Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:30

Chez nous, il n’y a pas beaucoup de figues cette année, et elles sont petites. Je me suis cependant lancée dans la réalisation de quelques délicieux desserts car je ne pouvais pas passer à côté de ce fameux fruit de saison.

J’ai eu envie de réaliser un far, comme en Bretagne, mais aux figues fraîches plutôt qu’aux pruneaux. Je sais bien que certains bretons se sentiront insultés (pardon Patrick !), et que les puristes crieront à l’hérésie, mais qu’à cela ne tienne, tradition ou pas, nous nous sommes régalés !

Far-aux-Figues.JPG

 

Les ingrédients pour 6 personnes:

 12 figues fraîches entières

 50g de farine

 100g de Maïzena

 180g de sucre en poudre

 3 œufs

20cl de crème liquide

30cl de lait entier

1 cuiller à café d’arôme de vanille

1 cuiller à soupe de Rhum

beurre pour le moule


Préparation
1.
Battre les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, la Maïzena, puis la crème et le lait progressivement tout en mélangeant afin d’obtenir un mélange lisse et homogène. Incorporer enfin l’arôme de vanille ainsi que le Rhum.

 

2. Préchauffer le four à 160°C. Dans un moule à manqué ou dans de petits ramequins individuels, disposer les figues entières, simplement équeutées, puis verser le mélange précédemment obtenu.

 

3. Placer au four et laisser cuire 35 à 40 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

  Far-aux-Figues-2.JPG

 

a - Mon-accordUn petit coup de Rhum ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 06:30

Jusqu’ici je ne m’étais jamais lancée dans la réalisation des cupcakes, leur préférant depuis toujours les muffins, en particulier ceux aux myrtilles.

C’est en allant chez Emilie et Cyril que j’ai eu envie m’y mettre. En effet, Emilie s’est lancée dans la réalisation quasi intensive de cupcakes et envisage même de les commercialiser localement. Pour cela elle a ouvert un blog : Millie’s Cupcakes, plein de délicieux petits gâteaux.

Fan de Carambar -qui soit dit en passant a été créé dans ma ville d’origine : Marcq-en-Baroeul, dans le Nord- j’ai eu envie de les mettre à l’honneur pour mes premiers cupcakes. Ce fut un véritable régal, en particulier avec leur petit cœur fondant… J’adore !

   Cupcakes-aux-Carambars.JPG

Les ingrédients pour 12 cupcakes

Pour les cupcakes

 150g de farine

 150g de poudre d’amandes

 150g de beurre ramolli en pommade

 150g de sucre

 3 œufs

 10cl de lait

 1 sachet de levure chimique

 

Pour le cœur fondant

 15 Carambars

 40g de chocolat blanc

10cl d’eau

 

Pour le « frosting » ou glaçage

 75g de beurre coupé en petits dés et ramolli en pommade

 75g de mascarpone

 100g  de sucre glace

 10 Carambars

6 cuillers à soupe d’eau


Préparation du « frosting » ou glaçage

1. Faire fondre les Carambars dans l’eau à feu très doux, sans cesser de remuer. Laisser refroidir complètement.

 

2. Dans une jatte, battre le beurre avec le mascarpone et le sucre glace. Incorporer ensuite les Carambars fondus et t(ravailler jusqu’à l’obtention d’un ensemble homogène et lisse.

 

3. Réserver au frais en attendant le montage.

 
Préparer les muffins

1. Préparer le cœur fondant en faisant fondre les Carambars dans l’eau à feu très doux, sans cesser de remuer. Ajouter le chocolat blanc dans la casserole et le laisser fondre. Bien mélanger le tout. Réserver.

 

2. Dans une jatte, battre les œufs avec le sucre. Lorsque le mélange blanchit incorporer la farine, la levure, la poudre d’amandes et le beurre pommade. Lorsque le mélange est homogène, délayer avec le lait.

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Dans des petites caissettes en papier disposées dans des moules à muffins ou dans des caissettes en silicone, verser une partie du mélange précédemment obtenu (atteindre 1/3 de hauteur). Ajouter une petite cuiller à café de cœur fondant, puis verser encore un peu de pâte obtenue à l’étape 2 (atteindre les ¾ de hauteur).

 

4. Passer au four une petite quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que les petits gâteaux soient dorés. Laisser refroidir sur une grille.

 

Montage

Lorsque les gâteaux ont refroidi, mettre le glaçage dans une poche à douille et procéder à la décoration de chacun.

 Cupcakes-aux-Carambars-2.JPG

a - Mon-accordUn thé ou une infusion ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 06:30

J’ai un peu tendance à toujours vouloir raccourcir mes recettes, de sorte à ce qu’elles soient plus pratiques, plus rapides et plus simples à réaliser. Je n’aime pas trop perdre de temps et j’adore trouver ou mettre au point toutes sortes d’astuces permettant de me faciliter la tâche.

Ainsi, je passe souvent outre le repos de mes pâtes à tarte, ou j

Cela dit, il faut bien l’avouer, il y a certaines choses qui sont bien meilleures lorsque l’on prend le temps pour les réaliser, certaines même, ne souffrent pas la précipitation.

Jusqu’ici, je réalisais ma ratatouille en cuisinant les légumes tous ensemble, afin de gagner du temps. Je trouvais que le fait de cuire chaque ingrédient séparément tenait du superflu et n’apportait rien au plat final, qui de toute façon constituait un joyeux mélange.

C’est chez ma belle-maman que je fus convertie à l’art de la VRAIE ratatouille niçoise. Une fois l’avoir goûtée, préparée des mains de Romarin, j’ai été totalement conquise et ai retourné ma veste. Rien de tel que de prendre son temps pour se régaler !
Ratatouille.JPG

 

Les ingrédients pour 6 à 8 personnes:

 2 aubergines

 2 courgettes vertes

 2 courgettes jaunes

 5 oignons

1 tête d’ail

 1 poivron vert

 1 poivron jaune

 1 poivron rouge

 1 poivron vert

 2 boîtes de tomates concassées

 1 grosse boîte de concentré de tomate

2 cuillers à café d’herbes de Provence

2 branches de romarin

2 branches de thym

8 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à café de poivre moulu

1 cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Couper les aubergines, les courgettes, les poivrons en cubes. Couper les oignons en rondelles, couper les gousses d’ail en deux.

 

2. Faire suer les aubergines dans une cocotte avec l’huile d’olive, une gousse d’ail écrasée et des herbes de Provence. Réserver. Procéder de même avec les courgettes, ainsi que le poivron. Réserver l’ensemble séparément.

 

3. Faire revenir les oignons dans de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.

 

4. Dans une jatte, mélanger les tomates concassées et y ajouter le concentré de tomates, incorporer un peu d’huile d’olive, d’herbes de Provence, de sel et de poivre. 

 

5. Procéder ensuite par superposer les couches de légumes dans une grande cocotte, en commençant par les aubergines, suivies des poivrons, puis des oignons et enfon des courgettes. Verser le mélange de tomates sur le dessus. Fermer la cocotte et mettre sur feu doux. Faire cuire pendant une dizaine de minutes puis mélanger délicatement. Poursuivre la cuisson à couvert pendant 10 à 15 minutes.

Cette ratatouille réchauffée est également délicieuse réchauffée le lendemain.

Et pourquoi ne pas la déguster froide ? C’est un régal !

  Ratatouille-2.JPG

a - Mon-accordD’aucuns choisissent souvent un vin rouge pour accompagner ce plat traditionnel niçois. Je préfère quant à moi opter pour un vin blanc sec provençal, un Cassis me semble tout particulièrement adapté avec sa rondeur et son fruité de caractère.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 06:30

Pour agrémenter les beaux produits de l’été comme les salades hivernales, il faut bien une vinaigrette digne de ce nom.

Si j’aime parfois la simplicité en me contentant d’un filet de très bonne huile d’olive et de vinaigre balsamique de qualité pour apprécier pleinement une belle tomate cœur de bœuf ou ananas par exemple, je préfère la plupart du temps préparer une bonne vinaigrette.

Une vinaigrette qui, tout en relevant habilement une salade, rend à tous les ingrédients qui la composent toutes leurs saveurs.

Cette recette, je l’ai élaborée au fil des années, au gré des salades en y ajoutant chaque fois, un ingrédient qui faisait la différence et la rendait plus savoureuse que la précédente.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, j’ai découvert que la présence de lait permettait à la fois d’assouplir et de lier ma vinaigrette. Lorsqu’elle était trop épaisse à cause du mélange moutarde huile d’olive, plutôt que d’accentuer son acidité en lui ajoutant du vinaigre, le lait venait la fluidifier et l’adoucir.

C’est ainsi que de fil en aiguille, j’en suis arrivée à cette recette qui me vaut les éloges systématiques de mon mari… et d’autres personnes, qui m’en ont demandé la recette !

Voici la recette donc de base, que je m’amuse à adapter selon les salades et selon les envies et les ingrédients dont je dispose. A vous de trouver votre mélange préféré !

 Vinaigrette

Les ingrédients pour 50cl de vinaigrette:

 1 cuiller à soupe de moutarde forte

 1 cuiller à soupe de miel liquide

 1 cuiller à café d’ail semoule

 1 cuiller à café de curry

 ½ cuiller à café de piment d’Espelette

½ cuiller à café de poivre

½ cuiller à café de sel

 20cl d’huile d’olive

 10 à 15cl de lait

 8 cuillers à soupe de vinaigre balsamique (ou panaché d’autres vinaigres)


Vinaigrette Tartine JeannePréparation

La technique du bocal

Voici ma technique infaillible pour réussir ma vinaigrette, mais surtout pour battre des records de temps de préparation. Il suffit de se munir d’un bocal suffisamment grand pour que la totalité des ingrédients ne le remplisse qu’aux 3/4.

Le geste est simple : on secoue vivement et énergiquement le contenu du bocal (fermé bien en tendu) de sorte à ce que les ingrédients se mélangent et ne forment plus qu’un mélange homogène. Un jeu d’enfant…

 

1. Dans le bocal, mettre la moutarde, le miel, le vinaigre, les épices, le sel et le poivre. Fermer le bocal et secouer vigoureusement.

 

2. Ajouter l’huile d’olive. Fermer le bocal et secouer vigoureusement. Ajouter enfin le lait et secouer à nouveau.

 

A ce stade, il convient de goûter le mélange et d’ajuster l’assaisonnement selon les préférences. Il m’arrive d’ajouter un peu plus de lait pour un en semble plus doux et plus fluide, de la moutarde pour une vinaigrette plus crémeuse et relevée…

Vinaigrette2

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 06:30

Voici une recette pour laquelle j’ai vraiment fondu. J’adore l’idée de faire de petites portions dans des moules à muffins, c’est tellement sympa, ludique et apprécié de tous.

Ces minis lasagnes individuelles font une entrée extra accompagnées des quelques feuilles de salade, mais peuvent aussi faire office de repas léger. Impeccable et savoureux…

  Lasagna-Cups.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 feuilles de lasagne

 100g de viande hachée

 1 boîte de tomates concassées

 1 petite boîte de concentré de tomates

 1 petit oignon haché

 1 petite gousse d’ail hachée

 100g de mozzarella coupée en petits dés

 1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de poivre blanc moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive et y jeter les oignons. Lorsque ceux-ci blondissent, ajouter la viande hachée et laisser cuire deux minutes tout en mélangeant. Ajouter les herbes de Provence, le sel, le poivre, les tomates concassée et bien mélanger le tout. Après 5 minutes de cuisson, ajouter le concentré de tomates ainsi que l’ail. Laisser encore cuire 5 petites minutes puis réserver.

 

2. Dans une casserole d’eau bouillante, plonger les feuilles de lasagne pour les y cuire 5 à 7 minutes. Une fois cuites, les couper au tiers de leur longueur pour obtenir 2 morceaux (un morceau d’1/3 et un morceau de 2/3).

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Dans un  moule à muffins, disposer du papier cuisson puis disposer la plus grande partie des feuilles de lasagne dans chaque compartiment. Verser un peu de mélange de viande, un ou deux morceaux de mozzarella, puis placer l’autre morceau de feuille de lasagne. Mettre à nouveau un peu de viande et terminer par de la mozzarella.

 

4. Placer au four et laisser cuire une quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que le dessus commence à gratiner.

  Lasagna-Cups-2.JPG

a - Mon-accordUn vin rouge du Sud viendra agréablement accompagner ces petites lasagnes. Je choisis un Côtes du Roussillon Villages, charnu, fruité, épicé et plein de caractère.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 06:30

Voici une recette que j’ai découverte dans la sympathique émission « A vos régions ». Il s’agissait d’une escapade en Corse au cours de laquelle étaient présentés  divers plats créés par un chef local. Après mon passage au marché, j’ai eu envie de la reproduire avec toute la dimension lumineuse et saisonnière qui m’avait tant fait saliver. A vous d’essayer !

  Aubergine-Farcie-a-la-Brousse.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 belle aubergine

 150g de Brousse de brebis

 100g de Tomme de brebis

 1 tomate bien mûre ou confite coupée en dés

 1 échalote hachée

 2 gousses d’ail en chemise

 le jus d’un demi citron

 1 cuiller à café de vinaigre balsamique

 ½ cuiller à café de piment d’Espelette

4 feuilles de sauge hachées

 4 cuillers à soupe de pignons de pin

 4 cuillers à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de poivre blanc moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Faire cuire l’aubergine entière, aspergée d’huile d’olive et accompagnée des gousses d’ail, au four pendant 45 minutes à 180°C. Lorsqu’elle est cuite, laisser tiédir, couper en deux et évider délicatement. Mettre les peau d’aubergine de côté.

 

2. Mélanger la chair d’aubergine avec l’ail cuit en chemise, la brousse, l’échalote, la tomate, le jus de citron, le vinaigre balsamique, le piment d’Espelette, la sauge, 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, le sel et le poivre.

 

3. Remplir chaque moitié de peau d’aubergine. Décorer les pignons et de Tomme de brebis coupée en copeaux. Placer au frais au moins une demi-heure avant de servir.

 

 Aubergine-Farcie-a-la-Brousse-2.JPG

a - Mon-accordPour accompagner ce plat estival je choisis un vin blanc Corse, issu de l’appellation Patrimonio et du cépage Vermentino, fruité et vif.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 06:30

En grands consommateurs, nous avons très souvent beaucoup de restes de pains, et comme j’avoue n’aimer que le pain TRES FRAIS, je le recycle de mille façons afin de ne rien jeter.

Après le pudding à la rhubarbe et aux noix de pécan, je vous propose un pudding assez populaire outre-Atlantique. On l’appelle le « Poor Man’s Pudding », le pudding du pauvre. Initialement, il s’agit  bien d’une manière de recycler le pain, mais celle-ci s’est sophistiquée et est devenue un véritable dessert, très apprécié.

J’aime l’association de la cannelle, des noix et du sirop d’érable, cela me rappelle les douceurs que j’ai connues aux Etats Unis.

On pourra remplacer les noix par des noix de pécan, ce sera encore plus authentique…

 

  Poor-Man-s-Pudding---Pudding-au-Sirop-d-Erable-et-aux-Noix.JPG

 

Les ingrédients pour 6 personnes:

 150g de pain rassis

 80cl de lait

 150g de sucre roux, cassonade ou vergeoise

 60g de beurre

 3 œufs

 100g de noix concassées grossièrement

 100ml de sirop d’érable

1 cuiller à café de cannelle moulue


Préparation
1.
Battre les œufs avec le lait et y faire tremper le pain rassis pendant au moins deux heures s’il est vraiment sec.

Je le laisse généralement tout la nuit pour obtenir un ensemble bien lisse.

 

2. Incorporer le sucre, le beurre fondu et la cannelle au pain trempé. Bien mélanger. Ajouter ensuite les noix et le sirop d’érable.

 

3. Disposer dans un plat à gratin 45 minutes à 1 heure à 160°C, ou jusqu’à ce que le dessus du pudding soit bien doré.

 
Poor-Man-s-Pudding---Pudding-au-Sirop-d-Erable-et-aux-Noix-.JPG

a - Mon-accordJe propose d’opter soit pour un thé, soit pour un spiritueux. Je pense à un Cognac par exemple…

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 06:30

Encore des courgettes ?! C’est la saison non ? Alors profitons-en tant que ça dure. Voici encore une tarte toute simple, parfaite pour un déjeuner ou un dîner d’été.

Le mariage courgette-chèvre fonctionne très bien et a toujours du succès. Laissez-vous tenter par une préparation minute et un repas savoureux et de saison…

  Tarte-Fine-Courgettes-et-Deux-Chevres.JPG

 

Les ingrédients pour 2 personnes:

 1 pâte brisée, feuilletée ou « fausse feuilletée »

 2 courgettes

 150g de chèvre frais

 2 crottins de chèvre

3 cuillers à soupe de crème fraîche épaisse

1 cuiller à café de moutarde

1 cuiller à café d’herbes de Provence

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de poivre blanc moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Couper les courgettes en fines rondelles. Couper les crottins en rondelles. Etaler la pâte brisée ou feuilletée.

 

2. Dans une jatte mélanger le chèvre frais, la crème fraîche, la moutarde, le sel et le poivre. Etaler ce mélange sur la pâte à tarte.

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Disposer les courgettes en quinconces sur le dessus de la tarte, puis, disposer les rondelles de crottin de chèvre. Saupoudrer le tout d’herbes de Provence et verser quelques gouttes d’huile d’olive.

 

4. Passer au four 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit doré.

  Tarte-Fine-Courgettes-et-Deux-Chevres-2.JPG

A déguster chaud ou froid !

 

a - Mon-accordUn petit blanc sec du Sud sera parfait, pourquoi pas un Cassis, issu principalement des cépages Marsanne et Clairette ?

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans courgette chèvre
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 06:30

Ces petites bouchées sont une véritable tuerie. Même moi, qui n’aime pas beaucoup le chocolat, j’ai vraiment adoré. Laurier a fini la fournée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Déposer le Nutella dans les petits creux des mini tartelettes et le laisser fondre pour le dévorer presque aussitôt c’est divin. Une fois durci, ce n’est pas mal non plus… Difficile cependant d’en garder jusque là… Ca vous donne envie ?

  Nutella-Cups-3.JPG

 

Les ingrédients pour 48 mini bouchées

 150g de farine

 100g de beurre ramolli en pommade

 150g de sucre

 1 œuf

 ½ sachet de levure chimique

 200g de Nutella (ou équivalent)


Préparation
1.
Battre l’œuf avec le sucre puis ajouter la farine, la levure et le beurre.

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Répartir le mélange obtenu dans des moules à mini muffin. Veiller à ne pas dépasser les deux tiers de hauteur. Laisser cuire 10 minutes ou jusqu’à ce que le mini gâteau deviennent très légèrement dorés.

 

3. A la sortie du four, effectuer des trous dans les petits gâteaux à l’aide de verres à liqueur ou autre instrument de même diamètre. Laisser tiédir à peine 5 minutes.

 

4. Au bout de ce temps, ajouter une cuiller à café de Nutella dans chaque petite bouchée. Le Nutella va fondre très vite, faire alors tourner la cuiller de sorte à obtenir un joli mouvement. Laisser refroidir. Nutella-Cups.JPG

Le lendemain, le Nutella des bouchées se seront totalement raffermies, mais aurez-vous patienté jusque là ?

Nutella Cups 2

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 06:30

J’ai toujours aimé l’idée de farcir les courgettes rondes. Ces jolis légumes d’été sont tellement appétissants que je ne m’en lasse pas.

Luc, qui travaille avec Laurier en tant que chef de culture, a un potager bien garni. La semaine dernière il nous a fait le plaisir de partager sa récolte. C’est avec une énorme botte de blettes, des concombres et des courgettes longues et rondes… Je me suis dépêchée de cuisiner ces dernières en y mettant un appareil à soufflé. Un sympathique petit plat…

 

  Courgette-Ronde-farcie-au-Souffle-2.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

4 courgettes rondes

150g de fromage râpé

50g de Parmesan râpé

3 œufs

4 cuillers à soupe de farine

80g de beurre

1 pincée de muscade

½ litre de lait

1 pincée de poivre

1 pincée de sel


Préparation
1. Couper le dessus des courgettes rondes et les creuser à l’aide d’un couteau et d’une petite cuiller en prenant soin de ne pas les percer.

Vous pouvez garder la chair pour en faire une compotée avec de l’ail, des échalotes et un peu de fromage frais par exemple, délicieux avec des pâtes ou du riz, en accompagnement d’un poisson…
Faire cuire les courgettes à la vapeur 15 minutes en ayant préalablement inséré deux feuilles de papier absorbant chiffonnées dans le creux des courgettes, cela permet d’éliminer le trop plein d’eau qu’elles rendent.

 

2. Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux, puis ajouter la farine et remuer vivement à l’aide d’une cuiller en bois. Ajouter le lait progressivement sans cesser de mélanger. Laisser cuire encore quelques minutes tout en remuant. Ajouter les fromages râpés et mélanger jusqu’à ce qu’il soit totalement intégré. Couper le feu.

 

3. Casser les œufs et séparer les blancs des jaunes. Incorporer les jaunes au mélanger obtenu précédemment. Bien mélanger. Préchauffer le four à 180°C.

 

4. Monter les blancs en neige avec un peu de sel. Incorporer délicatement les blancs au mélange précédemment obtenu.

 

5. Remplir chaque courgette du mélange obtenu à l’étape précédente. Enfourner pour une vingtaine de minutes à 180°C.

  Courgette-Ronde-farcie-au-Souffle.JPG

a - Mon-accordUn blanc sec me semble adapté à cette courgette farcie, en particulier s’il accompagne un poisson ou une viande blanche. Un Entre-Deux-Mers par exemple, avec sa fraîcheur il sera parfait pour un déjeuner estival...

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article