Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 07:30

Encore des cèpes ! C’est Laurier qui a souhaité les mettre à l’honneur dans un hamburger pour changer de son classique préféré. Agrémenté de sauce au poivre, de mâche et de Gouda, le résultat est tout à fait intéressant. Le goût des cèpes donnent à ce hamburger une dimension très savoureuse et un côté chic… On pourra tout à fait l’adapter à des champignons de Paris, la saveur sera, bien sûr, moins marquée mais toute aussi originale !

  Hamburger-aux-Cepes.JPG

Les ingrédients pour 4 burgers:

4 pains hamburger

200g de cèpes

4 steaks hachés

4 petites poignées de mâche

1 gros oignon émincé

1 échalote émincée

1 gousse d’ail écrasée

4 tranches de Gouda

4 tranches de bacon

4 cuillers à soupe de sauce au poivre (type Bénédicta, rayon mayonnaise)

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

1 noix de beurre

 

Préparation

1. Couper les cèpes en morceaux. Dans une poêle, faire griller le bacon sur les deux faces.

 

2. Dans la poêle, faire blondir l’oignon et l’échalote dans l’huile d’olive. Ajouter ensuite les morceaux de cèpes et l’ail. Laisser cuire 5 minutes en remuant de temps en temps. Réserver.

 

3. Faire fondre le beurre dans la poêle. Saisir une face des steaks hachés et laisser cuire selon le niveau de cuisson désirée. Retourner les steaks et déposer les tranches de fromage sur chacun d’eux. Couvrir afin de faciliter la cuisson du fromage.

 

4. Faire griller les deux faces des pains hamburger. Etaler de la sauce au poivre sur la partie inférieure des pains. Disposer un peu de mâche, un tranche de bacon grillé, le steak haché, un peu de poêlée de cèpes et recouvrir du haut du pain hamburger.

Servir sans attendre.

Mon astuce pour que le tout reste assez chaud au moment de servir, c’est de passer la poelée de cèpes, le bacon grillé et tout autre ingrédient qui agrémentera le burger au micro ondes juste avant de servir.

Hamburger-aux-Cepes-2.JPG

 

a - Mon-accordD’ordinaire, j’aime une bonne bière sur mon burger, mais pour cette version sophistiquée, j’opte pour un Graves rouge, originaire de Bordeaux.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans cèpe
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 07:30

La saison des vendanges s’achève, celle des perdrix également, j’en profite pour vous glisser une délicieuse recette, simple et que j’affectionne particulièrement. Bien sûr, j’en conviens, ce n’est pas le genre d’oiseau que l’on trouve dans les supermarchés, mais vous pourrez adapter cette recette sans aucun problème à toute autre volaille, gibier ou non. La finesse des perdrix n’est pas vraiment comparable à d’autres volatiles, mais je vous assure que cette accommodation est vraiment savoureuse…

  Perdix-aux-Raisins.JPG

 

Les ingrédients pour 4 personnes:

 2 perdrix plumés et vidés

 200g de grains de raisins

 2 oignons émincés

 150g de lardons fumés

 1 cuiller à soupe de fond de volaille

 20cl de jus de raisin

 20cl de vin blanc sec

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

 

Pour la sauce

1 cuiller à café de gelée de raisin ou de fruits rouges

1 cuiller à café de maïzena


Préparation
1.
Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive à feu vif et y jeter les perdrix. Bien faire dorer de tous côtés, puis les retirer de la cocotte.

 

2. Dans la même cocotte, faire dorer les lardons avec les oignons. Ajouter ensuite le fond de volaille et mouiller avec le jus de raisin et le vin blanc. Ajouter les herbes de Provence et remettre les perdrix. Ajouter enfin 2/3 des raisins, couvrir et laisser cuire 1 heure. Environ une vingtaine de minutes avant la fin de la cuisson, ajouter le reste des raisins. 
 

3. A la fin de la cuisson, prélever un peu de jus de cuisson et le mettre dans une petite casserole. Ajouter la gelée, diluer la maïzena dans un peu jus, puis l’ajouter à nouveau à la sauce. Remuer jusqu’à épaississement.

Servir avec la sauce.

  Perdix-aux-Raisins---Cuisson.JPG

a - Mon-accordUn Bourgogne me semble être un choix judicieux. Un Pommard, soyeux et épicé sera parfait.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 07:30

Lorsque Marie-France, du blog Une Cuillérée pour Papa, a proposé de participer à son concours de recettes vendéennes, j’ai tout d’abord pensé à proposer une recette de patagos, comme à l’île d’Yeu, mais n’ayant pas accès facilement aux fameux coquillages, j’ai décidé de me reporter sur deux autres produits de cette belle contrée qu’est la Vendée, la Gâche et le Mizotte.

Grande amatrice de grilled cheeses et de croques, je me plais à les décliner avec de la brioche car elle fait toujours son petit effet sucré salé qui surprend et séduit. C’est ainsi que j’ai pensé associer la fameuse brioche avec ce fromage vendéen au lait de vache dont la croûte est lavée au vin blanc de la même région, un vrai régal !

Je vous laisse essayer !

Croque-Brioche-aux-Champignons.JPG   

 

Les ingrédients pour 2 personnes:

 4 tranches de brioche vendéenne ou gâche

 100g d’un mélange de champignons sauvages émincés

 2 échalotes émincées

2 tranches de bacon

100g de Mizotte (fromage vendéen) à défait, on pourra utiliser de la raclette

1 gousse d’ail hachée

1 cuiller à soupe de persil frais ciselé

4 noix de beurre

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à café d’herbes de Provence

½ cuiller à café de poivre


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire griller les tranches de bacon. Réserver. Faire chauffer de l’huile d’olive et y faire dorer les échalotes. Ajouter ensuite les  champignons, l’ail, la moitié du persil et le poivre. Laissez cuire encore cuire 5 petites minutes en remuant de temps en temps. Laisser tiédir. Réserver.

 

2. Couper le fromage en tranches d’1/2 cm de large. Tartiner chaque tranche de brioche de beurre.

 

3. Sur 2 des 4 tranches de brioche, parsemer du reste de persil ciselé, puis déposer une tranche de bacon grillé, un peu de mélange de champignons et ajouter une tranche de Mizotte. Recouvrir de la tranche de brioche restante.


4.
Dans une poêle ou la sauteuse, faire fondre le beurre. Déposer les croques et les faire cuire à feu très doux pendant 2 à 4 minutes de chaque côté. Servir immédiatement.

Pour aider le fromage à bien fondre je couvre toujours la poêle ou la sauteuse pendant une bonne partie de la cuisson.

Croque-Brioche-aux-Champignons-2.JPG

 

a - Mon-accordPour ce croque aux champignons je choisis un vin rouge issu de la même région que celle de la gâche et du Mizotte : La Vendée. C’est donc un vin des Fiefs Vendéens, velouté, fruité et relativement léger qui viendra parfaitement accompagner ces petits croques bien vendéens…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:30

Voici une recette bien à propos puisqu’elle met à l’honneur la reine de la saison, la reine d’Halloween, la citrouille. Une fois encore la simplicité donne lieu à un plat vraiment savoureux. A essayer de toute urgence !

  Courge-Butternut-Rotie-a-l-oeuf-Poche.JPG

Les ingrédients pour 2 personnes:

 300g de courge butternut ou autre citrouille coupée en dés de 2cm de côté

 2 œufs

 6 gousses d’ail en chemise (avec la peau)

2 cuillers à soupe de croûtons à l’ail, maison ou du commerce

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

1 cuiller à soupe de sauge ciselée
1 cuiller à soupe de persil frais ciselé

4 cuillers à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de muscade

½ cuiller à café de poivre moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Préchauffer le four à 180°C. Disposer la courge butternut sur une plaque recouverte de papier cuisson. Asperger d’huile d’olive, de sel, de poivre, d’herbes de Provence, et de muscade moulue. Remuer pour bien répartir l’assaisonnement. Ajouter également les gousses d’ail en chemise. Passer au four et laisser cuire 35 à 45 minutes. Réserver au chaud.

 

2. D et de croûtons préalablement réchauffés au four.

 

3. Dans une casserole, faire bouillir de l’eau. Y casser les œufs et les faire cuire 2 minutes l’un après l’autre, ou jusqu’à ce que le blanc se soit solidifié. Récupérer l’œuf à l’aide d’une écumoire et les déposer délicatement sur du papier absorbant. Le déposer ensuite sur les dés de courge butternut et servir immédiatement.

On pourra éventuellement ajouter des copeaux de Parmesan ou du Parmesan râpé sur le dessus du plat…

  Courge-Butternut-Rotie-a-l-oeuf-Poche-2.JPG

a - Mon-accordPour ce plat je pense qu’un vin rouge relativement léger sera idéal, c’est pourquoi j’opte pour un Beaujolais.

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 07:30

Comme je vous le disais il y a quelques jours, l’enthousiasme débordant de Laurier nous a fait faire le plein de cèpes et plus encore. C’est pour cela que ce fameux champignon risque fort d’être à l’honneur dans les recettes à venir. De plus, comme on en trouve sur les marchés (de gironde tout au moins) , j’en profite pour partager avec ceux qui souhaitent les cuisiner, les opportunités culinaires qu’offrent les cèpes et que j’ai testées.

Les choses les plus simples sont bien souvent les meilleures, surtout lorsque les ingrédients sont de bonne qualité. C’est ainsi qu’une simple omelette à laquelle on aura ajouté les fameux champignons se révèlera divine…

  Omelette-aux-Cepes.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 8 œufs

 3 cuillers à soupe de crème fraîche

 200g de cèpes

1 gousse d’ail écrasée

1 échalote émincée

1 cuiller à soupe de persil ciselé

1 noix de beurre

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

1 pincée de piment d’Espelette

½ cuiller à café de poivre moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Couper les cèpes en morceaux. Dans une sauteuse ou une poêle pouvant être couverte, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive. Y jeter l’échalote et lorsque celles-ci deviennent translucides, ajouter les morceaux de cèpes. Ajouter l’ail et laisser cuire 5 petites minutes en mélangeant régulièrement.

Une cuisson courte permet de garder les champignons bien fermes et légèrement croquants.

 

2. Pendant que les champignons cuisent, battre les œufs avec la crème, le sel, le poivre et le piment d’Espelette. Ajouter enfin le persil frais ciselé.

 

3. Verser les œufs battus sur les champignons de sorte à bien les répartir sur toute la poêle. Couvrir et laisser cuire à feu doux 5 à 8 minutes selon la texture désirée.

Omelette-aux-Cepes-2.JPG

 

a - Mon-accord

Pour cette recette toute simple, je choisis un vin rouge de Bordeaux, Rive Droite, un Saint Emilion ou l’un de ses satellites (Lussac, Montagne…). Elaboré principalement à base de Merlot, il saura par sa puissante et son velouté, faire face à ce délicieux, odorant et savoureux champignon.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans cèpe
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 06:30

Jusqu’à la semaine dernière, mon mari, Laurier et moi n’avions jamais trouvé de cèpes. Pas un. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Après nous être rendus dans toutes sortes d’endroits réputés comme étant des « coins à cèpes », le manque de patience et l’agacement ont eu raison de notre acharnement. Pour ma part en tous cas.

Laurier, dont le caractère tenace et la détermination particulièrement marquée, refusait d’en rester là. N’acceptant pas le fait de rester bredouille et jaloux de ses comparses qui se vantaient de trouver les fameux champignons « à la pelle », s’est mis en tête d’en trouver coûte que coûte. C’est donc avec les pieds de plomb que je l’ai suivi il y a quelques jours, dans sa quête effrénée. C’est après une bonne trentaine de minutes pendant lesquelles, je l’avoue bien humblement, j’ai vivement manifesté mon manque d’enthousiasme, que la chance a enfin tourné.

Les uns après les autres, têtes noires et têtes blondes, nous les avons trouvé ici et là, pour finir par remplir notre panier. Quelle récolte !

Revigoré par cette expérience grisante, Laurier n’a pas résisté à l’envie d’y retourner dès le lendemain matin, par une pluie battante et un ciel plus bouché que jamais qui limitait grandement la visibilité dans les sous bois… Autant vous dire que je n’étais pas extrêmement partante, mais nous sommes tout de même rentrés avec un butin honorable.

De retour à la maison, nous les avons préparés et en avons congelé une partie, afin de pouvoir les cuisiner ultérieurement.

Voici notre toute première recette avec notre trésor, un grand classique du Sud Ouest qui ne manque pas d’avoir son petit succès. Nous avons servi ce velouté très parfumé avec des tranches de brioche grillées et frottées d’ail.

  Veloute-de-Cepes.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

300g de cèpes coupés en quartiers

200g de champignons de Paris coupés en quartiers

2 oignons émincés

2 échalotes émincées

2 gousses d’ail

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

20cl de crème liquide

1 cube de bouillon de volaille dilué dans 30cl d’eau

1 bonne cuiller à soupe d’huile d’olive

1 noix de beurre

½ cuiller à café de poivre

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Dans le fond d’une casserole, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y jeter les oignons et les échalotes émincés. Ajouter les herbes de Provence. Lorsqu’ils sont translucides, ajouter les champignons. Remuer et laisser cuire encore quelques minutes en remuant de temps en temps.

 

2. Lorsque les champignons sont assouplis, mouiller avec le bouillon et ajouter les gousses d’ail. Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant un quart d’heure. Saler si besoin et poivrer.

3. Mixer le tout au mixeur plongeant. Ajouter la crème liquide et mixer à nouveau. 

Servir avec des tranches de brioche toastée et frottées d’une gousse d’ail, c’est un véritable régal.

On pourra également réserver quelques morceaux de cèpes poêlés pour décorer le dessus du velouté.

  Veloute-de-Cepes-2.JPG

a - Mon-accordJ’opte pour un vin rouge originaire de la région bordelaise, un Haut Médoc dont la structure et le caractère tiendra tête à la saveur marquée du cèpe. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans cèpe
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 06:30

Je l’ai déjà dit, j’adore les lentilles. A tel point -et au risque de vous dégouter- que lors de ma première grossesse, lorsque j’attendais Clotilde, j’avais tellement envie de lentilles, qu’il m’est arrivé d’en manger directement dans leur boîte de conserve sans même prendre le temps de les réchauffer. Ca donne envie n’est-ce pas ?

Mais passons. Même si j’ai toujours de boîtes de lentilles à la maison, je trouve qu’il n’y a rien de meilleur que les lentilles fraîchement cuites, et agrémentées selon les envies et les saisons.

Voici encore une recette simple et rapide, quelques petits gésiers confits, des carottes et des lentilles pour un délicieux dîner prêt en 20 minutes.

  Lentilles-aux-Gesiers-Confits.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 350g de lentilles cuites  

 200g de gésiers de canard confits avec un peu de leur graisse

2 carottes

2 échalotes

1 petite gousse d’ail écrasée

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

1 cuiller à soupe de persil frais ciselé

½ cuiller à café de poivre moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Eplucher les carottes et les couper en petits dés. Emincer les échalotes. Couper les gésiers en morceaux.

 

2. Dans une sauteuse, faire revenir les gésiers avec les échalotes et un peu de leur graisse de canard. Lorsque les échalotes deviennent translucides, ajouter les dés de carottes, ainsi que l’ail, les herbes de Provence, et enfin les lentilles. Couvrir et laisser cuire une bonne quinzaine de minutes à feu doux.

 

3. Ajouter le persil, le sel et le poivre en fin de cuisson.

  Lentilles-aux-Gesiers-Confits-2.JPG

a - Mon-accordJ’opte pour l’accord classique sur ce plat : le Cahors, un vin rouge structuré et puissant, originaire du Sud-Ouest.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 06:30

Nous venons de ramasser les toutes dernières courgettes de notre jardin et c’est avec elles que je réalise mon tout dernier gratin de courgettes de la saison, en y mettant à l’honneur un fromage que j’aime beaucoup, le Morbier.

J’ai utilisé ma base classique composée d’œuf, de lait et de crème, base qui fonctionne également de façon impeccable avec tout un tas d’autres légumes –certains devront être cuits au préalable. Simplissime et rapide à réaliser, j’aime le préparer pour le dîner lorsque j’ai peu de temps. Pensez-y !

 Gratin-de-Courgettes-au-Morbier.JPG

 

Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 courgettes

 200g de Morbier coupé en tranches

 4 cuillers à soupe de crème fraîche

 3 œufs

20cl de lait

½ cuiller à café d’ail semoule ou une gousse écrasée

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Couper les courgettes en rondelles et les disposer debout, les unes contre les autres dans un plat à gratin.

On pourra intercaler les rondelles d’oignon ou des morceaux d’ail.

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Battre les œufs et y ajouter la crème fraîche. Incorporer ensuite le lait, l’ail, le sel et le poivre. Verser le mélange obtenu sur les courgettes.

 

3. Disposer les tranches de Morbier sur le dessus. Placer au four et laisser cuire une trentaine de minutes, ou jusqu’à ce que le dessus du gratin soit doré.

  Gratin-de-Courgettes-au-Morbier-2.JPG

 

a - Mon-accordPour ce gratin de courgettes au Morbier je choisis un vin blanc sec originaire de la Loire, et plus précisément un Sancerre, issu principalement de cépage Sauvignon, il offre de généreuses notes fruitées et minérales, tout en ayant une certaine rondeur.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 06:30

Voici une association un peu spéciale, qui s’avère être délicieuse, le salé du bacon allié à la douceur de l’avocat et le croquant du maïs, c’est tout bonnement génial ! A découvrir en salade ou à l’apéritif…


Canapes-Avocat-Mais-Bacon.JPG

Les ingrédients pour 2 personnes:
 2 tranches de pain noir coupées en deux  
 1 avocat bien mûr
 2 cuillers à soupe de maïs doux
 2 tranches de poitrine fumée
1 cuillers à soupe de fromage frais (type Saint Morêt)
1 pincée de piment d’Espelette
1 pincée de poivre blanc
1 pincée de fleur de sel

Préparation
1.
Couper les tranches de poitrine fumée en deux (sens de la largeur) et les faire cuire en les étalant sur une plaque recouverte de papier cuisson. Disposer une seconde feuille de papier cuisson au dessus des tranches de poitrine fumée et la faire adhérer. Placer à four préchauffé à 200°C 10 à 15 minutes. Laisser refroidir. 

2. Pendant ce temps, écraser la chair d’avocat à l’aide d’une fourchette et y ajouter le fromage frais, le piment d’Espelette, le sel et le poivre. Lorsque le mélange est homogène, ajouter les grains de maïs.

3. Tartiner les tranches de pain noir du mélange avocat-maïs et couronner le tout d’un morceau de poitrine fumée grillée.  


Canapes-Avocat-Mais-Bacon-2.JPG

  

a - Mon-accordJ’opte pour un Alsace Sylvaner, vin blanc qui laissera exprimer son fruit et sa douceur. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 06:30

 Du 1er au 11 novembre, CONFOREXPO réveille l’habitat et les loisirs !

Rendez-vous au Parc des Expositions pour l'édition 2012!

Conforexpo2012.jpg

Amélioration de l’habitat, cheminées, décoration, artisans créateurs, piscines… tout pour la Maison mais aussi pour les Loisirs : automobiles, camping-cars, vélos, sport, montagne…

Voici le programme de cette année en quelques points:

Exposition « Matière Design/002 : Atout Cuir » :pour découvrir cette matière noble et vivante sous toutes les coutures !

ESPACE conseil :des rendez-vous personnalisés et gratuits avec des spécialistes de la maison pour concrétiser ses projets !

Salon Passions Créatives (8-11 novembre) :pour tous les amoureux du « home made ». Des matériaux, des outils, des conseils et des ateliers pour tous !

Le Salon des Sports :un des plus grands complexes sportifs de France avec plus de 80 ligues représentées et un programme d’animations haut en couleurs !

Le Salon des Véhicules de Loisirs/ Espace Auto :camping-cars, caravanes… mais aussi SUV et break seront au rendez-vous.

Le Salon Neige, Golf & Tourisme (8-11 novembre) : vacances de sport d’hiver, voyages au bout du monde ou séjours « golf », les professionnels du tourisme proposent de multiples destinations pour s’évader.

Salon Vivons Bois (1er-4 novembre) :pour tout savoir sur la construction bois !



Retrouvez tout le programme sur www.conforexpo.com

A l’occasion de ce salon, j’ai 8 places à faire gagner !

Si vous aimeriez gagner une place, je vous propose de me laisser un petit commentaire sur cet article avant le lundi 22 octobre à midi. Je tirerai les commentaires au sort pour déterminer les gagnants.

Revenez voir cet article dans quelques jours j’aurai publié les résultats, en effet, j’aurai besoin de vos coordonnées pour que vous puissiez recevoir vos places.

J’attends vos commentaires !  

 

C'est terminé! Les gagnants sont Jean-Philippe, San drine Couturou, nowsa et Sonnier. Félicitations! merci de m'envoyer votre adresse postale à tartinejeanne [at] hotmail . fr

Merci!

 

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article