarella.

 

2. Arroser chaque tranche de pain d’une cuiller à café d’huile d’olive. Disposer la mozzarella sur le pain, puis la tomate. Ajouter enfin les feuilles de basilic, les olives et les graines de tournesol.

On pourra éventuellement toaster les tranches de pain, selon les goûts.

 

3. Arroser d’huile d’olive, saler et poivrer. C’est prêt.

   

Les ingrédients pour 2 personnes:

● 4 tranches de pain de campagne, ou par exemple, du Pain au sarrasin et aux graines

http://tartine-jeanne.over-blog.com/article-29674792.html

● 100g de mozzarella di buffala

● 2 belles tomates – cœur de bœuf par exemple ou alors tomate ananas (une seule suffira si elle est grosse)

● 4 feuilles de basilic

● 8 à 12 olives noires à la grecque

● 2 cuillers à soupe de graines de tournesol grillées à sec (2 minutes à la poêle)

● 8 cuillers à café de bonne huile d’olive

● 4 tours de poivre du moulin

● un peu de fleur de sel.

 


Préparation
1.
Couper la tomate en rondelles. Faire de même avec la mozzarella.

 

2. Arroser chaque tranche de pain d’une cuiller à café d’huile d’olive. Disposer la mozzarella sur le pain, puis la tomate. Ajouter enfin les feuilles de basilic, les olives et les graines de tournesol.

On pourra éventuellement toaster les tranches de pain, selon les goûts.

 

3. Arroser d’huile d’olive, saler et poivrer. C’est prêt.

 

Tartine Tomate Mozzarella

Mon Accord Mets-Vin

 

Je reste du côté du soleil avec un vin blanc sec de Bandol (Sud Est), frais, léger, fruité, parfait…

Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 06:30

La texture de cette délicieuse entrée m’avait donné envie de l’appeler « velouté » mais j’ai tout récemment appris qu’un velouté est en fait une soupe dont la préparation commence par un roux (on ajoute de la farine aux légumes et autres ingrédients avant de la mouiller). Du coup je suis privée de l’appeler velouté. Ca sonnait bien pourtant. Bon tant pis, ce sera une soupe glacée.

Avec cette recette, je vous propose donc de goûter à l’avocat dans une forme plutôt inhabituelle. Cette soupe aux accents mexicains est un vrai délice. Tout en fraicheur et en expression. Profitons tant que c’est encore –officiellement- l’été. Essayez !

Soupe Glacée d'Avocat

Les ingrédients pour 4 personnes:

● 2 avocats

● 1/3 de concombre

● 100g (1pot) de fromage blanc

● 1 cuiller à soupe de crème fraîche

● le jus d’1/2 citron vert

● ¼ d’oignon rouge émincé

● 1 gousse d’ail

● 3 cuillers à soupe de coriandre fraiche ciselée

● ½ cuiller à café de piment d’Espelette

● ½ cuiller à café de poivre moulu

● ½ cuiller à café de fleur de sel

 

 

Pour le décor

● 1 petite tomate coupée en brunoise (tous petits dés)

● 4 cuillers à café de maïs doux

● 4 cuillers à café d’oignon rouge coupé en brunoise

● 6 à 8 feuilles de coriandre fraiche

 


Préparation
1. 
Dans le bol du mixeur assembler tous les ingrédients et mixer le tout. Ajuster l’assaisonnement à convenance.

 

2. Placer au réfrigérateur au moins ½ heure avant de servir.

 

3. Au moment de servir, verser dans les bols et décorer avec un peu de tomate, de maïs, d’oignon et une ou deux feuilles de coriandre.

 

Mon Accord Mets-Vin

J’irais chercher côté Bourgogne pour cette petite soupe fraiche. Un Pouilly-Loché (non-loin du fameux Pouilly-Fuissé) dont le caractère est à la fois opulent complexe et fruité.

Soupe Glacée d'Avocat

Mon Accord Mets-Vin

J’irais chercher côté Bourgogne pour cette petite soupe fraiche. Un Pouilly-Loché (non-loin du fameux Pouilly-Fuissé) dont le caractère est à la fois opulent complexe et fruité.

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 06:30

Le temps des vendanges est enfin arrivé, avec parfois un mois de retard ! Les vendanges sont une période particulièrement intense pour mon mari Laurier qui travaille en tant que responsable technique dans une propriété bordelaise.

L’an dernier, je vous annonçais que je me lançais dans la confection de gelées de moûts de raisins. Mon projet a bien débuté et voici venu le temps de renouveler les stocks épuisés depuis un moment. Cette année plusieurs châteaux, maisons des vins et boulangeries ont répondu favorablement à ma proposition et je vais donc multiplier ma production. Production qui ne peut se faire qu’en ce moment. Ce sont donc un peu mes vendanges à moi aussi. Je dois dire que je n’ai pas une seconde à moi !

Un article sera bientôt dédié aux différents points de ventes dans lesquels on pourra trouver mes gelées. En attendant, je vais essayer de vous proposer quelques recettes…

Les Gelées de Tartine Jeanne

Un article sera bientôt dédié aux différents points de ventes dans lesquels on pourra trouver mes gelées. En attendant, je vais essayer de vous proposer quelques recettes…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 06:30

C’est l’automne, il n’y a plus de doute. Les nuits sont fraîches, voire froides. Si notre potager donne des tomates à ne plus savoir qu’en faire (1 mois de retard sur l’an dernier !) il me prend des envies de cuisiner des produits de saison comme des potimarrons, des champignons, des pommes…

Cette salade, c’est pour moi une vraie salade de rentrée. Pas totalement hivernale, mais déjà bien loin de l’été.

Il y a quelques semaines, je ne sais plus où, j’ai vu une très jolie photo de salade de lentilles à la roquette et au chèvre frais, qui m’avais donné l’eau à la bouche. Je n’ai pas tardé à la repenser avec d’autres petits ingrédients afin de la rendre très gourmande.

Salade de Lentilles, Betteraves, Chèvre, Noisettes et Roquette

Les ingrédients pour 4 personnes:

 

Pour les lentilles

● 200g de lentilles sèches

● 1 échalote

● 1 clou de girofle

● 1 cuiller à café d’herbes de Provence

● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive

● 1 pincée de gros sel

 

Pour la salade

● 1 crottin de Chavignol

● 1 betterave rouge cuite

● 2 grosses poignées de roquette

● 4 cuillers à soupe de noisettes grillées à sec

● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive

● ½ cuiller à café de poivre moulu

● ½ cuiller à café de fleur de sel

 

Préparation
1. Faire cuire les lentilles
(cette étape se fait à l’avance car la salade se sert froide)

Dans une casserole, porter une grande quantité d’eau à ébullition. On y aura ajouté l'huile d’olive l’échalote piquée du clou de girofle, les herbes de Provence et le gros sel.

Y faire cuire les lentilles 12 à 15 minutes puis les égoutter. Laisser refroidir totalement.

 

2. Couper la betterave en petits dés. Couper le crottin de Chavignol en petits morceaux.

 

3. Mélanger la betterave aux lentilles et y ajouter les noisettes et la roquette. Arroser d’huile d’olive, saler, poivrer et mélanger l’ensemble.

 

4. Disposer dans les assiettes, ajouter les morceaux de chèvre et servir.

 Je n’ajoute le fromage de chèvre qu’au dernier moment car si je le mets plus tôt, il se teinte de rose, à cause de la betterave rouge. 

Les ingrédients pour 4 personnes:

 

Pour les lentilles

● 200g de lentilles sèches

● 1 échalote piquée

● 1 clou de girofle

● 1 cuiller à café d’herbes de Provence

● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive

● 1 pincée de gros sel

 

Pour la salade

● 1 crottin de Chavignol

● 1 betterave rouge

● 2 grosses poignées de roquette

● 4 cuillers à soupe de noisettes grillées à sec

● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive

● ½ cuiller à café de poivre moulu

● ½ cuiller à café de fleur de sel

 


Préparation
1. Faire cuire les lentilles
(cette étape se fait à l’avance car la salade se sert froide)

Dans une casserole, porter une grande quantité d’eau à ébullition. On y aura ajouté l »huile d’olive l’échalote piquée du clou de girofle, les herbes de Provence et le gros sel.

Y faire cuire les lentilles 12 à 15 minutes puis les égoutter. Laisser refroidir totalement.

 

2. Couper la betterave en petits dés. Couper le crottin de Chavignol en petits morceaux.

 

3. Mélanger la betterave aux lentilles et y ajouter les noisettes et la roquette. Arroser d’huile d’olive, saler, poivrer et mélanger l’ensemble.

 

4. Disposer dans les assiettes, ajouter les morceaux de chèvre et servir.

Je n’ajoute le fromage de chèvre qu’au dernier moment car si je le mets plus tôt, il se teinte de rose, à cause de la betterave rouge. 

Salade de Lentilles, Betteraves, Chèvre, Noisettes et Roquette

Mon Accord Mets-Vin

 

Je vois bien un blanc sec aromatique pour cette jolie salade. Je choisis un Cheverny, originaire de la Vallée de la Loire. Son petit caractère et sa fraîcheur seront parfaits pour s’accorder au chèvre, aux noisettes ainsi qu’aux notes poivrées de la roquette.

Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 06:30

J’ai toujours adoré les glaces avec du caramel qui dégouline. C’est tellement bon, tellement régressif. C’est encore meilleur lorsqu’il y a des petites choses croquantes dedans, et ces amandes torréfiées, c’est vraiment à tomber. Installez vous devant la télé –de toutes façons il pleut- et savourez !

 

Glace aux Amandes Grillées et Caramel au Beurre Salé

Les ingrédients pour 6 personnes:

● 400g de lait concentré sucré

● 50cl de crème entière liquide

● 150g d’amandes entières

● 30cl de caramel au beurre salé (version semi liquide de ma recette)
 

Préparation
1.
Préchauffer le four à 200°C. Concasser grossièrement les amandes et les faire griller 8 minutes au four.

 

2. Mélanger le lait concentré sucré avec la moitié des amandes ainsi que la moitié du caramel.

 

3. Battre la crème liquide en chantilly bien ferme, puis, l’incorporer délicatement (à l’aide d’une maryse) au mélange obtenu à l’étape précédente.

 

4. Dans une boîte fermant hermétiquement verser une partie de la crème glacée, napper de caramel puis recouvrir du reste de la crème. Napper le tout de caramel et saupoudrer du reste d’amandes. Placer au congélateur pour une durée minimum de 4 heures.

 

Mon Accord Mets-Vin

Un Amaretto me semble approprié ici… 

Repost 0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 06:30

Je suis encore baignée par les saveurs et les odeurs de la Provence où j’ai passé quelques jours en août. Il me semble que je n’ai pas eu mon compte de soleil cette année et si Juillet et août ont été très chauds, l’automne est arrivé brusquement. Ce temps maussade n’a pas compensé « l’effet rentrée », qui s’accompagne d’ordinaire d’un temps radieux…

Qu’à cela ne tienne, amenons le soleil pour l’apéritif puisqu’il n’est pas dehors. Je vous propose une petite tartine très simple aux saveurs de la garrigue. La sarriette, également connue en Provence sous le nom de poivre d’âne, est de la même famille que le thym. Son odeur est proche mais plus intense encore. Elle est parfaite pour assaisonner mille choses. Des grillades aux fromages, en passant par les pizzas, la fameuse pissaladière, et j’en passe.

Dégustée tout simplement sur une tartine de fromage de chèvre frais avec un filet d’huile d’olive, elle offre une explosion de saveurs.

 

Tartine de Chèvre Frais, Sarriette et Huile d'Olive

Les ingrédients pour 2 personnes:

● 4 tranches de pain de campagne, ou par exemple, du Pain au sarrasin et aux graines

● 1 chèvre très frais de 100 à 150g

● 4 brins de sarriette

● 1 cuiller à soupe de très bonne huile d’olive

● ½ cuiller à café de poivre moulu

● ½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Faire légèrement griller les tranches de pain.

 

2. Tartiner généreusement les tranches de chèvre frais. Saler, poivrer et effriter les brins de sarriette sur les tartines. Arroser d’huile d’olive.

C’est prêt !

 

Mon Accord Mets-Vin

Ici un blanc sec de Provence sera parfait pour l’apéritif, tout en faisant honneur à cette belle région. Je choisis un Côtes de Provence Sainte Victoire blanc, fruité, et frais, tout en offrant une certaine structure.

 

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans sarriette huile d'olive chèvre
commenter cet article
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 06:30

Il est grand temps que je publie cette recette. La saison des mirabelles touche à sa fin et il semble pourtant qu’elle ait été encore plus éphémère que les autres années. Il faut bien le dire, 2013 est une année bien curieuse pour les fruits et légumes et le climat y est pour quelque chose.

Toujours est-il que je réalise que je n’ai pas encore partagé une seule recette avec mes prunes préférées (ex-æquo avec les Reines-claudes). Elles ont pourtant bien eu leur place dans ma cuisine, mais je n’ai pas eu le temps de mettre mes recettes en scènes, de prendre des photos, de rédiger mes textes… Avec la fin des vacances, et la rentrée et mon projet de développer mes gelées de moûts de raisins (je vous en parlerai davantage dans quelques temps), j’ai la sensation que le temps me file encore plus entre les doigts…

Cette recette conjugue mon amour pour les gâteaux moelleux et « stickys » avec ce fruit estival aux si jolies couleurs que j’aime tant. Parfait.

Gâteau Renversé aux Mirabelles

Les ingrédients pour 6 à 8 personnes:

● 700g de Mirabelles dénoyautées

● 180g de farine

● 4 œufs

● 180g de sucre en poudre

● 4 cuillers à soupe de cassonade ou sucre roux

● 180g de beurre salé + 20g pour le fond

● 1 sachet de levure


Préparation

1. Battre les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, la levure, puis le beurre fondu. Mélanger le tout jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse et homogène.

 

2. Préchauffer le four à 160°C. Faire fondre le reste de beurre, y incorporer la cassonade et verser le mélange dans le fond d’un moule à gâteau.

 

3. Disposer les mirabelles sur ce fond de beurre et de cassonade puis verser l’appareil obtenu à l’étape 1.

 

4. Passer au four 40 à 45 minutes. Démouler délicatement.

 

Mon Accord

Bon, là, je crois qu’une Mirabelle s’impose…

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans mirabelle beurre
commenter cet article