Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 07:30

Lorsque nous faisons des crêpes à la maison, il y a toujours de la pâte qui reste alors je me fais plaisir en les cuisinant de toutes les façons possibles et imaginables, en fonction de ce que j’ai en réserve dans le réfrigérateur et dans mes placards.

Cette recette est très rapide à réaliser. J’aime beaucoup l’association de chaud et du frais, avec la mâche. J’ai toujours du saumon fumé au réfrigérateur car Laurier en raffole. Cela dit cette recette est également déclinable avec du jambon blanc ou de dinde, alors c’est selon.

Galette-ou-Crepe-au-Saumon-Fume.JPG

 

Les ingrédients pour 2 personnes:

 2 crêpes ou  galettes de sarrasin

 2 belles tranches de saumon fumé

4 cuillers à soupe de fromage frais

2 cuillers à soupe de crème fraîche

2 poignées de mâche

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

1 petite noix de beurre

1 cuiller à café d’aneth fraîche ciselée

½ cuiller à café de poivre blanc moulu


Préparation
1.
Dans une poêle à feu doux, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive.

 

2. Déposer une crêpe et y mettre 2 cuillers de fromage frais au centre. Ajouter la crème fraîche. Etaler et saupoudrer d’aneth, de poivre blanc et ajouter une tranche de saumon fumé. Laisser cuire à feu très doux pendant deux minutes puis ajouter la mâche et replier les côtés. Laisser encore cuire 30 secondes et servir immédiatement.

 
Galette-ou-Crepe-au-Saumon-Fume-2.JPG

 

a - Mon-accordUn petit blanc sec de type Chardonnay issu de l’appellation Bourgogne sera parfait sur cette petite crêpe au saumon.

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 07:30

J’avais vu cette façon d’associer deux magrets pour en faire un rôti dans un magazine il y a quelques temps et j’avais trouvé l’idée géniale. Je me l’étais gardée dans le coin de ma tête, tout en imaginant une marinade à ma façon.

Ultra simple, rapide, ludique et rigolote, cette recette est impeccable pour faire plaisir et épater ses invités sans se compliquer la vie. Vous avez essayé ?

  Rôti de Magrets

 

Les ingrédients pour 4 personnes:

 2 magrets de canard  

 2 cuillers à soupe de miel liquide

 1 cuiller à café de moutarde

 2 branches de romarin

 2 gousses d’ail

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de piment d’Espelette

1 pincée de poivre concassé

1 pincée de fleur de sel


Préparation
1.
Préparer la marinade en mélangeant le miel, la moutarde, l’huile d’olive une gousse d’ail hachée, le romarin, le piment d’Espelette, le sel et le poivre.

 

2. Napper les magrets de marinade et les retourner dedans de sorte à bien les enduire. Laisser mariner une demi-heure minimum.

 

3. Préchauffer le four à 200°C. Assembler les magrets chair contre chair en insérant la gousse d’ail restante, coupée en deux et ficeler comme un rôti.

   

4. Dans une cocotte pouvant aller au four, saisir le rôti de chaque côté pendant 5 minutes. Fermer la cocotte et placer au four. Laisser cuire 15 à 20 minutes.

Selon la taille des magrets, 15 minutes correspondent généralement à une cuisson bien rosée tandis que 20 minutes donnent plutôt une viande bien cuite.

 

 Rôti de Magrets - Préparation  
On pourra ajouter des pommes ou pourquoi pas des rondelles d’ananas à la cuisson, cela accentuera le côté sucré-salé.

 

 

a - Mon-accordUn vin rouge assez puissant tel un Madiran, originaire du Sud-Ouest, sera très bien sur ces magrets en rôti. Mais on pourra également envisager un accord qui rappelle le sucré salé de ce plat avec un liquoreux, tel qu’un Cadillac par exemple, très sympa aussi comme association, ça change un peu…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 07:30

 Mon Laurier adore la béchamel. C’est simple, tout plat se constituant de béchamel est certain de remporter un franc succès. Jusqu’à récemment, j’ai toujours cuisiné mes croques-monsieur sans béchamel. Avec du pain beurré, du jambon, éventuellement du fromage frais et gratiné avec n’importe quel fromage sortir de mon réfrigérateur. C’est comme cela que maman les préparait.

Et puis, une fois, je me suis retrouvée avec du pain qui commençait sérieusement à sécher et à durcir (pour changer !) je me suis dit qu’un croque avec du pain dur ne ferait qu’un croque dur et sec sans grand intérêt. C’est alors que je me suis dit que si j’ajoutais à mes croques de la béchamel comme les restaurateurs le font d’une manière générale, le pain s’attendrirait certainement avec la cuisson. Ce fut le cas et nous nous sommes régalés ! Laurier en particulier, maintenant il m’en réclame tout le temps !

Croque-Monsieur---Preparation.jpg 

 

Les ingrédients pour 2 personnes:

 

Pour les croques

 2 larges tranches de pain 

 2 tranches de jambon blanc ou jambon de dinde – le fumé apporte une saveur sympathique…

50g de fromage râpé

 

Pour la béchamel au fromage

25g de beurre

2 cuillers à soupe de farine

40cl de lait

100g de fromage râpé

½ cuiller à café de muscade moulue

½ cuiller à café de poivre moulu

½ cuiller à café de fleur de sel  


Préparation
1.
Préparer la béchamel
 

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Lorsque celui-ci est devenu liquide, hors du feu, ajouter la farine d'un coup et remuer vivement à l'aide d'un fouet. Ajouter un peu de lait, fouetter légèrement et remettre sur feu doux. Ajouter le reste du lait progressivement sans cesser de remuer. Lorsque le mélange s'épaissit ajouter le sel, le poivre et la muscade, ainsi que le fromage râpé. Continuer de fouetter jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. Couper le feu.  

En cas de pain un peu trop dur on pourra rallonger la béchamel d’un peu plus de lait pour la rendre plus liquide et elle viendra ainsi attendrir le pain.

 

2. Préchauffer le four à 200°C. Sur les tranches de pain disposées sur une plaque recouverte de papier cuisson, étaler une généreuse couche de béchamel. Déposer ensuite les tranches de jambon pliées ou coupées en deux. Ajouter à nouveau un peu de béchamel et couvrir de fromage râpé.

 

3. Passer au four une quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que le dessus des croques commence à dorer.

 

Congelez !

On peut tout à fait congeler ces croques-monsieur, avant comme après cuisson (j’ai testé les deux, pas de soucis). Il m’arrive souvent d’en faire plus que nécessaire pour un repas car il me reste de la béchamel et du pain. De cette façon, c’est encore plus pratique lorsque l’on n’a pas le temps de préparer un repas : Hop, un croque sorti du congélateur et passé au four.


Croque-Monsieur.jpg

 

a - Mon-accord

C’est un plat de bistrot alors une petite bière blonde légère sera parfaite la dessus ! Vous pouvez cela dit tout aussi bien servir un petit vin rouge sans prétention plutôt léger. Pourquoi pas un Beaujolais ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 07:30

Cette recette, je la fais depuis très longtemps. Le plus souvent en grand format. Je ne saurais que trop la conseiller à ceux qui n’aiment pas les endives car elle a déjà fait ses preuves de ce côté-là. En effet, le sucre roux contrebalance l’amertume de l’endive et rend cette tarte douce et savoureuse.

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, les endives ne détrempent pas le fond de tarte et sa tenue est impeccable, Essayez !

Tartelettes-aux-Endives-et-au-Chevre.JPG

 

Le marché pour 4 personnes:

 1 rouleau de pâte feuilletée

 1 grosse endive

 1 bûche de chèvre

2 cuillers à soupe de sucre roux

 1 cuiller à soupe de vinaigre balsamique

4 cuillers à soupe d’huile d’olive

 ½ cuiller à café de poivres concassés

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence


Préparation
1.
Découper des ronds de la taille des moules à tartelette dans le rouleau de pâte feuilletée. Les précuire à blanc.

 

2. Couper l’endive en petits morceaux. Saupoudrer le fond de tarte avec le sucre. Ajouter le vinaigre balsamique et un peu d’huile d’olive. Disposer l’endive coupée sur le fond de tarte.


3.
Couper la bûche en rondelles de 1 à 2 centimètres et les disposer sur les tartelettes. Saupoudrer le tout de poivre et d’herbes de Provence.

 

4. Enfourner pour une vingtaine de minutes à 150°C. 

 
Tartelettes-aux-Endives-et-au-Chevre-2.JPG

 

a - Mon-accordCette tarte s’accompagnera volontiers d’un Alsace Riesling, (blanc sec) pour le côté épicé et aromatique.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 07:30

Avez-vous déjà goûté au très traditionnel pudding anglais ? Texture dense et collante, couleur brun foncé à noir, saveur sucrée et confite, alcoolisée pour la plupart. Je ne sais pas vous, mais moi, j’adore ! Bon, je vous l’accorde, c’est un tantinet riche et sucré, mais c’est bien pour cela qu’on aime non ? Et puis rien ne nous oblige d’en prendre une grosse part !

J’ai adapté la recette initiale (un peu longue à réaliser) de sorte à ce qu’elle soit simple et plus rapide à faire. Mon pudding n’est pas aussi foncé que l’original et ne cuit pas au bain-marie comme la tradition le voudrait, mais je dois dire qu’il se défend.

Ce que j’aime également dans cette recette c’est qu’elle a l’avantage de recycler le pain rassis. Bien pratique et économique donc !

Pudding-a-l-Anglaise.JPG

 

Les ingrédients pour 6 personnes:

 150g de pain rassis

 80cl de lait

 150g de sucre roux, cassonade ou vergeoise

 50g de beurre

 3 œufs

 50g de noix concassées grossièrement

 50g de noisettes concassées grossièrement

 50g d’amandes effilées

 100g de macédoine de fruits confits

 70g de raisins secs

 50g de noix concassées grossièrement

 5 cuillers à soupe de Rhum

1 cuiller à café de cannelle moulue

1 pincée de muscade moulue


Préparation
1.
Battre les œufs avec le lait et y faire tremper le pain rassis pendant au moins deux heures s’il est vraiment sec. Bien malaxer de sorte à obtenir un appareil sans morceaux.

Je le laisse généralement tout la nuit pour obtenir un ensemble le plus lisse possible.

 

2. Faire macérer les raisins secs dans le Rhum.

 

3. Incorporer le sucre, le beurre fondu, la muscade et la cannelle au pain trempé. Bien mélanger. Ajouter ensuite les noix, noisettes, les amandes, les fruits confits, ainsi que les raisins secs avec leur jus.  

 

3. Verser le mélange dans un plat à gratin recouvert de papier cuisson. Couvrir d’une feuille de cuisson. Laisser cuire 45 minutes à 1 heure à 160°C.

 

Pudding-a-l-Anglaise-2.JPGServir avec de la crème anglaise. J’aime aussi le servir chaud ou tiède accompagné de glace à la vanille, c’est un vrai délice !

 

 

a - Mon-accordEtant donné que le gâteau contient déjà du Rhum, je pense qu’ajouter de l’alcool dessus serait superflu. En revanche un bon thé, à l’anglaise sera parfait !

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 07:30

J’aime beaucoup les betteraves rouges. Très longtemps je ne les ai mangées que cuites car, tout simplement, je n’imaginais pas qu’elles puissent être comestibles crues.

C’est en plusieurs fois que j’ai découvert, et re-découvert ce légume racine aux multiples facettes. Petite, je l’ai toujours mangée cuite à l’eau ou à la vapeur, froide, coupée en dés dans une salade. Je dois dire que celles servies à la cantine ne rendaient pas justice à sa véritable saveur. Puis, plus récemment, j’ai découvert un autre type de cuisson de la betterave : la cuisson au four. Le résultat est épatant et vraiment délicieux car le passage au four lui apporte un petit goût fumé qui lui va bien.

Enfin, il n’y a pas si longtemps, Gaston, le petit maraîcher du marché de Cadillac m’a dit que je pouvais aussi les manger crues, râpées dans une salade. C’est ainsi que je me suis lancée.

 

Cette salade, je la fais très régulièrement. J’aime l’association de croquant, d’acidulé, de fondant, de fraîcheur et de douceur. Qui a dit que l’hiver n’était pas la saison des salades ?

  Salade-d-hiver.JPG

 

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 betterave rouge crue  

 200g de mâche

 1 pamplemousse rose

1 avocat

150g de tomme de chèvre ou de brebis

3 cuillers à soupe de graines de tournesol

Quelques cuillers à café de vinaigrette  

 


Préparation
1.
Faire griller les graines de tournesol. Pour cela 2 options :

Option 1 : les répartir sur une plaque recouverte de papier cuisson et les passer au four à 200°C pendant 5 minutes environ.

Option 2 : le faire griller à sec dans une poêle (sans matière grasse) pendant 2 à 3 minutes environ en les remuant à mi cuisson.

Prendre soin de les retirer immédiatement de la poêle car sinon, même feu éteint, la cuisson se poursuit et les graines risquent de brûler…

 

2. Eplucher et râper la betterave rouge. Couper la tomme en petits dés.  Eplucher le pamplemousse et le couper en dés. Couper l’avocat en dés.

Mélangez le pamplemousse et l’avocat, cela évitera ainsi à ce dernier de noircir prématurément…En particulier i vous préparez la salade à l’avance, vous pouvez conserver ces deux ingrédients ensemble dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

 

3. Dans un saladier ou dans des assiettes individuelles, mélanger la mâche, la betterave, l’avocat, le pamplemousse, et parsemer de graines de tournesol.

 

4. Arroser le tout de vinaigrette.

  Salade-d-hiver-2.JPG

a - Mon-accordAvec de la salade, on dit qu’il n’est pas judicieux de servir du vin car le vinaigre contenu dans la vinaigrette tuerait ses qualités. Si toutefois un vin était à choisir, je pense que j’opterais très certainement pour un blanc sec tout simple. Un vin de Pays issu de cépage Sauvignon ferait très bien l’affaire.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 07:30

Me revoilà enfin ! Il faut dire qu’avec l’arrivée de notre petit Louis et la refonte complète de notre cuisine, j’ai difficilement pu cuisiner à ma guise et trouver le temps de rédiger mes billets. C’est avec plaisir que je reprends mon blog en mains pour partager avec vous mes expériences culinaires et ce avec une cuisine flambant neuve pour ne rien gâcher !

C’est une recette qui définit bien ma cuisine que j’ai souhaité partager aujourd’hui : simple à réaliser, familiale et savoureuse.
J’aime le rôti de porc car c’est un morceau de viande relativement économique qui permet de réaliser quantités de plats plus savoureux les uns que les autres, et qui plaisent au plus grand nombre.
Le porc a l’inconvénient d’être une viande qui demande une cuisson assez longue. L’avantage, c’est que l’on peut l’oublier un peu, le temps de préparer le reste du repas.

Cette recette aux pommes est vraiment intéressante et délicieuse, je ne peux que vous la conseiller pour votre prochain repas convivial. Plus la cuisson sera longue, plus la viande sera filandreuse, tout comme j’aime… Essayez  et donnez m’en des nouvelles !

Roti-de-Porc-aux-Pommes-2.JPG

Les ingrédients pour 6 personnes:

Pour le rôti
 1 rôti de porc d’1kg, bardé
 8 pommes
 2 oignons émincés
 75cl de cidre brut
 1 petit verre de Calvados (facultatif)
 1 cuiller à soupe de moutarde
1 cuiller à soupe de sauge fraîche ciselée
1 cube de bouillon de volaille dilué dans un petit verre d’eau
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
1 noix de beurre
½ cuiller à café de poivre moulu
½ cuiller à café de sel

Pour la sauce
 1 cuiller à soupe de gelée de pomme
1 cuiller à café de Sauceline (liant pour sauce de la marque Maïzena)
20cl de crème liquide

Préparation
1.
Eplucher et étrogner 6 pommes. Emincer les oignons.

2. Préchauffer le four à 180°C. Dans une cocotte en fonte, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y saisir le rôti de tous côtés. Retirer le rôti de la cocotte et y jeter les oignons émincés. Lorsqu’ils sont translucides, remettre le rôti, ajouter la sauge, la moutarde (dans le jus ou sur la viande) et mouiller avec le cidre et le bouillon. Ajouter 4 pommes, saler, poivrer, couvrir la cocotte et la mettre au four.
    
3. Laisser cuire 1 heure 15 en prenant soin de vérifier qu’il reste bien du liquide dans la cocotte pour éviter que le fond ne brûle. Ajouter de l’eau, du cidre ou du bouillon au besoin. A 30 minutes de la fin de la cuisson, ajouter les 4 pommes restantes et l’on pourra ajouter le petit verre de Calvados en fin de cuisson.
On pourra également effectuer la cuisson intégralement sur le feu plutôt que de passer la cocotte au four.

4. Pour la sauce

En fin de cuisson, prélever le jus de cuisson et le mettre dans une petite casserole à feu doux. Ajouter la gelée, ainsi que la Sauceline. Remuer jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajouter enfin la crème liquide et bien mélanger.

Ne pas laisser bouillir une fois que la crème a été ajoutée.
   
Roti-de-Porc-aux-Pommes.JPGServir avec des pommes de terre en robe des champs.

 

a - Mon-accordDu cidre ! Si vous préférez rester sur du vin, optez pour un vin assez léger. Un Brouilly par exemple, issu de cépage Gamay, et originaire du vignoble du Beaujolais.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 10:30

Il y a une semaine, Laurier et moi avons eu l'immense joie d'accueillir notre petit Louis. Quel bonheur que de voir s'agrandir notre famille et de regarder Clotilde et Hugues se réjouir d'avoir un petit frère.

Me voilà bien occupée et c'est pour cela que mon blog tourne un peu au ralenti... Je reviens très vite...

Petits-Chaussons.jpg

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 07:30

Bonne année à tous !
Voici encore une petite douceur pour fêter cette année toute fraîche toute neuve. Rien de plus simple à réaliser si vous avez des écorces d’orange confites. Bien sûr, vous pouvez toujours les faire vous-même mais cela vous prendra bien davantage de temps. Cette version est plutôt express, pour un résultat digne d’une grande confiserie !
Si je n’aime pas le chocolat, j’aime préparer les orangettes car elles étaient la confiserie préférée de mon papa. C’est donc toujours avec beaucoup de nostalgie que je me lance dans leur confection…

Orangettes.JPG

Les ingrédients pour 30 orangettes
 250g d’écorces d’orange confite
 200g de chocolat noir pâtissier

Préparation
1. Découper les écorces d’orange en bâtonnets.
Si les écorces d’oranges ne sont pas tout à fait sèches ou qu’elles collent de façon excessive, les essuyer soigneusement à l’aide de papier absorbant.
Il est important que les écorces soient sèches afin que le chocolat adhère le mieux possible.

2. Si les écorces d’orange ne sont pas tout à fait sèches ou qu’elles collent de façon excessive, les essuyer soigneusement à l’aide de papier absorbant.

3. Couper le chocolat en petits morceaux et le faire fondre au bain-marie (porter de l’eau à ébullition dans une petite casserole et placer un plat plus petit dedans contenant le chocolat. Ce second plat ne doit pas toucher le fond de la casserole) bien mélanger afin d’obtenir une consistance bien lisse.

4. Tremper un à un les bâtonnets d’orange confite dans le chocolat en les tenant par le bout. Les taper contre le bord du récipient afin d’enlever l’excès de chocolat, puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser refroidir dans un endroit sec et frais.
Le chocolat aura totalement durci au bout de 4 heures. On pourra les laisser sécher toute la nuit. 


Orangettes-2.JPG

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 07:30

Voici une recette sympathique et parfaite pour la saison des fêtes, tout particulièrement en cette fin d’année, lorsque les bonnes résolutions ne sont pas encore prises !
Idéals pour faire de délicieux petits cadeaux gourmands ou pour partager lors des moments passés en famille, ces petites gourmandises très tendance seront sûres de faire leur effet.
Très faciles et ludiques à préparer, je les ai faites avec Clotilde ma fille de 2 ans et demi. Elle était ravie de former les petites boules, non sans oublier d’en goûter une ou deux (ou trois…) au passage. Un véritable petit délice !

Mini-Cake-Pops-Chocolates.JPG

Les ingrédients pour 30 cake pops:
 200g de chocolat blanc pâtissier 
 250g de cake marbré  
 200g de pâte à tartiner au chocolat
 250g de chocolat blanc
70g de noisettes concassées
70g d’amandes effilées

Préparation
1.
Emietter le cake dans un saladier et y ajouter la pâte à tartiner au chocolat. Bien mélanger le tout jusqu’à obtenir un mélange qui s’agglomère facilement.
   
2. Ajouter ensuite les noisettes concassées, ainsi que les amandes effilées. Former de petites boules de 4cm de diamètre environ. Piquer chacune à l’aide d’un cure-dent.

3. Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie et y tremper les boules en les tenant par le cure-dent. Les faire rouler délicatement sur le bord afin d’éliminer l’excédent de chocolat. Déposer chaque boule sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Mélanger le chocolat régulièrement afin de maintenir bien lisse et homogène.

4. Laisser refroidir 2 heures minimum.

 Mini-Cake-Pops-Chocolates-2.JPG

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article