Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 06:30

Voilà une recette classique que je fais de temps en temps, généralement pour agrémenter un dessert. Que ce soit pour accompagner une glace ou pour servir de base à un crumble express ou à un cheese cake, ces petits palets bretons constituent un ingrédient idéal qui a l’avantage d’être simple à réaliser, pour peu que l’on possède une plaque de moule à muffins… Rendez-vous demain pour une recette avec ces petits gâteaux !

Palets Bretons

Les ingrédients pour 24 palets bretons :

● 2 jaunes d’œuf

● 180g de farine

● 100g de beurre salé ramolli en pommade

● 100g de sucre en poudre

● 1 sachet de levure


Préparation
1.
Travailler le beurre avec le sucre, puis incorporer la farine et la levure, et enfin les jaunes d’œuf. Mélanger jusqu’à l’obtention d’un appareil dense et souple.

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Former de petites boules de  pâte de 4 cm de diamètre environ et les écraser en palets que l’on disposera dans les moules à muffin.

La cuisson dans des moules à muffins est une condition sine qua non à la réussite de ces palets. En effet, sans retenue sur les côtés, la pâte s’étalera à la cuisson et formera des biscuits très plats sans le côté sableux qui caractérise les palets bretons.

 

3. Placer au four et laisser cuire 15 minutes ou jusqu’à ce que les palets commencent à dorer. Laisser refroidir avant de démouler délicatement.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 06:30

Vous le savez, je ne suis pas une grande amatrice de chocolat. Pourtant il m’arrive d’en cuisiner pour mon entourage, et ce, de plus en plus souvent.

Vous vous souvenez des cerises de Marcel dont je vous parlais l’an dernier ? Celles que mon mari et moi cueillions entre midi et deux sur notre lieu de travail, au milieu des vignes. Cette année encore nous avons eu la joie de profiter de ces jolis fruits et c’est Laurier qui me les ramène régulièrement. Si elles ne sont pas très sucrées cette année, les branchent des cerisiers craquent sous leur poids tellement elles sont en nombre cette année.

Le mariage chocolat cerise n’est pas vraiment ce que l’on pourrait appeler un classique ici en France. Pourtant, c’est un véritable hit aux Etats Unis. Milkshake, glaces, gâteaux, j’en passe et des meilleures… Les muffins ne sont pas en reste.
Avec toutes ces cerises et ma Clotilde qui ne veut plus que des gâteaux au chocolat, j’ai cédé à l’envie de recréer cette association typique d’outre Atlantique…

 

Muffins Chocolat Cerises

Les ingrédients pour 12 muffins

● 200g de cerises dénoyautées

● 150g de chocolat  pâtissier

● 120g de beurre

● 100g de farine

● 100g de sucre

● 3 œufs

● ½ sachet de levure chimique

 

Préparation
1.
Dans un bol, faire fondre le chocolat dans le beurre au micro ondes. Dans une jatte, battre les œufs avec le sucre puis ajouter la farine, la levure et mélanger l’ensemble. Incorporer enfin le chocolat et le beurre et travailler la pâte jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse.

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Insérer des caissettes dans les moules à muffins ou utiliser des moules à muffin en silicone. Verser le mélange obtenu à l’étape précédente sorte à atteindre 2/3 de hauteur. Enfoncer 4 ou 5 cerises dans chaque moule.

Si vos cerises ne sont pas très sucrées, vous pouvez les rouler dans un peu de sucre avant de les incorporer au mélange.

 

3. Placer au four et laisser cuire 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

 

Mon Accord Mets-Vin

Un Kirsch, liqueur de cerises, sera intéressant sur ces petites douceurs…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans chocolat cerise
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 06:30

J’adore profiter des framboises lorsqu’elles sont de saison. Malheureusement, leur inconvénient principal est qu’elles s’abîment très très vite. Il suffit de les laisser trainer une journée sans y toucher pour qu’elles deviennent immangeables. Pour peu que je me laisser dépasser par les activités des enfants et les choses à faire dans la maison, au moment de vouloir les cuisiner enfin, elles sont inutilisables à moins d’en faire une compote, et encore…

C’est pour cela que, si je les achète fraîche de temps en temps, j’en ai également très souvent au congélateur. C’est tellement pratique ! Pour les smoothies par exemple, des fruits frais dans le blender, on y ajouter quelques framboises surgelées et voilà une boisson bien fraîche, pas besoin d’ajouter de glace pilée !

En attendant ma recette de smoothie, en voici une simple et jolie, tout framboise avec mes chers spéculoos.

Verrines de Mousse de Framboises aux Spéculoos

Les ingrédients pour 4 personnes:

● 400g de framboises

● 150g de sucre

● 2 cuiller à soupe d’eau

● 25cl de crème entière liquide bien froide  (au moins ½ heure au réfrigérateur)

● 20cl de coulis de framboise (maison ou tout prêt)

● 6 spéculoos


Préparation
1.
Mixer ensemble les framboises, le sucre et l’eau.

 

2. Monter la crème en chantilly très ferme. L’incorporer très délicatement à la purée de framboises (à l’aide d’une maryse).

A cette étape on peut ajouter du fixe chantilly pour garantira la tenue de la mousse de framboises (en grandes surfaces, à côté des levures et du sucre vanillé)

 

3. Préparer les verrines

Emietter les spéculoos.

Disposer 4 à 5 cuillers à soupe de mousse de framboises dans le fond des verrines puis verser délicatement un peu de coulis de framboise sur le dessus. Terminer par du spéculoos émietté. Servir immédiatement.

Vous pouvez préparer ces verrines à l’avance, mais prenez soin de n’ajouter le spéculoos qu’au dernier moment.

 

Mon Accord Mets-Vin

Un Crémant (ou vin blanc effervescent) sera agréable sur ces petites verrines fraîches et estivales.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans framboises spéculoos
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 06:30

Depuis le début de la saison je trouvais que les fraises avaient mauvaise mine et surtout, n’avaient pas beaucoup de goût, du coup, je n’en achetais que très peu. Pourtant, il semblerait qu’en cette fin de saison, elles commencent à prendre de la saveur et je les invite un peu plus dans ma cuisine.

 

Si je les aime tout particulièrement crues, sans artifices, je les apprécie également en pâtisserie. L’an dernier j’avais partagé avec vous, entre autres, ma recette de fraisier, aujourd’hui, je vous propose une tarte toute simple avec un autre ingrédient que j’apprécie énormément et que j’ai la chance de voir pousser dans mon jardin, j’ai nommé la rhubarbe.

 

Fraise et Rhubarbe, une alliance toujours réussie et que j’ai maintes fois présentée sur ces pages, comme par exemple avec mes Coupelles Gourmandes, ma Tourte, mes Verrines… Les possibilités sont infinies…

Quant à cette recette, je pense qu’on ne peut pas faire plus simple et rapide alors n’hésitez pas !

Tartelettes Fraises Rhubarbe

Les ingrédients pour 4 personnes:

● 1 pâte feuilletée

● 250g de fraises

● 1 branche de rhubarbe

● 5 cuillers à soupe de sucre en poudre


Préparation
1.
Préchauffer le four à 180°C. Découper 4 cercles de la taille de vos moules à tartelettes dans la pâte feuilletée et réserver les chutes pour le quadrillage du dessus. Faire cuire les fonds de pâte à blanc. Laisser le four allumé une fois qu’elles sont cuites.

 

2. Couper les fraises en petits dés et la rhubarbe en petits tronçons. Mettre le tout dans un saladier et ajouter le sucre. Bien mélanger et laisser macérer le temps que les fonds de tarte refroidissent.

 

3. Découper le reste de pâte feuilletée en lanières. Verser le mélange obtenu à l’étape précédente sur chaque fond de tarte et former des croisillons sur le dessus avec les lanières de pâte feuilletée.

 

4. Placer au four et laisser cuire 25 à 30 minutes à 160°C.

Tartelettes Fraises Rhubarbe

Mon Accord Mets-Vin

Le côté acidulé et frais de cette tarte permet d’opter pour un vin liquoreux dont la sucrosité est assez importante. C’est pourquoi le choix d’un Sauternes est judicieux car le contraste entre l’acidité de la tarte et la douceur du vin en fera un accord équilibré et agréable.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans fraises rhubarbe
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 09:54

Bon, je me suis peu être trompée dans mes prévisions météo car l’été semble arriver doucement. Même si le beau temps n’est pas « franc », on a tout de même un semblant de saison…

Vous vous souvenez de ma fameuse recette de crème glacée parfaite, facile, rapide et sans sorbetière que j’avais partagée ici l’an dernier ? Et bien voilà enfin le moment de s’y remettre et pour commencer en beauté, voici une version plus que gourmande : du caramel au beurre salé bien coulant, et des noix de pecan torréfiées croquantes, le tout dans une crème glacée onctueuse à souhait…

A ceux qui doutent encore du succès de cette recette, c’est le moment de tester !

Crème Glacée Noix de Pécan et Caramel au Beurre Salé - Sans Sorbetière

Les ingrédients pour environ 900g de crème glacée:

 400g de lait concentré sucré

 50cl de crème entière liquide bien froide (conservée au réfrigérateur)

 100g de noix de pécan

 30cl de caramel au beurre salé (version plus liquide de ma recette)


Préparation
1.
Préchauffer le four à  200°C. Concasser grossièrement les noix de pécan et les faire griller 5 minutes au four.

Attention de ne pas les laisser brûler.

 

2. Mélanger le lait concentré sucré avec les 2/3 des noix de pécan ainsi que la moitié du caramel.

 

3. Battre la crème liquide en chantilly bien ferme, puis, l’incorporer délicatement (à l’aide d’une maryse) au mélange obtenu à l’étape précédente.

 

4. Dans une boîte fermant hermétiquement verser une partie de la crème glacée, napper de caramel puis recouvrir du reste de la crème. Napper le tout de caramel et du reste de noix de pécan. Placer au congélateur pour une durée minimum de 4 heures.

 

Crème Glacée Noix de Pécan et Caramel au Beurre Salé - Sans Sorbetière
Repost 0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 06:30

Il faut bien se rendre à l’évidence, l’été n’est vraiment pas encore arrivé et je pense qu’il n’est pas prêt de s’installer… Saint Barnabé n’a pas du tout coupé l’herbe sous le pied de Saint Médard, du coup, on est bon pour un temps des plus médiocres jusqu’à la mi-juillet. Oh joie !

Laurier et moi n’avons encore dîné que 2 fois dehors cette année, du jamais vu. On a même fait un feu de cheminée hier soir… Alors du coup, en cuisine ça suit aussi. Je vous disais que je n’avais aucune envie de cuisiner les produits du moment. Il faut dire que les tomates sont vraiment loin d’être savoureuses quant aux fruits, n’en parlons pas. Allez, après mon gâteau à la pomme de terre, rien de tel qu’un bon plat d’hiver qui réchauffe…

Potée aux Lentilles

Les ingrédients pour 4 personnes:

300g de lentilles

1 saucisson à l’ail coupé en tranches

400g de poitrine fumée  coupée en gros cubes

2 saucisses fumées

2 oignons émincées

4 carottes épluchées et coupées en grosses rondelles

2 poireaux coupées en grosses rondelles

2 cubes de bouillon de volaille dilué dans 50cl d’eau

25cl de bière

1 noix de beurre

1 clou de girofle

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

½ cuiller à café de poivre

 

Préparation

1. Rincer les lentilles. Dans le fond d’une cocotte, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y jeter les oignons émincés. Les faire blondir puis ajouter les carottes et les poireaux.

 

2. Ajouter ensuite les tranches de saucisson à l’ail, les saucisses fumées, et la poitrine fumée. Remuer le tout et faire cuire quelques minutes à feu doux.

 

3. Mouiller le tout avec le bouillon, ajouter les lentilles, puis ajouter enfin la bière. Assaisonner avec le clou de girofle, les herbes de Provence et le poivre. Laisser cuire à feu doux pendant 45 minutes en remuant régulièrement. Ajouter de l’eau si besoin en cours de cuisson.

Potée aux Lentilles

 Comme la plupart des plats mijotés, c’est encore meilleur le lendemain et le surlendemain…
 

 

Mon Accord mets-vin

Un Corbières rouge sera agréable avec cette potée. Le plus souvent puissant, plein et assez tannique, il est originaire du Languedoc-Roussillon.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans lentilles
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 06:30

Je vous avais dit que j’étais très branchée sucré en ce moment… Promis, je vous concocte une recette salée très prochainement, mais en attendant, celle-ci vaut le détour.

 

J’adore les gâteaux imbibés, très moelleux, très fondants, aussi, j’ai pris pour habitude de préparer des sirops ou des sauces pour les en napper à la sortie du four. Cette  méthode vous garantit des pâtisseries extra gourmandes qui explosent en saveurs et fondent sous la dent.

 

Pour cette recette de muffins au citron, j’ai repris la recette de gâteau au citron que je fais très souvent et pour laquelle je me suis inspirée du grand classique « Lemon Drizzle ». Délicieux agrémenté de graines de pavot pour le croquant, ce gâteau plait beaucoup et mes cobayes habituels adorent la version muffins. Essayez, c’est super pour le goûter et sympa à offrir autour de vous !

Muffins ou CupCakes Citron Pavot

Les ingrédients pour 24 muffins

3 citrons

200g de farine

200g de sucre + 2 cuillers à soupe pour le sirop

200g de beurre

100g de poudre d’amande

4 œufs

1 sachet de levure chimique

4 cuillers à soupe de graines de pavot

5 cuillers à soupe de sucre glace

24 caissettes pour muffins


Préparation
1.
Prélever le zeste d’un des citrons. Presser le jus de 2 citrons et conserver 1 cuiller à café de jus pour le glaçage.

 

2. Battre les œufs avec les 200g de sucre. Ajouter ensuite la farine, la poudre d’amande, le beurre fondu et la levure. Incorporer enfin les graines de pavot, le jus des deux citrons, ainsi que le zeste.

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Verser un peu de la préparation dans les caissettes placées dans les moules à muffins. Faire cuire 30 minutes. Laisser tiédir.

 

4. Pendant la cuisson, préparer le sirop

Porter à ébullition le jus de citron restant avec les 2 cuillers à soupe de sucre et 2 cuillers à soupe d’eau. Verser ce sirop chaud sur les muffins lorsqu’ils sont tièdes. Laisser refroidir complètement.

 

5. Préparer le glaçage

Mélanger le sucre glace avec la cuiller à café de jus de citron. Bien mélanger et déposer sur les muffins refroidis.

On pourra également ajouter des graines de pavot dans le glaçage.

 

L’option gâteau est également possible, prolongez juste le temps de cuisson de 10 minutes environ.

Muffins ou CupCakes Citron Pavot

 Mon Accord Mets-Vin

Un thé ou une limonade

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 06:30

Vous est-il déjà arrivé de cuisiner ailleurs que chez vous ? Probablement plus d’une fois. Personnellement, je trouve que c’est toujours une expérience assez déboussolante car on doit s’adapter à des ustensiles « étrangers » et un matériel que l’on ne maitrise pas, et c’est sans compter les outils et récipients qui font défaut et qu’il faut substituer par d’autres. Il faut parfois faire preuve de flexibilité et d’inventivité…

Lorsque nous étions en vacances à l’île d’Yeu le mois dernier, j’ai eu envie de faire des gâteaux et des tartes mais en proportions plus petites. Je m’y attendais : Impossible de trouver de petits moules pour faire mes pâtisseries. Frustrée, j’ai tout d’abord utilisé un moule plus grand dans lequel j’ai confectionné un large boudin d’aluminium afin d’en réduire le diamètre. Puis, ayant remarqué le stock de pots de confitures vides, je me suis dit que ces petits contenants seraient des moules parfaits pour mes gâteaux individuels. En plus, l’avantage c’est que j’ai pu faire chaque petit gâteau selon les préférences de chacun. Succès unanime !

Je fais très souvent la même base de gâteau, ultra simple à retenir : 100g de chaque pour 2 œuf, plus un peu de levure chimique, à cela j’ajoute les saveurs et ingrédients que je souhaite pour « customiser » mes gâteaux…

Une de mes adaptations préférées de cette recette de base consiste à ajouter une sauce sur le gâteau encore tout chaud. Caramel le plus souvent mais aussi chocolat ou coulis de fruits. Je l’ajoute chaude dès la sortie du four pour que le petit gâteau s’en imbibe. Attention, c’est affreusement bon !...

Petits Gâteaux « Bocaux » Sauce Caramel ou Chocolat

Les ingrédients pour 4 bocaux (type « Bonne Maman » de 350g):

 

Pour la pâte à gâteaux de base

● 100g de farine

● 100g de sucre

● 100g de beurre

● 2 œufs

● ½ sachet de levure chimique

 

Pour la pâte à gâteau version chocolat :

Même pâte de base à laquelle on ajoute :

● 5 cuillers à soupe de chocolat en poudre (type Nesquick)

● 1 œuf

 

Pour la sauce au caramel

● 4 cuillers à soupe de caramel au beurre salé

● 20cl de crème liquide

 

Pour la sauce au chocolat

● 4 cuillers à soupe de pâte à tartiner au chocolat

● 20cl de crème liquide


Préparation
1.
Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre. Dans une jatte, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que l’ensemble blanchisse. Ajouter ensuite la farine, la levure, et enfin le beurre fondu.

Si vous faites la version chocolat, ajouter également le chocolat ainsi que l’œuf supplémentaire.

 

2. Verser la pâte dans les bocaux de sorte à atteindre 1/3 à mi-hauteur. Placer au four.

Le fait de ne pas remplir totalement les bocaux permet, d’une part, au gâteau de gonfler, mais surtout de laisser la place pour la sauce !

 

3. Laisser cuire 15 minutes.

Le centre du gâteau ne doit pas être tout à fait cuit, ce sera meilleur et la sauce

 

4. A la sortie du four verser la sauce sur les petits gâteaux.

Soyez généreux sur la quantité de sauce. Généralement, je la mets en deux fois : un premier passage que je laisse s’imprégner dans le gâteau, puis un second, 5 ou 10 minutes plus tard.

Petits Gâteaux « Bocaux » Sauce Caramel ou Chocolat

Mon Accord Mets-Vin

Restons dans le domaine du régressif avec un bon chocolat chaud

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 06:30

 En ce moment, il semblerait que je sois en proie à une frénésie sucrée. Depuis la naissance de mon petit Louis, mon goût pour le sucré s’est nettement accentué… Allez donc comprendre, c’est surement les hormones… Ou bien ce temps qui ne pousse pas à cuisiner les produits « de saison ».

Toujours est-il qu’en ce moment mes inspirations culinaires se résument à des recettes plus sucrées les unes que les autres et mon répertoire salé est aux oubliettes. Je n’ai presque aucune recette d’entrée ou de plat en stock à partager ici, incroyable.

En attendant, j’ai tout un tas d’idées de douceurs et autres petits gâteaux gourmands à vous proposer, comme ici, mes petits gâteaux aux noisettes, très faciles et très rapides à préparer, parfaits pour le thé, en regardant la pluie tomber dehors…

Vous verrez le prochain rendez-vous, tout aussi sucré, est assez régressif voire même décadent…

Petits Gâteaux aux Noisettes

Les ingrédients pour 20 à 25 petits gâteaux:

100g de poudre de noisette

50g de poudre d’amande

2 blancs d’œuf

150g sucre

25 noisettes entières


Préparation
1.
Mélanger les poudres d’amande et de noisette et y ajouter les blancs d’œuf et le sucre. Remuer l’ensemble jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse et homogène.

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Sur une plaque recouverte de papier cuisson déposer des petits tas de pâte de 3 à 4 cm de diamètre. Mettre une noisette sur chaque petit tas.

 

3. Placer au four et laisser cuire 15 minutes.

 

Mon Accord Mets-Vin

Ces petits gâteaux seront parfaits pour accompagner le thé, sinon, une crème de whisky de type Bailey’s sera pas mal non plus !

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans noisettes
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 06:30

Je crois que je ne connais personne qui n’aime pas le caramel au beurre salé. Même mon mari Laurier en est un grand amateur, pourtant je dois acheter du beurre doux tout spécialement pour lui car Monsieur n’aime pas le beurre salé, allez comprendre.

Ce caramel, je l’utilise très souvent dans ma cuisine, avec différentes textures allant de très liquide à plutôt épais.

Au fil du temps j’ai mis au point ma recette de base. Celle que je fais invariablement, puis que j’adapte en l’allongeant pour avoir tantôt une crème à la texture proche de la pâte à tartiner au chocolat, tantôt une sauce fluide.

J’ai longtemps cherché ma recette, et ai souvent essuyé des échecs avec des caramels qui cristallisaient ou dont la texture ne me satisfaisaient pas. Puis, je me suis rendue compte de plusieurs petits détails nécessaires à la bonne réalisation du caramel. Par exemple, il me semble nécessaire d’utiliser une sauteuse plutôt qu’une casserole car non seulement le caramel se fait plus rapidement, mais avant tout, il est plus facile à réaliser et se colore de façon bien plus homogène.

Aussi, l’ajout de très peu d’eau et le fait de privilégier les matières grasses semblent mieux fonctionner. Bien sûr, c’est ma méthode et je ne prétends pas que ce soit la meilleure…

Crème de Caramel au Beurre Salé – Facile, Rapide, Pratique

Les ingrédients pour 50cl de sauce au caramel

 200g de sucre en poudre

 5 cuillers à soupe d’eau

 60 g de beurre salé coupé en morceaux

 20 cl de crème entière liquide

 1 pincée de fleur de sel

 

Préparation

1. Dans une sauteuse ou une cocotte en fonte, hors du feu, faire fondre le sucre dans les 5 cuillers d’eau. Remuer jusqu’à dilution totale du sucre.

J’utilise toujours une surface large pour optimiser les résultats de mon caramel, mais aussi pour accélérer le processus.

 

2. Faire chauffer sur feu moyen sans remuer, jusqu’à ce que les bords commencent à dorer. Laisser le caramel se colorer et remuer doucement pour homogénéiser la teinte.

 

3. Lorsqu’il est de couleur ambrée, ajouter le beurre en parcelles et remuer jusqu’à ce que celui-ci soit totalement fondu. Ajouter la fleur de sel, mélanger, puis incorporer la crème progressivement. Mélanger et porter l’ensemble à nouveau à ébullition. Laisser cuire encore 1 minute tout en remuant, puis couper le feu. Attendre que le caramel tiédisse un peu et le verser dans un bocal.

Crème de Caramel au Beurre Salé – Facile, Rapide, Pratique

Attention à ne pas vous brûler lorsque vous ajoutez la crème. Lorsque l’on ajoute un corps étranger au caramel brûlant, de grosses bulles se forment et le mélange monte, d’où l’importance de faire de petites quantités dans de grands contenants. Je porte généralement des gants de cuisine lorsque je fais cette opération, cela évite toute brûlure aux mains.

 

Pour une version plus liquide

Plus vous ajouterez de beurre et de crème, plus votre caramel sera liquide. Selon ce que vous voulez en faire, il faudra adapter les quantités.

Pour un caramel plus fluide, mais pas tout à fait liquide, un peu comme du miel liquide, ajouter 30g de beurre et 20cl de crème.

 

Mise en bocaux

Vous pouvez mettre ce caramel en conserve de la même façon que la confiture. Stérilisez vos pots en les ébouillantant et laissez-les sécher. Remplissez-les de caramel et fermez-les immédiatement.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans caramel beurre salé
commenter cet article