Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 06:30

Les radis planté il y a quelques semaines dans notre petit potager sont, pour la plupart, arrivés à maturité et nous nous régalons en les croquant à l’apéritif. C’est en voyant ces si jolies fanes, que je me suis dit que peut-être, le moment était venu pour moi de tester cette fameuse soupe que l’on voit régulièrement passer sur les blogs, qui semble faire partie de ces recettes « récup’-tirée-par-les-cheveux », et qui me laissait un peu perplexe, je dois bien l’avouer.

Et puis le même jour, je suis tombée sur la recette d’Audrey, qui a terminé de me convaincre.

Voilà, c’est fait.

Verdict ?

Je dois dire que j’ai vraiment été agréablement surprise. Cette soupe n’a rien du mélange aqueux au goût d’herbe coupée auquel on peut s’attendre. Evidemment, c’est principalement grâce à la crème et aux pommes de terre qui lui apportent ce côté onctueux.

 

J’ai également testé le pesto de fanes de radis qui m’a encore davantage convaincue que ce velouté, qui est déjà vraiment bon! Un véritable délice. La recette très bientôt !  

  Velouté de fanes de Radis 2

Les ingrédients pour 6 personnes:

 Les fanes de 2 bottes de radis soigneusement lavés

 4 pommes de terre moyennes épluchées et coupées en dés

 20cl de crème liquide

 2 cubes de bouillon de volaille

1 pincée de poivre blanc

1 pincée de sel


Préparation
1.
Dans une casserole, faire chauffer 40cl d’eau et y plonger les fanes de radis avec les pommes de terre, ainsi que les cubes de bouillon. Laisser cuire 25 à 30 minutes. En vérifiant de niveau d’eau de temps en temps.

 

2. Mixer le tout, ajouter la crème, le sel et le poivre, et ajuster la consistance en ajoutant un peu d’eau au besoin.

 

Velouté de fanes de Radis

Pourquoi ne pas agrémenter cette petite soupe de rondelles de chorizo grillées et de quelques pignons de pin ?

 

a - Mon-accordPour ce petit velouté, je propose un blanc sec aromatique, un Côtes de Provence par exemple… 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 06:30

Les lasagnes est un plat qui me plait car non seulement c’est un plat familial, à partager, mais en plus, il à l’avantage de pouvoir se décliner à l’infini. Il suffit d’ouvrir son placard et son réfrigérateur et de laisser aller son imagination.

J’ai toujours un paquet de plaque de lasagne en réserve car celui-ci se révèle souvent bien utile. Pas uniquement pour faire un plat de lasagne d’ailleurs ! Je les utilise notamment pour faire des cannellonis, je trouve que c’est plus pratique que les cannellonis achetés formés et que l’on trouve souvent cassés à l’intérieur du paquet…

Cette fois-ci j’ai utilisé un reste de ratatouille améliorée, auquel j’ai ajouté du thon en boîte. Très simple et vraiment savoureux. De plus, cela a l’avantage de changer de la bolognaise !

 Lasagnes-au-Thon-et-aux-Legumes.JPG

Les ingrédients pour 6 personnes:

 8 à 10 plaques de lasagnes (selon la taille du plat)

 150g d’aubergines coupées en dés

 150g de courgettes coupées en rondelles

 1 grosse boite de tomates concassées

 1 tube de concentré de tomates

 2 oignons émincés

 3 gousses d’ail écrasées

 2 boîtes de thon au naturel

 20g de beurre

 2 cuillers à soupe de fécule de maïs (Maïzena)

 30cl de lait

 150g de fromage râpé

 50g de Parmesan râpé

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

2 cuillers à soupe de Parmesan râpé

3 cuillers à soupe d’Emmental râpé

1 cuiller à café d’herbes de Provence

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive, y jeter les oignons. Les faire blondir, puis y ajouter les courgettes, les aubergines, les gousses d’ail écrasées, les tomates concassées, le concentré de tomates, les herbes de Provence, le sel et le poivre. Bien mélanger le tout. Faire cuire à couvert et à feu doux pendant une trentaine de minutes, en remuant de temps en temps pour que le fond n’attache pas. En fin de cuisson, ajouter le thon, mélanger et réserver.

 

2. Pendant ce temps, faire cuire les plaques de lasagne, puis, préparer la béchamel en faisant fondre le beurre dans le fond d’une casserole, en y ajoutant la fécule de maïs d’un coup, puis le lait progressivement sans cesser le mélanger à l’aide d’un fouet. Lorsque le mélange épaissit, ajouter 50g de fromage râpé, mélanger, couper le feu et réserver.

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Dans un grand plat à gratin, ou plusieurs individuels, disposer une partie du mélange de légumes et de thon sur une couche. Déposer dessus une ou deux plaques de lasagne, selon la taille du plat. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. Verser la béchamel sur le dessus de la dernière plaque de lasagne et saupoudrer d’Emmental râpé, puis de Parmesan râpé.

 

4. Placer au four et laisser cuire 25 minutes, ou jusqu’à ce que le dessus soit doré.

 Lasagnes-au-Thon-et-aux-Legumes-2.JPG

a - Mon-accordPour ce plat estival je choisis un vin rouge fruité et relativement léger. J’opte pour un vin de Pays d’Oc issu du cépage Syrah.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 06:30

Encore du Comté! Après m'être lancée à nouveau dans l’aventure du second Challenge Comté, avec ma recette de Ballotins Croustillants Asperges et Comté, qui ne permettait la proposition d'une seule recette par participant, j'ai du renoncer à faire autre chose.

Mais voilà. Il y a que j’aime le Comté plus que de raison et que je n’ai pas résisté à l’envie de créer une deuxième recette pour ce Challenge. Cette fois-ci accompagné de poivron rouges et de pignons, le délicieux fromage est mis à l’honneur pour l’apéritif avec ces jolies petites tartelettes.

   Tartelettes au Poivron et au Comté

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 rouleau de pâte feuilletée

 3 poivrons rouges

 200g de Comté

 2 cuillers à soupe de pignons de pin

 1 échalote émincée

 1 gousse d’ail écrasée

 10cl de crème liquide

 1 œuf

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 pincée d’herbes de Provence

½ cuiller à café de poivre du moulin

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Mettre les poivrons entier sur une plaque et les passer 45 minutes au four à 150°C. Au bout du temps de cuisson, les enfermer dans un sac en plastique, ce qui permettra de les peler facilement.

Peler les poivrons et ôter les graines et les tiges. Couper en lanières.

Râper 150g de Comté et couper le reste en petits bâtonnets assez fins (environ 1/2 cm de large).

 

2. Découper la pâte feuilletée en petits ronds de la taille de vos moules à tartelette. Faire précuire les pâtes à blanc.

 

3. Dans une sauteuse, faire suer l’échalote dans l’huile d’olive, puis y ajouter la gousse d’ail, les herbes de Provence et enfin les lanières de poivron rouge. Laisser cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes en remuant de temps en temps. Mixer le tout. Et laisser refroidir.

 

4. Battre l’œuf avec la crème, saler et poivrer. Ajouter ce mélange aux poivrons mixés et mélanger vigoureusement. Ajouter enfin le Comté râpé et remettre sur feu très doux pour laisser fondre le fromage. P réchauffer le four à 180°C.

 

5. Sur les fonds de tartelette précuits, verser un peu du mélange obtenu à l’étape 4. Disposer des petits bâtonnets de Comté en croisillons et ajouter des pignons.

 

6. Passer au four et laisser cuire une vingtaine de minutes, ou jusqu’à ce que le Comté soit fondu et que les pignons soient bien dorés.

  Tartelettes au Poivron et au Comté 2

On pourra aussi servir ces petites tartelettes en guise d’entrée, accompagnées d’une salade verte.

 

a - Mon-accordJe choisis un vin blanc sec issu de l’appellation Châteauneuf-du-Pape pour accompagner l’alliance poivron-Comté. Idéalement choisi dans sa jeunesse, il alliera fraîcheur, complexité aromatique et caractère.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 06:55

Comme je vous le disais la semaine dernière, je participe au second Challenge Comté. Pour cette édition, j'ai participé en proposant ma recette de Ballotin Croustillant d'Asperges et au Comté. Cette fois encore, j'ai eu le grand plaisir d'apprendre que celle-ci avait été selectionnée par Karen du blog Cuisine Saine, pour faire partie des finalistes du Challenge Comté.  

 

C'est le dernier jour pour voter pour ma recette sur le site Elle à Table (lien    Ballotin Croustillant d’Asperges au Comté

Un grand merci à tous!

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 06:30

Vous connaissez certainement le fameux « Plaisir aux Noix » de Lenôtre, habilement copié sous le nom de « Succès aux Noix » chez Picard. Eh bien depuis le temps que j’en raffole et que je me dis que sa réalisation ne doit pas être si compliquée, j’ai fini par me lancer.

Moi qui aime tout particulièrement les desserts aux noix, noisettes, amandes, je prends un malin plaisir à substituer une noix par une autre. C’est le cas par exemple des macarons, que je fais souvent aux noisettes. C’est ce que j’ai voulu faire avec cette recette qui je pense peut tout à fait se décliner avec toutes sortes fruits secs à coque, à commencer par la noix bien en tendu, mais je pense aussi à l’amande et à la pistache… A vous de choisir votre fruité préféré !

Cette délicieuse recette a eu beaucoup de succès, c’est peut-être pour cela que certains l’appellent « Succès » …

Tarte-Macaronnee-aux-Noisettes-2.JPG 

Les ingrédients pour 6 personnes:

 

 Pour les 2 disques de macaron

  4 blancs d’œuf

 150g de noisettes réduites en poudre

 150g de sucre glace

 3 cuillers à soupe de fécule de maïs (Maïzena)

 

 Pour la crème aux noisettes

 150g de noisettes réduites en poudre

 100g de noisettes concassées

 80g de sucre en poudre

 4 cuillers à soupe de fécule de maïs (Maïzena)

4 jaunes d’œuf

50cl de lait entier

100g de crème fouettée (en bombe, toute prête, c’est très pratique, ou faite maison)

quelques gouttes d’arôme de vanille

2 cuillers à soupe de Cognac


Préparer les disques de macaron

1. Mélanger le sucre glace, la poudre de noisettes et la fécule de maïs.

 2. Battre les blancs d’œuf en neige ferme et les incorporer délicatement au mélange.

 3. Préchauffer le four à 180°C. Sur une plaque recouverte de papier cuisson, étaler la moitié du mélange obtenu en formant un disque. Renouveler l’opération sur une seconde plaque.

 4. Placer au four et laisser cuire 15 à 20 minutes. Laisser refroidir avant de décher de la plaque.

 

 Préparer la crème aux noisettes

 1. Battre les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

 2. Dans une casserole, faire bouillir le lait avec la vanille, puis l’ajouter très progressivement aux jaunes d’œufs battus sans cesser de remuer à l’aide d’un fouet.

 3. Remettre l’ensemble du mélange dans la casserole et faire chauffer à feu doux, sans cesser de remuer jusqu’à épaississement de la crème. Arrêter la cuisson, puis ajouter les noisettes en poudre et concassées. Ajouter enfin le Cognac. Laisser refroidir complètement.

 4. Lorsque le mélange est froid, incorporer délicatement la crème fouettée petit à petit, et homogénéiser jusqu’à l’obtention d’un ensemble crémeux et à la texture légère.

 J’utilise souvent de la crème fouettée en bombe, j’en ai toujours une dans mes réserves. C’est très pratique et a l’avantage de réduire considérablement le temps de préparation…et de vaisselle !

 

 Assembler

Etaler la crème aux noisettes sur le premier disque de macaron. Placer le deuxième disque de macaron sur le dessus et réfrigérer jusqu’à dégustation. Tarte-Macaronnee-aux-Noisettes.JPG

On pourra également congeler ce dessert délicieux.

 

a - Mon-accordChampagne !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 06:30

Vous vous souvenez peut-être qu'à l'automne dernier, j'avais participé au premier Challenge Comté avec ma recette de Betterave Rôtie au Comté. Je vous avais sollicité pour voter pour ma recette et j'avais gagné du Comté, un tablier et un couteau à fromage grâce à vous. 

Comme je vous le disais la semaine dernière, voici qu'un second Challenge Comté se profile à l'horizon. Pour cette édition, j'ai participé en proposant ma recette de Ballotin Croustillant d'Asperges et au Comté, publiée il y a une semaine. Cette fois encore, j'ai eu le grand plaisir d'apprendre que celle-ci avait été selectionnée par Karen du blog Cuisine Saine, pour faire partie des finalistes du Challenge Comté.  

C'est pourquoi je sollicite aujourd'hui votre aide, j'aurais besoin de votre vote pour ma recette !   

 

Pour ce faire, c'est très simple, il suffit de voter pour ma recette sur le site Elle à Table (lien) du 6 au 18 juin. 

Vous pouvez voter autant de fois que vous le souhaitez, dans la limite d'un vote par jour. 

    Ballotin Croustillant d’Asperges au Comté

Je compte sur vous, merci!

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 06:30

Lorsqu’il s’agit de pâte feuilletée, il est rare que j’ai le temps de la faire moi-même, à moins de réaliser la « fausse » pâte feuilletée aux petits suisses, qui est bien plus facile et rapide à réaliser. Mais pour un très bon feuilletage, j’ai découvert une pâte feuilleté vraiment très bonne et très croustillante. Certains d’entre vous seront septiques dès qu’ils auront posé les yeux sur les lettres de ce billet, mais je vous assure que l’essai en vaut la chandelle. Il s’agit de la pâte feuilletée de chez Lild. J’ai comparé les deux pâtes, celle aux graisses végétales et celle « pur beurre », et au risque de surprendre j’ai nettement préféré la première, qui est plus croustillante et qui a l’avantage d’être moins chère ! La plupart du temps je la paie plus ou moins 55 centimes d’euro.

Ce n’est pas la première fois que je constate que leurs produits sont de très bonne qualité d’une manière générale. Cette enseigne n’est pas allemande pour rien !

Bref, j’ai toujours plusieurs rouleaux de pâte feuilletée dans mon réfrigérateur car j’en fais une forte consommation dans ma cuisine. Que ce soit pour préparer de petites bouchées apéritives, pour faire des tartes, des chaussons ou des feuilletés. C’est toujours sympathique un feuilleté dans l’assiette, c’est joli, ça croustille et c’est toujours la surprise.

J’aime y mettre ce que je trouve dans mes placards et dans mon réfrigérateur pour créer des mariages étonnants. Voici ma dernière association.

  Feuilletés Poireaux Comté

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 pâte feuilletée

 2 poireaux émincés

 100g de Comté râpé

 1 grosse noix de beurre

 1 cuiller à soupe de Maïzena diluée dans un peu de vin blanc

 1 cuiller à soupe d’huile d’olive

20cl de crème liquide

 1 jaune d’œuf dilué dans quelques gouttes de lait

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y jeter les poireaux émincés. Laisser cuire à feu doux une dizaine de minutes pour qu’ils fondent. Remuer de temps en temps, ajouter le vin blanc, couvrir et laisser encore cuire une dizaine de minutes.

 

2. Ajouter la crème liquide, puis le fromage râpé et laisser fondre le tout à feux très doux. Ajouter la Maïzena diluée, mélanger le tout, poivrer et laisser épaissir l’ensemble. Laisser refroidir à température ambiante.

 

3. Lorsque le mélange est froid, découper la pâte feuilletée en quarts et déposer au centre de chacun, 2 cuillers à soupe du mélange obtenu. Refermer bien les côtés de la pâte feuilletée en les soudant. Badigeonner de jaune d’œuf pour la dorure.

 

4. Passer à four préchauffé à 180°C pendant une bonne vingtaine de minutes.

 

Feuilletés Poireaux Comté 2

Parfait en entrée, accompagné d’une petite salade verte ou même en plat principal s’il est de taille plus importante. Une tranche jambon cru, de jambon Serrano ou de Parme sera la bienvenue avec ce feuilleté.

 

a - Mon-accordPour cette association Poireaux Comté, je choisis un vin blanc de Savoie, un Apremont. Principalement issu du cépage Jacquère, c’est un vin fruité et minéral.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 06:30

Vous connaissez mon amour des pommes. Particulièrement lorsqu’elles sont de saison, mais aussi tout le reste de l’année. Je n’ose pas compter les nombre de kilos que représente ma consommation annuelle, je pense que cela me ferait peur !

Ceci- étant, comme j’en ai toujours dans mon panier à fruits, il y en a parfois une ou deux –ou davantage- qui commencent à fatiguer et que je préfère cuisiner plutôt que de manger car elles n’ont plus le croquant qui fait que je les aime. Pour faire court, les occasions de cuisiner les pommes ne manquent pas et c’est ainsi que les desserts aux pommes ne  jamais défaut à notre table.

 

Tout dernièrement, j’eus l’opportunité de créer et expérimenter une nouvelle recette. En effet, après la réalisation de mon fameux Carrot Cake, il me restait une quantité louable de frosting, ce mélange de mascarpone et de sucre glace, et je ne savais pas quoi en faire. J’ai horreur de jeter quoi que ce soit de comestible, alors je m’arrange pour toujours tout recycler d’une manière ou d’une autre. C’est ainsi que j’eus l’idée d’incorporer des œufs et du lait au mascarpone et en faire une sorte d’appareil à clafoutis pour accueil des pommes.

Le résultat fut un véritable régal vraiment fondant, crémeux et savoureux.

 Clafoutis-aux-Pommes.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 pommes

 100g de mascarpone

 20cl de lait

 100g de cassonade

 3 œufs

2 cuillers à soupe de maïzena

1 gousse de vanille

1 bonne pincée de cannelle


Préparation
1.
Eplucher les pommes et les couper en fines lamelles.

 

2. Dans une jatte, travailler le mascarpone et y ajouter les œufs battus ainsi que la cassonade. Incorporer la maïzena. Homogénéiser le tout, puis ajouter le lait progressivement. Enfin, ajouter la vanille en fendant la gousse et grattant l’intérieur.

 

3. Préchauffer le four à 160°C. Dans un plat à gratin rond (environ 22 cm de diamètre), disposer les pommes. Saupoudrer de cannelle puis verser le mélange obtenu à l’étape 2.

 

4. Passer au four et laisser cuire 35 à 40 minutes. Le mélange doit être un figé autour des pommes et le dessus légèrement doré.

  Clafoutis-aux-Pommes-2.JPG

a - Mon-accordVouvray blanc effervescent, originaire de la Vallée de la Loire

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 06:30

Il y a quelques mois, je participais au Challenge Comté en proposant ma recette de Betterave Rôtie au Comté. A l’époque j’avais gagné un lot de Comtés d’âges différents, ainsi qu’un tablier et un couteau à fromage.

Voici qu’une deuxième édition se présente et propose que l’on associe des légumes au Comté. En grande amatrice de ce fromage savoureux, je me lance dans l’aventure avec cette recette. J’ai eu envie de le marier au fin et beau légume de saison qu’est l’asperge verte.   Ballotin-Croustillant-d-Asperges-au-Comte.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 

Pour les ballotins

 8 feuilles de brick

 16 à 20 asperges vertes

 200g de Comté

 8 tranches de poitrine fumée

 30g de beurre salé + 10g pour badigeonner les ballotins

2 cuillers à soupe de fécule de maïs (Maïzena)

30cl de lait

15cl de bière blonde

1 pincée de muscade moulue

 4 brins de ciboulette assez longs

½ cuiller à café de poivre


Préparation
1.
Rassembler les asperges équeutées et légèrement épluchées en botte et ficeler à l’aide de ficelle alimentaire. Placer la botte debout dans une casserole d’eau bouillante et laisser cuire 12 à 15 minutes. Les asperges ne doivent pas être tout à fait cuites. Egoutter. Laisser refroidir.

L’eau doit arriver largement à mi-hauteur de la tige. Cette méthode permet d’obtenir une cuisson uniforme des asperges.

 

2. Pendant ce temps, préparer la béchamel au Comté. Râper le Comté. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Hors du feu, ajouter la fécule de maïs en remuant vivement. Remettre sur feu doux et ajouter le lait progressivement sans cesser de remuer. Lorsque le mélange commence à épaissir, ajouter le Comté râpé, la muscade et le poivre. Remuer pour homogénéiser la béchamel. Verser les ¾ de cette préparation dans un plat large et laisser refroidir.

Laisser refroidir la béchamel lui permettra de se solidifier et donc d’éviter aux feuilles de brick de se briser.

 

3. Ajouter 5cl de bière au reste de béchamel et mélanger. Réserver au chaud dans la casserole.

 

4. Préchauffer le four à 180°C. Préparer les ballotins en superposant les feuilles de brick deux par deux. Disposer 4 ou 5 asperges au centre, de sorte à ce que les têtes dépassent des feuilles de brick. Prélever l’équivalent de 3 ou 4 cuillers à soupe de béchamel froide et disposer sur les tiges des asperges. Enrouler les tiges et la béchamel de Comté avec deux tranches de poitrine fumée. Ramener les bords des feuilles de brick vers le centre et ficeler à l’aide de ficelle alimentaire, en laissant retomber les extrémités en corolle. Les têtes des asperges doivent dépasser des ballotins. Disposer les ballotins sur une plaque recouverte de papier cuisson et les badigeonner de beurre fondu.

 

5. Placer les ballotins au four et laisser cuire une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce que les feuilles de brick soient dorées.

 

6. Pendant ce temps, remettre le reste de béchamel auquel on a ajouté la bière sur feu doux. Ajouter le reste de bière progressivement, de sorte à obtenir une sauce plus liquide et mousseuse.

 

7. Disposer les ballotins sur les assiettes de service et napper les têtes des asperges de sauce au Comté.  Servir immédiatement.

  Ballotin-Croustillant-d-Asperges-au-Comte-2.JPG

a - Mon-accordPour accompagner ces asperges alliées au Comté, je choisis un vin blanc sec issu de la Vallée du Rhône, issu du cépage Viognier, un Condrieu. Servi jeune, il est souple, onctueux, et dégage des arômes de fleurs comme la violette, et de fruits tels la pêche et l’abricot.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 06:30

Aussi loin que je souvienne nous avons eu du gibier à la maison, à profusion. Issue d’une famille de chasseurs, nous nous sommes toujours régalés des volailles et des bêtes à poil en tout genre qui entraient dans notre maison les pattes en avant. Le faisan est probablement la volaille qui a le plus bercé ma jeunesse. Davantage que le poulet, c’est dire.

Maman se désespérait de trouver des recettes pour l’accommoder, et puis elle est tombée sur cette recette bien du Nord, ou plutôt de Belgique car le Barbant est une province belge. La « Brabançonne » est d’ailleurs le nom de l’hymne national belge.

Je généralise au « Nord » car elle emploie un produit bien local, le chicon, ou l’endive pour les non-initiés. Ce faisan cuit avec des endives est un véritable régal pour les amateurs de ce légume un tant soit peu amer.

J’y ai ajouté un peu de bière brune pour accentuer la saveur de l’endive et apporte au plat un peu plus de caractère, mais aussi permettre d’avoir une viande pas trop sèche, ce qui est généralement le cas du faisan.

Le résultat est délicieux, et la cuisson assez longue a l’avantage de réduire l’amertume des endives, qui tend à en rebuter certains…

  Faisan à la Brabançonne 2

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 faisan entier plumé et vidé

 1Kg d’endives ou chicons, comme on dit dans le Nord

 8 à 10 tranches de poitrine fumée

 150g de lardons fumés

 50cl de bière brune

 1 cuiller à café de fond de volaille

 1 cuiller à café de fécule de maïs (Maïzena)

 1 cuiller à soupe de gelée de groseille

 15cl de crème liquide 

 1 grosse noix de beurre

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Barder le faisan avec les tranches de poitrine fumée et ficeler le tout à l’aide de ficelle alimentaire. Dans une cocotte, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y saisir le faisan bardé sur toutes ses faces. Retirer le faisan.

 

2. Dans la même cocotte, mettre les lardons à suer puis ajouter les endives et les disposer de telle sorte à ce qu’elles couvrent le fond de la cocotte. Baisser le feu et arroser le tout de bière brune, ajouter le fond de volaille. Déposer le faisan sur les endives, et veiller à ce qu’il trempe un peu dans le liquide. Couvrir et laisser cuire 1 heure à 1h 15.

Vérifier le niveau de liquide de temps en temps, afin d’éviter que le fond n’attache et ne brûle.

 

3. A l’issue de la cuisson du faisan, le retirer de la cocotte, ainsi que les endives et les maintenir au chaud pendant la préparation de la sauce.

 

4. Faire réduire à feu doux le liquide restant dans la cocotte et en prélever 2 cuillers à soupe avec lesquelles on diluera la fécule de maïs. Toujours sur feu doux, incorporer la gelée de groseille ainsi que la fécule de maïs diluée dans le jus et laisser épaissir doucement sans cesser de remuer à l’aide d’un fouet. Lorsque la sauce a épaissi, ajouter la crème, laisser encore chauffer une à deux minutes sans laisser bouillir. C’est prêt !

  Faisan à la Brabançonne

a - Mon-accordPour rester fidèle aux saveurs de ce plat, mais aussi faire honneur à la région jusqu’au bout, choisissons une bonne bière brune ou rousse.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article