Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 07:30

Voici une recette sympathique et parfaite pour la saison des fêtes, tout particulièrement en cette fin d’année, lorsque les bonnes résolutions ne sont pas encore prises !
Idéals pour faire de délicieux petits cadeaux gourmands ou pour partager lors des moments passés en famille, ces petites gourmandises très tendance seront sûres de faire leur effet.
Très faciles et ludiques à préparer, je les ai faites avec Clotilde ma fille de 2 ans et demi. Elle était ravie de former les petites boules, non sans oublier d’en goûter une ou deux (ou trois…) au passage. Un véritable petit délice !

Mini-Cake-Pops-Chocolates.JPG

Les ingrédients pour 30 cake pops:
 200g de chocolat blanc pâtissier 
 250g de cake marbré  
 200g de pâte à tartiner au chocolat
 250g de chocolat blanc
70g de noisettes concassées
70g d’amandes effilées

Préparation
1.
Emietter le cake dans un saladier et y ajouter la pâte à tartiner au chocolat. Bien mélanger le tout jusqu’à obtenir un mélange qui s’agglomère facilement.
   
2. Ajouter ensuite les noisettes concassées, ainsi que les amandes effilées. Former de petites boules de 4cm de diamètre environ. Piquer chacune à l’aide d’un cure-dent.

3. Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie et y tremper les boules en les tenant par le cure-dent. Les faire rouler délicatement sur le bord afin d’éliminer l’excédent de chocolat. Déposer chaque boule sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Mélanger le chocolat régulièrement afin de maintenir bien lisse et homogène.

4. Laisser refroidir 2 heures minimum.

 Mini-Cake-Pops-Chocolates-2.JPG

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 07:30

Moelleux, humide, tendre, fondant dans la bouche, un véritable délice. Moi qui ne suis pas tellement amatrice du traditionnel cake ou quatre quart étouffe-chrétien, je raffole de ce gâteau dont les proportions d’ingrédients sont pourtant presque identiques, mais dont toute la différence réside dans sa généreusement texture imbibée de sirop. Car c’est bien le sirop le secret de sa réussite. Un sirop bien chaud sur un gâteau sortant du four afin que ce dernier se gorge de sucs savoureux. Je craque à tous les coups !
Cette recette toute simple et facile à retenir se prête également parfaitement aux autres agrumes tels que le citron, le pamplemousse, la mandarine, le citron vert, et tant d’autres…
Vous m’en direz des nouvelles !

Moelleux-humide-a-l-Orange.JPG


Les ingrédients pour 6 personnes:
 6 oranges
 200g de farine
 200g de beurre salé
 200g de sucre en poudre + 100g pour le sirop
 4 œufs
 1 sachet de levure chimique



Préparation

1. Prélever les zestes de deux des oranges. 

2. Préchauffer le four à 180°C. Battre les œufs avec 200g de sucre. Incorporer le beurre fondu, puis la farine. Ajouter enfin les zestes d’orange. Verser le mélange dans un moule à gâteau recouvert de papier cuisson.

3. Placer au four et laisser cuire 45 minutes.

4. Pendant la cuisson du gâteau, préparer le sirop. Presser le jus des 4 oranges et le porter à ébullition avec 100g de sucre. Laisser bouillir une minute puis arrêter la cuisson.
Lorsque le gâteau est cuit, le sortir du four et faire réchauffer le sirop avant de le verser sur le dessus. Laisser imbiber et attendre que le gâteau soit totalement refroidi avant de le démouler.

Moelleux-humide-a-l-Orange-2.JPG

a - Mon-accordUn petit verre de Cointreau, ou peut être de Grand Marnier ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 07:30

Après le petit récapitulatif d’il y a quelques jours avec quelques idées de menu pour vos repas de fête, voici encore une recette qui aura toute sa place pour le réveillon.
Celle-ci a l’avantage d’être très simple, rapide à préparer et de ne compter que quelques ingrédients, tout cela pour un résultat vraiment très fin et savoureux.

Si vous n'avez pas encore trouvé de recette pour le réveillon de ce soir ou pour demain et que vous êtes en panique, cette recette est pour vous: 1 boîte de confit de canard, quelques pommes de terre, quelques pommes, le tour est joué! Votre plat festif bluffant est prêt en moins de temps qu'il ne fait pour le dire!
L’association de la pomme et de la pomme de terre apporte la dimension sucrée-salée qui va si bien au canard et qui lui confère une touche raffinée. A faire et à refaire!

Confit-de-Canard-aux-Deux-Pommes.jpg

Les ingrédients pour 4 personnes:
4 belles pommes de terre
4 belles pommes
4 cuisses de canard confites à la graisse (en conserve)
20cl de crème liquide
1 bonne pincée de muscade  
1 bonne pincée de Piment d’Espelette  

Préparation
1. Mettre les cuisses de canard dans une casserole à feu très doux, de sorte à faire fondre la graisse. Sortir et éponger les cuisses à l’aide de papier absorbant. Réserver la graisse de canard. Débiter la chair filandreuse des cuisses de canard à l’aide d’une fourchette.

2. Préchauffer le four à 160°C. Eplucher et couper les pommes en fines tranches. Eplucher et couper les pommes de terre en très fines lamelles.

3. Dans chaque petite cocotte ou petit ramequin, déposer une partie de la viande de canard. Disposer dessus les tranches de pommes puis les lamelles de pommes de terre. Ajouter un peu de graisse de canard, et verser 5cl de crème liquide. Saupoudrer d’un peu de muscade moulue et de Piment d’Espelette.

4. Enfourner et laisser cuire 30 à 40 minutes, ou jusqu’à ce que le dessus commence à dorer.
Confit-de-Canard-aux-Deux-Pommes-2.jpg

a - Mon-accord
Pour ce plat du Sud-Ouest, je choisis un vin rouge du  bordelais, un Saint Estèphe, Fameux pour son caractère puissant allié à l’élégance.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 07:30

J’ai tout récemment été invitée par le Grand Hôtel de Bordeaux & Spa à participer avec d’autres bloggeuses bordelaises, à un dîner découverte de sa brasserie « Le Bordeaux » (anciennement Brasserie Europe).

Le-Bordeaux.JPG

Etage---Le-bordeaux.JPGPeut-être un peu impressionnée par le prestige du Grand Hôtel, et la peur d’une addition trop salée, je n’avais pas encore songé à en pousser la porte. Pourtant, dès mon arrivée je fus séduite par l’ambiance qui y règne. Située face à l’Opéra de Bordeaux, la brasserie Le Bordeaux se place dans l’esprit des grandes brasseries traditionnelles avec un cadre très agréable, convivial, cosy, reposant et dont les lumières tamisées invitent à déconnecter du monde extérieur.

La carte propose des plats régionaux et classiques à des prix abordables tels que le foie gras de canard (17€), le turbot en bouillon (32€), la côte de boeuf "Blonde d'Aquitaine ( 78€ pour 2 personnes), le baba au rhum (8€), mais également une sélection d'huîtres de diverses provenances.

Serviette---Le-Bordeaux.JPGLe dîner organisé tout spécialement pour nous avait pour but de nous présenter "Les Festins du Bordeaux", un concept basé sur le partage de plats savoureux qui m’a beaucoup plu. A l’étage de la brasserie, sont proposées de grandes pièces de viande ou de poisson, ainsi que de Grands Crus en grands formats (magnum, double-magnum et jéroboam), à partager en plus ou moins grands groupes (à partir de 4 personnes).

Accueillis avec une flûte de Veuve Clicquot servi en Magnum, nous avons formé une grande tablée de 12 personnes dont 8 bloggeuses, pour savourer ensemble un même grand plat.

L’entrée servie était une assiette de dégustation de 6 huîtres de différentes régions ostréicoles.
Degustation-d-Huitres.JPG

En plat principal, c’est un délicieux bar en croûte de sel (120€, recommandé pour 4 personnes) qui fut découpé devant nous et servi accompagné d’une poêlée de petits légumes et pleurotes.
Bar-en-Croute-de-Sel---decoupe.jpg
Le vin choisi pour s’accorder au poisson était un Château Carbonnieux blanc 2008 (Grand Cru Classé de Graves, Pessac Léognan) servi en magnum (115€), dont le fruité, la fraîcheur et la complexité aromatique remarquables se mariaient impeccablement à la texture tendre et savoureuse du bar, ainsi que le croquant des petits légumes.

Omelette-Norvegienne.JPGPour le dessert, nous avons dégusté une grande omelette norvégienne flambée sous nos yeux au Grand Marnier (10€ par personne).

Le chef de la brasserie Le Bordeaux, Olivier Garnier (que j’avais déjà rencontré lorsqu’il travaillait au restaurant le Wy de la Winery à Arsac) est venu nous saluer au cours du dîner.

Nous avons passé un moment très sympathique et convivial autour d’une cuisine traditionnelle, classique et non moins savoureuse. Cette formule des « Festins du Bordeaux » est idéale pour un repas de partage entre amis.

Cochon-de-Lait-Farci.JPGLa table voisine s’était laissée tentée par le petit cochon de lait farci, à partager pour 10 personnes (290€) et je dois avouer que même après l’omelette norvégienne, son odeur plus qu’appétissante m’a donné envie de me remettre à table… La prochaine fois ?

Pour en savoir plus, visitez le site web du Grand Hôtel de Bordeaux & Spa, vous y trouverez notamment les cartes de la brasserie et des Festins du Bordeaux, ainsi que la carte des vins.

Pour organiser et réserver votre dîner « Les Festins du Bordeaux » entre amis ou collègues, contactez le Grand Hôtel de Bordeaux, 72 heures à l’avance, aux coordonnées suivantes :

Grand Hôtel Bordeaux & Spa
2-5 Place de la Comédie 33000 Bordeaux
Téléphone : +33(0)5 57 30 44 44
Fax : +33(0)5 57 30 44 45
E-mail : contact@ghbordeaux.com

 

Un grand  merci à Camille et Claire pour leur accueil très chaleureux !

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:30
Voici quelques petites idées gourmandes tirées de mon blog, pour vous aider à composer vos menus pour les fêtes. Enjoy! 
 
Apéritif        
  

Croquettes de pommes de terre au Saumon et à l'An-copie-1
Canapé de Figues au Chèvre2
 



 
                
        
Samoussas au Thon et aux Pruneaux
                     
Verrine de Crème de Saint-Jacques
 
     
Brochette de Saint-Jacques 2
 
 
 
   
 
    Pomme Croustillante aux Fromages et aux Noix 2
 
 


Desserts 
Sticky Toffee Pudding


Brownie aux Marrons
 
 

Carrot Cake
Carrot Cake    

Gâteau Parfait aux Noix

Gâteau Parfait aux Noix


 


Thanksgiving Pumpkin Pie - Tarte au Potiron Sucrée




Croustade aux Pommes et Noisettes


     

Tarte Tropézienne

Cr-me-brul-e-aux-poires-au-vin-sans-Caramel1.jpg
Crème Brûlée à la Poire au Vin

       

Dessert Glacé aux Noix de Pécan Caramélisées 2


Dessert Glacé aux Noix de Pécan et Sirop d'Erable


Sabayon de Sauternes aux Fruits Rouges


Sabayon de Sauternes aux Fruits Rouges

       


Aumônières aux Pommes


Crème au Chocolat sur lit d'ananas et compotée d-copie-1

Verrines de Crème de Chocolat Blanc, Compotée de Framboise et Ananas

 

 

          Joyeuses Fêtes!   

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 07:30

Cette recette, je la fais très régulièrement, et ce, depuis très longtemps. C’est aux Etats Unis que j’ai vu ce type de pizza pour la première fois, cela remonte à une quinzaine d’année. Présenté comme une entrée dans un diner/brasserie américain, ce pain aillé agrémenté de sauce tomate et de fromage et passé sous le grill m’a conquise. Depuis, je ne me lasse pas de le refaire avec différents ingrédients pour varier les plaisirs…
Comme vous le savez, je déteste jeter le pain et comme nous en faisons une consommation importante, il n’est pas rare qu’il nous en reste après un repas. Chez nous, toutes les recettes pour recycler les restes, et le pain en particulier, sont bonnes à prendre. Je prépare d’ailleurs un billet sur les différentes façons de donner une seconde vie au morceau de baguette rassis qui s’ennuie dans votre panière…
En tous cas, ces petites pizzas sont vraiment parfaites pour un dîner simple de semaine, tout en optimisant les restes. Rien ne vous empêche de les garnir des ingrédients qui vous tombent sous la main ou qui vous font envie, champignons, divers fromages, tomates fraîches, pesto, jambon cru, fruits de mer, … Les possibilités sont infinies !

Pizza-Bread.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:
 ½ baguette rassie, ou l’équivalent en pain
 6 cuillers à soupe de sauce tomate pour pizza
 1 gousse d’ail
2 tranches de jambon
150g de mozzarella
1 cuiller à soupe d’huile d’olive
1 bonne pincée d’Herbes de Provence ou d’origan séché

Préparation
1.
Couper la baguette en tronçons ou le pain en tranches épaisses. Frotter ces morceaux avec la gousse d’ail.

2. Préchauffer le four à 180°C. Etaler une cuiller à soupe de sauce pour pizza sur chaque morceau. Ajouter un morceau de jambon, ainsi qu’un peu de mozzarella sur chaque portion. Terminer par une pincée d’herbes de Provence.
On pourra également ajouter des champignons émincés, du Parmesan râpé, ou toute autre garniture désirée…

3. Passer au four une quinzaine de minutes.

Pizza-Bread-2.JPG

a - Mon-accordUn petit vin rouge léger, tel un vin de Pays du Val de Loire en cépage Gamay, par exemple, me semble adapté à cette recette simple et sans prétention. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 07:30

Voici une recette que m’a donnée Sharon, avec qui je travaillais Chez Scott Laboratories lorsque Laurier et moi vivions en Californie. Régulièrement, elle nous régalait avec ses délicieux gâteaux et ce classique bien américain revenait assez fréquemment.
Il faut dire que sa réalisation est vraiment très simple, un jeu d’enfant. D’ailleurs, la dernière fois que j’en ai préparé, c’est ma fille de deux ans et demi qui a –presque- tout fait !
Quelques rondelles d’ananas sorties d’une boîte de conserve, quelques ingrédients basiques et 1 heure plus tard, régalez-vous de ces délicieux mini gâteaux. On pourra tout aussi bien le faire en version classique, c'est-à-dire en taille normale, il faudra pour cela laisser cuire une peu plus longtemps et par conséquent, faire preuve d’un peu plus de patience…

Upsidedown-Pineapple-Cake.JPG

Les ingrédients pour 18 mini gâteaux:
 1 boîte de rondelles d’ananas
 100g de farine 
 50g de poudre d’amande  
 100g de sucre en poudre
 50g de sucre roux
 100g de beurre demi-sel + 50g pour le fond des moules
 3 œufs
 1 sachet de sucre vanillé 
 1 sachet de levure 

Préparation
1.
Battre les œufs avec le sucre en poudre. Ajouter ensuite la farine, la poudre d’amandes, le sucre vanillé et la levure. Ajouter enfin le beurre fondu. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.

2. Disposer une noisette de beurre et une petite cuiller à café de sucre roux dans le fond de chaque moule à muffin. Couper les rondelles d’ananas en quarts et les déposer dans les moules, sur le beurre et le sucre, de sorte à reconstituer de petites rondelles.

3. Préchauffer le four à 180°C. Verser la pâte dans le moule en prenant soin de ne pas dépasser les ¾ de hauteur du moule.

4. Passer au four 15 minutes à 180°C, ou jusqu’à ce que le dessus soit  doré. Laisser tiédir 5 minutes et démouler délicatement.
Démouler le gâteau lorsqu’il est encore chaud permet d’éviter qu’il ne colle au fond du moule.
Pour un gâteau en taille normale, compter une cuisson de 25 à 30 minutes environ. 

Upsidedown-Pineapple-Cake-3.JPG

a - Mon-accord
Pour ce type de gâteau, je préfère généralement recommander une infusion ou un thé mais on pourra également envisager un Rhum aromatisé à la vanille ou au caramel, ou encore, pourquoi ne pas lui associer des bulles ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 07:30

Cette recette, je la fais depuis des lustres. Je déteste éplucher les pommes de terre. Eplucher tout court d’ailleurs. Je trouve que c’est une vraie plaie !
Pour les pommes, il existe bien le  fameux éplucheur dont je ne me lasse pas de me servir, mais pour ce qui est des pommes de terre, la plupart du temps, je refile le bébé à Laurier. Ce dernier, grand amateur de frites, s’en charge volontiers, mais ne rechigne jamais à m’aider lorsqu’il s’agit de préparer les petits pots de son fils.
Un jour de grande flemme, je décidai de cuire mes pommes de terre « en robe des champs » comme, non sans les customiser un peu à ma façon. Un plat à gratin, des belles branches d’herbes de Provence, du beurre, de l’huile d’olive et du gros sel, et au four. C’est ainsi que sont nées mes pommes de terre en robe des champs, que je ne me lasse plus de faire et que l’on dévore allégrement avec la peau… Et ces gousses d’ail rôties… hummm, j’adore !

Pommes-de-Terre-en-Robe-des-Champs.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:
 8 pommes de terre de taille moyenne (environ 1,2kg)
 4 gousses d’ail en chemise (avec leur peau)
 2 branches de romarin
 2 branches de thym
 1 petite cuiller à soupe de gros sel
2 bonnes cuillers à soupe de beurre
2 cuillers à soupe d’huile d’olive

Préparation
1.
Laver soigneusement les pommes de terre et les placer dans un plat à gratin. Ajouter les gousses d’ail.

2. Préchauffer le four à 160°C. Sur les pommes de terre, verser l’huile d’olive, ajouter le beurre en parcelles. Saupoudrer de gros sel et disposer les branches de thym et de romarin sur le dessus.

3. Passer au four et laisser cuire 1 heure en les retournant au bout d’une demi-heure, afin de garantir une cuisson homogène ainsi qu’un joli doré.
Je prépare souvent ces pommes de terre en avance. Je les fais simplement cuire un peu moins de temps et les laisse reposer au four. Je relance la cuisson 10 à 15 minutes avant de servir.

Pommes-de-Terre-en-Robe-des-Champs-2.JPG
a - Mon-accord
L’accord ici, dépendra du plat qu’accompagnent ces jolies pommes de terre…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 07:30

Nous y voilà ! Les petits cadeaux gourmands font leur grand retour, et il est encore temps de s’y mettre pour faire plaisir à son entourage.
J’adore offrir ce type de petites friandises, bonbons, biscuits, chocolats, mais encore bien d’autre choses. Rien de tel pour donner le sourire autour de soi.
Le fudge fait partie de ces gourmandises que j’aime beaucoup et que j’avais toujours eu envie de faire à la maison sans pour autant me lancer. Comme pour bien d’autres choses, je pensais que sa préparation était fastidieuse et compliquée et jusqu’ici, j’avais renoncé par manque de temps. Or, j’ai tout récemment découvert que le fudge était vraiment d’une simplicité déconcertante à réaliser.
J’aime les recettes simples et rapides, qui non seulement assurent des résultats fabuleux et savoureux, mais tiennent également leurs promesses !
En essayant diverses recettes j’ai fini par adapter ma propre version de base, tout en testant diverses variations avec divers types de chocolats et de garniture…
Les possibilités sont infinies, qu’est-ce qui vous fait envie ? …

Fudge-au-Chocolat-Blanc--Sirop-d-Ertable-et-Noix-de-Pecan.JPG

Pour une quarantaine de carrés de fudge
 395g de lait concentré sucré (1 boîte)
 20g de beurre salé
 200g de chocolat râpé ou en petits dés
75g de noix ou autre garniture au choix

Idées d’associations :
Chocolat blanc, sirop d’érable et noix de pécan
Chocolat blanc et noix de coco
Chocolat au lait et noisettes torréfiées
Chocolat au lait, beurre de cacahuètes et cacahuètes
Chocolat blanc, Bailey’s et noix
Chocolat noir et amandes
Chocolat noir et écorces d’oranges confites...

Préparation
1. Dans une casserole faire fondre le beurre dans le lait concentré sucré à feu doux. Lorsque le mélange frémit, laisser cuire 5 petites minutes sans cesser de remuer.

2. Ajouter le chocolat progressivement sans cesser de remuer pour qu'il s'intègre bien au mélange.

3. Hors du feu, ajouter enfin les noix.

4. Verser le mélange dans large plat recouverte d’une feuille de papier cuisson. Taper le plat pour égaliser la surface. Laisser refroidir puis placer au frais pour un minimum de 4 heures.

5. Découper le fudge en dés.
Le fudge se conserve facilement 2 semaines s’il est gardé au réfrigérateur.


Fudge-au-Chocolat-Blanc--Sirop-d-Ertable-et-Noix-de-Pecan-.JPG

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans chocolat lait concentré sucré
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 07:30

Voici une spécialité américaine dont je suis très très fan. Lorsque nous vivions aux états Unis, Laurier et moi aimions nous rendre dans une sorte de café dont la spécialité était ces « pâtisseries » (si on peut se permettre de les appeler ainsi…) typiquement américaines. Imaginez des étals présentant des dizaines de rangées de donuts de toutes couleurs et de tous décors, plus appétissants les uns que les autres. La traditionnelle boîte rose qui emballait nos péchés mignons ne manquait pas de charme non plus…

Je ne peux m’empêcher d’en préparer à l’occasion, lorsque j’ai la nostalgie du pays de l’Oncle Sam. Ce n’est pas pour déplaire à laurier qui refuse de les partager avec qui que ce soit, quand bien même il y en a douze sur la table.

Mes préférés sont ceux garnis de glaçage simple au sucre glace et à l’eau ou au jaune d’œuf. Clotilde, quant à elle, a un faible pour ceux qui sont colorés, en particulier les bleus et les roses…Forcément !

Donuts-2.JPG

Les ingrédients pour une douzaine de donuts 

Pour les donuts :
 400g de farine + pour le plan de travail
 160g de sucre
 40g de beurre
15cl de lait
2 œufs
1 sachet de levure chimique
½ cuiller à café de cannelle moulue
½ cuiller à café de muscade moulue

Pour le glaçage :

Option 1
 200g de sucre glace
 20ml d’eau tiède

Option 2
 100g de pâte à tartiner au chocolat
 paillettes décoratives

Option 3
 200g de sucre glace
 1 blanc d’œuf
 quelques gouttes de colorant alimentaire
 paillettes décoratives

Option 4
 100g de lait concentré sucré
 80g de sucre glace
 quelques gouttes de colorant alimentaire
 paillettes décoratives

   
Donuts-avant-cuisson-2.JPGPréparation
1.
Mélanger l’ensemble des ingrédients et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte dense et souple.
Si la pâte est assez difficile à travailler, c’est bon signe, il faut un minimum de consistance pour former les donuts.
    
Donuts-avant-cuisson.JPG2. Sur un plan de travail généreusement fariné, déposer une boule de pâte de la taille d’un petit poing. Faire un aller-retour dans la farine, puis, à l’aide d’un emporte pièce d’un diamètre de 10cm, découper un rond. Tout en gardant le rond de pâte dans l’emporte pièce, découper un petit rond au centre à l’aide d’un étrogneur à pomme (voir photo). Déposer ensuite le donut sur une planche recouverte de papier cuisson, légèrement saupoudrée de farine afin d’éviter qu’ils ne collent. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.
   
3. Faire chauffer l’huile de la friteuse à 190°C. Faire cuire les donuts 2 minutes de chaque côté et les déposer sur du papier absorbant.

4. Préparer les glaçages
Option 1 : Dans un bol, incorporer progressivement le sucre glace dans l’eau sans cesser de remuer.
Option 2 : Dans un bol, faire fondre la pâte à tartiner au chocolat quelques secondes au micro ondes.
Option 3 : Dans un bol, incorporer le sucre glace au blanc d’œuf, ajouter le colorant et bien mélanger.
Option 4 : Dans un bol, incorporer le sucre glace au lait concentré, ajouter le colorant et bien mélanger.
Pour tous ces glaçages, le mélange obtenu doit être bien lisse.

5. Finaliser le décor
Tremper les donuts dans le(s) glaçage(s) choisi(s) de sorte à ce qu’ils en soient recouverts à mi-hauteur. Saupoudrer de paillettes le cas échéant. Laisser le glaçage se raffermir une demi-heure.

Donuts-3.JPG

a - Mon-accord
Hummm… un verre de lait ? Peut être un thé ? Ou alors un chocolat chaud ? 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article