Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 09:00

Après mon article «   Comment utiliser les jaunes d’œuf », voici son petit frère ! Evidemment, si nous avons tous été un jour en présence d’un jaune d’œuf célibataire, le blanc d’œuf est bien souvent tout autant responsable d’un état de perplexité passager.

Voici ce que j’ai pu rassembler au cours de ces dernières années.

Tout comme pour les jaunes d’œuf, si vous avez d’autres suggestions pour l’utilisation des jaunes d’œufs, n’hésitez pas à m’en faire part dans un commentaire, et je pourrai compléter cet article !

Blanc-d-oeuf.jpg

    TOURS DE MAIN

Imperméabiliser une pâte

Lors de la réalisation de tartes et de quiches, n’hésitez pas à badigeonner votre fond de tarte avec du blanc d’œuf, celui-ci fera office d’imperméabilisant, empêchant ainsi vos tartes de fuir ou à la pâte de se détremper.

    Samoussas-Thon-Pruneaux.jpg Souder une pâte

Le blanc d’œuf permet aussi coller deux bords de pâte pour faire de feuilletés ou des tourtes par exemple. Comme par exemple dans cette recette de crêpes fourrées, ou ces croustillants au potimarron, ou encore ces samoussas au thon et aux pruneaux, faits avec des feuilles de brick.

Pour rendre les desserts plus légers

J’utilise souvent le blanc d’œuf pour donner un côté aérien à mes gâteaux ou à mes appareils à tarte comme par exemple dans ma recette de galette des rois à la frangipane.  

Conservation et Congélation

Le blanc d’œuf peut se conserver plus longtemps que le jaune. Généralement je le garde jusqu’à 4 jours au réfrigérateur dans une boîte hermétique pour éviter qu’il ne se dessèche.

Par ailleurs, il se congèle très bien également dans un contenant hermétique.

Personnellement je note le nombre de blanc par contenant de sorte à m’y retrouver plus tard.

Penser à s’organiser

J’essaye de toujours prévoir à l’avance ce que je ferais des blancs restants. Par exemple, lorsque je fais des financiers, je prévois de faire également de la crème anglaise, pour ajouter un petit plus et en faire un dessert délicieux.

RECETTES

    Sucré

  Macarons et tout les desserts dont la base est le macaron dont voici quelques recettes :

    Macarons-Noisettes-Caramel-au-Beurre-Sal-.jpgMacarons à la noisette,

Tarte macaronée aux noisettes,

Tarte citronnée à la framboise sur fond macaroné


 
Financiers, comme dans cette recette de financiers fourrés.

  Petits desserts à la noix de coco comme les Congolais, ou les Douceurs noix de coco chocolat blanc.

Meringues.jpg  Meringues 

  Biscuits aux amandes, comme cette recette aux amandes et à l’orange amère


 
Mousse de fruits, je n'ai pas encore de recette mais cela viendra très bientôt...


  Sorbet : les œufs battus donnent leur onctuosité aux sorbets, voici par exemple, ma recette de sorbet à l’abricot.


      Pâte d’amandes, par exemple dans cette recette typiquement hollandaise.


  Cookies, comme ceux aux noix de pécan et au chocolat blanc, ou ceux au chocolat blanc et aux spéculoos.


  Petits biscuits, tel que ces palets amandes et chocolat, ces croquants aux noisettes et aux abricots secs.  

     

Salé

  Omelette de blancs d’œufs, pour son caractère diététique, léger et peu calorique.

    Souffl--de-Pommes-de-Terre.jpg  Soufflés : Essayez par exemple ce délicieux soufflé de pommes de terre


Petits sablés salés pour accompagner des salades ou en apéritif, comme les tuiles au parmesan ou ces biscuits au parmesan et graines de courge.


Mayonnaise  
Si la mayonnaise se fait avec les jaunes, elle gagne beaucoup aussi additionnée des blancs. En effet, ajouter des blancs d’œuf battus en neige la rendront onctueuse et plus légère. C’est ce que l’on appelle la sauce mousseline. 

Voilà pour les blancs d’œuf. Découvrez aussi : « Comment utiliser les jaunes d’œuf ».

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans blanc d'oeuf
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 07:30

Chaque année à cette époque, la saison de chasse est l’occasion, pour notre plus grand plaisir, de remplir notre congélateur de gibier dans la perspective de savoureux repas. Le lapin est de ceux-là, en grande quantité.

En effet, nous habitons dans une région viticole et ces jolies petites bêtes font de gros dégâts dans les vignes. Il arrive fréquemment que les personnes travaillant à la vigne et étant détenteurs du permis de chasser soient sollicitées pour remédier à ce problème. En conséquence, il n’est pas rare que le vendredi après-midi apporte son lot de gibier à plume. Voilà qui n’est pas pour me déplaire.

J’aime tout particulièrement faire des terrines ou pâtés, comme celui aux pruneaux et aux noisettes, (qui, je réalise, n’est pas encore sur mon blog) dont je partage les bocaux avec mon entourage.

Il nous arrive aussi très souvent de cuisiner du gibier pour nos invités. Cela change du traditionnel poulet rôti ou du filet de bœuf.

Voici une recette de saison avec des champignons. Les champignons de Paris iront très bien, cela dit, la recette est encore meilleure avec des cèpes, si vous en trouvez !

Lapin-aux-Champignons.JPG

Difficile de rendre le gibier cuisiné joli à regarder, et à prendre en photo… J’ai fait de mon mieux, soyez indulgents !

Les ingrédients pour 6 personnes:

 2 lapins découpés

 200g de lardons

 200g de champignons émincés

 2 oignons émincés

2 feuilles de laurier

 37,5cl de vin blanc

 1 cube de bouillon de volaille dilué dans 50cl d’eau chaude

 1 noix de beurre

4 cuillers à soupe de farine

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de poivre

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Dans une cocotte, faire fondre le beurre et y jeter les morceaux de lapin. Dorer de toutes parts à feu vif, puis retirer.

2. Dans la cocotte, faire suer les oignons émincés avec les lardons et l’huile d’olive. Laisser cuire deux minutes, puis ajouter les champignons. Laisser encore cuire 2 à 3 minutes, jusqu’à ce que les oignons commencent à dorer.

3. Remettre les morceaux de lapin dans la cocotte et ajouter la farine. Remuer vivement et mouiller avec le vin blanc, ainsi que le bouillon. Ajouter les feuilles de laurier, le sel et le poivre. Remuer pour homogénéiser, couvrir et laisser cuire 1 heure 30 à feu doux en remuant de temps en temps.

Lapin-aux-Champignons-2.JPG

a - Mon-accordJ’irais bien me promener du côté de la Bourgogne pour accompagner ce lapin aux champignons. J’opte plus précisément pour un vin rouge d’une appellation issue de la Côte de Beaune. C’est un Aloxe-Corton, vin robuste et structuré, marqué par des arômes de fruits noirs, qui tiendra tête à ce gibier au goût prononcé. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 07:30

Il me restait quelques feuilles de roquette. C’est souvent comme cela qu’un plat se crée dans ma cuisine, avec des poignées de ceci ou cela que je décide d’accommoder en un repas rapide : j’ai nommé la quiche ou la tarte.

Voici une petite variante de la quiche Lorraine. Rien de très différent mais le goût y gagne une saveur toute particulière. A essayer !

Quiche-aux-Lardons-et-a-la-Roquette-2.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 pâte feuilletée ou fausse feuilletée

 100g de lardons ou allumettes fumé(e)s  

 2 poignées de roquette

 150g de fromage râpé

 4 cuillers à soupe de crème fraîche

 4 œufs

20cl de lait

½ cuiller à café d’ail semoule ou une gousse écrasée

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Faire cuire la pâte à blanc (moule de 28cm de diamètre).

2. Battre les œufs et y ajouter la crème fraîche et battre à nouveaux. Incorporer ensuite le lait, le fromage râpé, l’ail, le sel et le poivre.

L’ajout de l’ail apporte une petite note subtile à cette quiche, délicieux !

3. Sur le fond de tarte, disposer les lardons et la roquette. Verser le mélange précédemment obtenu.

4. Placer au four et laisser cuire 25 minutes à 180°C.

Il faut que le dessus de la tarte soit bien doré.

Quiche-aux-Lardons-et-a-la-Roquette.JPGCette tarte pourra être servie en entrée, accompagnée d’une salade verte, en plat principal ou alors froide et coupée en petits dés pour l’apéritif.

a - Mon-accordPour cette tarte, j’opte pour un vin rouge du Bordelais ayant du caractère. Pourquoi ne pas opter pour un Haut-Médoc ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 07:30

Il nous arrive très souvent de faire des « crêpe parties » à la maison. Mon Laurier en est particulièrement friand. En revanche, j’ai beau tenter de faire preuve d’innovation à chaque fois en proposant diverses associations pour garnir les galettes et crêpes, il se préparer INVARIABLEMENT la même : Œuf, jambon, fromage. Si parfois il s’octroie l’ajout de champignon et de fromage frais, ce n’est que pour mieux revenir à ses premières amours. Quant à ses crêpes dessert, c’est pareil : beurre cassonade et citron.

Il se plait à répéter « on ne change pas une équipe qui gagne ».

Equipe ou pas, c’est moi qui fait INVARIABLEMENT bien trop de pâte à crêpes –à desseins je dois bien l’avouer- et je prépare donc les jours suivants, des crêpes fourrées cuites à la poêle, qui donnent l’illusion de poursuivre la crêpe party…

Voici une version dinde et champignons qui, malgré le fait de ne pas être œuf-jambon-fromage, à l’avantage de plaire tout de même à Laurier.

Crepes-Fourrees-a-la-Dinde-et-aux-Champignons-2.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

4 galettes de sarrasin

30g de beurre salé

2 cuillers à soupe de farine

35cl de lait

100g de fromage râpé

150g de filets de dinde coupés en tout petits morceaux

150g de champignons émincés

2 échalotes émincées

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à café d’herbes de Provence

1 pincée de noix de muscade moulue

1 pincée de sel

1 pincée de poivre

Préparation

1. Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive et y jeter les échalotes. Lorsque celles-ci commencent à dorer, ajouter les champignons, puis la dinde en petits dés. Saupoudrer d’herbes de Provence, de sel et de poivre. Laisser cuire 8 minutes à feu doux puis réserver.

2. Préparer une béchamel

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Lorsque celui-ci est devenu liquide, hors du feu, ajouter la farine d'un coup et remuer vivement à l'aide d'un fouet. Ajouter un peu de lait, fouetter légèrement et remettre sur feu doux. Ajouter le reste du lait progressivement sans cesser de remuer. Lorsque le mélange s'épaissit ajouter le sel, le poivre et la muscade, ainsi que le fromage râpé. Continuer de fouetter jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. Couper le feu.

3. Ajouter les morceaux de dinde cuits à la béchamel puis verser le tout dans un plat large et creux. Recouvrir d'un film étirable touchant la béchamel et laisser refroidir complètement.

Le film étirable permet d'éviter qu'une croûte ne se forme.

4. Prélever un peu de béchamel refroidie et durcie en forme de quenelle et la déposer sur une galette de sarrasin. Rouler le tout à la manière d'un nem.

On pourra souder les bords des galettes à l’aide de blanc d’œuf.

5. Dans une poêle, faire fondre un peu de beurre et y faire dorer les crêpes roulées de tous les côtés pendant 3 à 5 minutes à feu doux.

Crepes-Fourrees-a-la-Dinde-et-aux-Champignons.JPG

a - Mon-accordUn blanc sec dont la rondeur, le fruité, mais aussi la minéralité, accompagneront bien la dinde en crème et la note particulière de la farine de sarrasin, c’est pourquoi je choisis un Pouilly Fuissé, issu de cépage Chardonnay et originaire de Bourgogne.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 07:30

Qui n’a pas déjà été confronté au(x) jaune(s) d’œuf orphelin qui reste après l’élaboration de macarons ou autre meringues, ou encore après avoir monté des blancs en neige ? Ce jaune qui a tendance à nous embêter un peu, parce que l’on n’a pas envie de le jeter, mais dont on ne sait quoi faire. Alors on le met dans un petit bol ou une petite boite au réfrigérateur et on finit par le jeter parce que l’on n’a pas trouvé la bonne façon de l’accommoder à temps.

Cela fait déjà quelques temps que je réfléchis et travaille à cet article qui, à mon sens, avait toute sa place ici.

Alors voilà, c’est fait. Ce billet n’a pas la vocation d’être exhaustif mais il rassemble les idées que j’ai pu glaner, découvrir et expérimenter au cours des années passées dans ma cuisine. J’espère qu’il se révèlera utile.

Si vous avez d’autres suggestions pour l’utilisation des jaunes d’œufs, n’hésitez pas à m’en faire part dans un commentaire, et je pourrai compléter cet article !

  Jaune d'oeuf

TOURS DE MAIN

Dorer une pâte feuilletée ou brisée, ou dorer une brioche

Le jaune d’œuf permet de donner un merveilleux aspect doré à un gâteau, une tourte, ou une brioche. On peut l’utiliser seul mais je préfère le diluer soit dans quelques gouttes de lait, soit quelques gouttes d’eau.

Souder une pâte

Le jaune d’œuf permet aussi coller deux bords de pâte pour faire de feuilletés ou des tourtes par exemple.

Pour lier une sauce

Tous les plats de viande ou de poisson en sauce pourront utiliser du jaune d’œuf. En effet, son pouvoir liant est très efficace. On pourra ainsi réussir une belle blanquette de veau par exemple.

Conservation et Congélation

Le jaune d’œuf peut se conserver mais moins longtemps que le blanc. Généralement je le garde 24 heures au réfrigérateur dans une boîte hermétique pour éviter qu’il ne se dessèche.

Contrairement au blanc d’œuf, j’ai constaté par expérience que le jaune d’œuf n’aime pas trop la congélation.

Penser à s’organiser

Pour ma part, je m’arrange toujours pour prévoir à l’avance ce que je ferai des jaunes restants. Par exemple, lorsque je fais une pâte brisée, j’utilise les blancs pour imperméabiliser la pâte au moment de la cuisson et ainsi éviter que la pâte ne se gorge d’humidité.

 

RECETTES

Pâte brisée 1Préparations de base

  Pâte brisée

  Blinis : On remplacera l’œuf entier par un jaune et une cuiller à soupe de lait

 

 

 

 

   

Sucré

  Crème anglaise

●  Crème pâtissière

  Lemon Curd (on pourra mettre 3 jaunes à la place des 2 oeufs entiers)

  La crème brûlée en diverses versions :

    Cr-me-brul-e-aux-poires-au-vin.jpgCrème brulée, Crème Brûlée aux Carambars et aux Pommes, Crème brulée à la poire au vin

  Cannelés

  Tarte au citron

  Sabayon, par exemple ma recette de Sabayon de Sauternes aux fruits rouges 

●  Petits pots de crème : par exemple cette  recette aux spéculoos , mais cela peut être aussi tout simplement à la vanille.

  Frangipane : comme pour la préparation de cette galette des rois, pour laquelle on remplacera 1 œuf par 2 jaunes

Palets bretons

  Gâteau breton

  Pâte sablée, pour laquelle on remplacera l’œuf entier par un jaune et une cuiller à soupe d’eau.

 Sablés : par exemple aux épices  pour laquelle on remplacera l’œuf entier par un jaune et 2 cuillers à soupe de lait, ou encore cette recette de sablés aux myrtilles et aux amandes

Boules Roses 

 

 

Oeufs-B-n-dique.jpgSalé

Sauce Hollandaise, pour des œufs Bénédicte par exemple.

Pâtes Carbonara : Je n’ai pas de cette pour ce plat que tout le monde connait, pourtant nous en faisons régulièrement à la maison.

  Mayonnaise : Je m’aperçois que je n’ai pas non plus de recette de mayonnaise, il faudra que j’y remédie très vite !  

Pâte à beignet : Voici quelques recettes sucrées et salées pour lesquelles on pourra remplacer l’œuf entier par un ou plusieurs jaunes et éventuellement une cuiller à soupe de lait :

Beignets de courgette

Oignon rings

Beignets de pomme au cidre

Beignets de Crevettes et Sauce Miel et Piment d’Espelette

 

Voilà pour les jaunes d’œuf !

Découvrez aussi: « Comment utiliser les blancs d’œuf »  

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans jaunes d'oeuf
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 07:30

Voici un dessert que j’aime par-dessus tout. Vous connaissez mon amour des pommes sous toutes les formes. Voici l’un des façons de la cuisiner que je préfère. C’est la simplicité même et c’est tellement délicieux et régressif…

Je les accommode au gré de mes envies et de ce que me proposent mes placards et mon réfrigérateur. Je propose ici ma recette classique mais je fais très souvent d’autres version comme les quelques exemples que vous trouverez en fin de billet. C’est la saison ! profitez-en !

Pomme-au-Four-3.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 belles pommes

 4 noix de beurre

 4 cuillers à soupe de cassonade/ vergeoise

Pour le service

 8 cuillers à soupe de crème anglaise


Préparation
1.
Laver soigneusement les pommes et les débarrasser de leur trognon.

2. Préchauffer le four à 180°C. Disposer les pommes dans un plat à gratin et déposer une noix de beurre dans chacune. Saupoudrer de cassonade.

    3. Placer au four et laisser cuire 25 minutes. Servir chaud ou tiède avec de la crème anglaise.

D’autres options sont également à tester :

Ajouter un peu de cannelle sur les pommes avant de les cuire

Servir avec de la glace à la vanille à la place de la crème anglaise

Faire cuire avec du sirop d’érable au lieu du beurre et de la cassonade

Faire cuire avec 2 ou 3 pruneaux dénoyautés dans le centre

Faire cuire avec du caramel liquide…

… et lorsque les pommes sont vraiment très très parfumées, je les fais cuire au four sans rien du tout, ni beurre, ni sucre et c’est vraiment très bon aussi !...   Pomme-au-Four---avant-cuisson.jpg

Et vous quelle est votre version préférée ?

 

a - Mon-accordUn p’tit Calva ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 07:30

Mon rôle de maman me prend beaucoup de temps et ne me laisse que trop peu cuisiner et m’occuper de mon blog. En ce moment, les repas que je prépare sont assez simples et rapides à préparer. J’opte pour des plats simples comme des quiches ou des poêlées composées d’ingrédients que j’ai toujours en stock dans mes placards.

J’ai toujours, par exemple, des escalopes de poulet ou de dinde au congélateur ou au réfrigérateur. C’est le genre d’ingrédient qui permet non seulement la préparation d’un plat rapide, mais offre une très grande palette de possibilités culinaires. Quelques épices, quelques herbes, un peu de crème et hop, voici un plat qui, accompagné de riz constitue un repas complet délicieux et prêt en 10 minutes chrono !

L’association ensoleillée des tomates et des olives me plait beaucoup et constitue une petite sauce parfaite pour accompagner du poulet ou de la dinde.

Poulet Sauté à la Tomate et au Olives 2

Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 escalopes de poulet

 2 boîtes de tomates concassées (400g)

 1 boîte de concentré de tomates

 15 olives noires

 1 oignon

 1 échalote

 1 petite gousse d’ail écrasée

 Sauge fraîche ciselée

 Herbes de Provence

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Couper les escalopes de poulet en lanières.

2. Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive et y jeter l’oignon et l’échalote émincés. Laisser blondir. Ajouter ensuite les escalopes de poulet coupées en lanières. Les laisser cuire 2 à 3 minutes à feu vif, puis, baisser le feu, verser l’équivalent d’un demi verre d’eau, puis, ajouter les tomates, la sauge, les olives, l’ail et remuer le tout. Ajouter ensuite le concentré de tomates et laisser cuire une dizaine de minutes en remuant de temps en temps. Saler, poivrer, c’est prêt.

Poulet Sauté à la Tomate et au Olives 

Servir avec des pâtes fraîches, du riz, du quinoa, par exemple…

 

a - Mon-accordJe choisis un vin blanc sec de Bourgogne pour cette poêlée. Un Mercurey, vin gourmand aux arômes floraux et épicés, avec une pointe de minéralité.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 06:30

En tant qu’originaire du Nord, je suis une inconditionnelle de la Flamkuche, la fameuse tarte flambée aux oignons, aux lardons et à la crème fraîche. Cela dit j’aime aussi explorer les différentes possibilités de la confection d’une tarte aux oignons.

Il y a quelques années, un très bonne amie, Nathalie, m’a appris à faire un confis d’oignon minute avec du concentré de tomates. Ce n’est pas un confit très conventionnel, mais il a le mérite de valoir le détour ! Ni une, ni deux, j’ai eu envie de faire une petite tarte.

Voici donc une délicieuse façon d’accommoder les oignons. Essayez !

Tarte aux Oignons et à la Tomate

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1  pâte brisée ou «  fausse feuilletée »

 5 gros oignons

 3 cuillers à soupe de concentré de tomates.

70g Parmesan râpé

6 à 15 olives noires

4 cuiller à soupe de sucre roux

1 cuiller à soupe de vinaigre de cidre

3 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à café d’herbes de Provence

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1. Préparer le confit d’oignons

Peler et émincer les oignons. Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive et y jeter les oignons. Les faire cuire doucement à feu doux pendant 5 minutes en remuant de temps en temps. Ajouter le vinaigre et un demi verre d’eau (5 à 6 cl), remuer, puis ajouter le sucre roux. Saler, poivrer et ajouter les herbes de Provence. Et mélanger le tout. Laisser cuire à feu très doux et à couvert pendant 30 minutes.

Prenez soin de bien vérifier que le tout ne brule pas et ajouter de l’eau au besoin.

Ajouter enfin le concentré de tomates et poursuivre la cuisson encore 5 petites minutes. Réserver

2. Faire cuire la pâte à blanc. Sur le fond de tarte, étaler le confit d’oignon à la tomate. Saupoudrer le toute parmesan râpé et ajouter les olives noires.

On pourra éventuellement ajouter des anchois si on est amateur…

3. Passer au four 20 à 25 minutes à 180°C.

Tarte aux Oignons et à la Tomate 2

a - Mon-accordPour cette petite tarte je choisis un vin rouge originaire de la Loire, un Bourgueil, qui associe souplesse et fruité. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 06:30

Voici un plat qui reçoit les éloges de mon mari Laurier. Non content de contenir le mot magique « pâtes », sa teneur en Parmesan garantit approbation et succès auprès de lui.  

Pour ma part, j’aime particulièrement ajouter de la fraîcheur à ce type de plat, et je trouve que les tomates sont un ingrédient idéal pour contrebalancer la richesse de la sauce.

Un plat tout simple et sauce rapide à réaliser. Parfait pour un soir pressé !

Pâtes Sauce Parmesan Jambon Cru

Les ingrédients pour 2 personnes:

300g de pâtes

 4 tranches de jambon cru coupées en lanières

 quelques feuilles de basilic frais ciselées

20cl de lait

20cl de crème liquide

 150g de Parmesan râpé

1 cuiller à café de Maïzena

1 pincée de poivre

1 pincée de sel

Préparation

1. Faire cuire les pâtes al dente.

Pour éviter que les pâtes ne ramollissent et ne se collent entre elles, je les passe sous l’eau froide en les remuant. Cela stoppe leur cuisson et évitent qu’elles ne forment un bloc.

2. Préparation de la sauce

Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive et y plonger les lanières de bacon. Laisser cuire à feu vif une à deux minutes en remuant de temps en temps, puis baisser le feu.

Ajouter ensuite le lait et la crème. Bien remuer le tout, saler et poivrer. Ajouter le parmesan et  le basilic, puis mélanger l’ensemble. Laisser frémir une à deux minutes à feu très doux. Ajouter enfin la Maïzena et laisser épaissir complètement.  

3. Ajouter les pâtes la sauce et mélanger.

Servir immédiatement… avec des tomates fraîches, c’est irrésistible…

  Pâtes Sauce Parmesan Jambon Cru 2

    a - Mon-accordPour ce plat de pâtes, je choisis un Côtes du Lubéron, vin rouge originaire du Rhône, dont l’amplitude et le caractère en bouche tiendront tête au fromage et au bacon.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 06:30

Cette spécialité du Nord me rappelle les savoureux goûters de mon enfance. Le bon goût de la vergeoise fondue dans le beurre, le moelleux de la pâte briochée, de la pure gourmandise ! Si vous êtes du Nord, peut être connaissez vous le sucre « Graeffe », une cassonade belge dorée, à la saveur torréfiée si particulière et au paquet arborant l'mage délicieusement désuette d'un enfant dévorant une tartine. On ne la trouve qu'en Belgique ou dans le Nord. Ce goût inimitable a bercé mon enfance et aujourd’hui, bordelaise d’adoption, ce fameux sucre me manque terriblement, si bien que je dois demander à ma maman de m’en apporter lorsqu’elle vient nous rendre visite. C’est ce sucre que j’aime utiliser pour faire ma tarte au sucre, mais lorsqu’il m’arrive d’en manquer, je le remplace par de la vergeoise, tantôt blonde, tantôt brune… Hummmm, je dois dire que c’est tout de même vraiment très très bon !

Tarte au Sucre

Les ingrédients pour 2 tartes moyennes:

Pour la pâte

 250g de farine

 125g de beurre salé ramolli en pommade

 20g de sucre en poudre

 1 œuf

10cl de lait

1 sachet de levure du boulanger

 

Pour la garniture

 125g de vergeoise blonde ou brune (j’ai utilisé de la brune)

 40g de beurre ramolli en pommade


Préparation
1.
Faire tiédir le lait et y réhydrater les levures. Ajouter le sucre.

2. Mélanger la farine avec le beurre en pommade, ajouter l’œuf et pétrir. Ajouter ensuite le mélange de levures, de lait et de sucre et pétrir jusqu’à l’obtention d’un pâton souple.

3. Former deux boules et les étaler en disque de 2 à 3 cm d’épaisseur sur une plaque recouverte de papier cuisson. Laisser lever 1h30 à 2 heures.

4. Préparer la garniture en mélangeant le beurre ramolli et la vergeoise.  

5. Préchauffer le four à 180°C. Former de trous à l’aide de l’index et napper généreusement le dessus et les trous du mélange précédemment obtenu.

6. Passer au four et laisser cuire 20 minutes.

Tarte au Sucre 2

 

a - Mon-accordUn chocolat chaud, un thé, une infusion, un verre de lait ? … Comme vous préférez !  

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article