Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 07:30

Depuis mes débuts en cuisine, je fais macérer toutes sortes de plantes, épices et aromates dans de l’huile d’olive pour la parfumer et l’utiliser en cuisine ou dans mes vinaigrettes.

J’aime beaucoup ce petit « plus » qui apporte toute son originalité à un plat grâce à une saveur particulière.

La liste des possibilités est infinie, on peut laisser libre cours à son imagination pour créer de délicieuses huiles aromatisées. C’est tout spécialement le cas en été où les fruits et aromates expriment toute leur richesse.

Cela dit, en plein cœur de l’hiver, la nature ne nous prive toute de même pas d’options. C’est le cas du piment d’Espelette qui a l’avantage d’être séché et réduit en poudre.

L’huile au piment d’Espelette est de celles que je préfère. Que ce soit pour faire sauter certains légumes ou viandes blanches, mais aussi pour assaisonner une salade, une quiche ou une pizza, c’est un condiment idéal. Cette saveur piquante et inégalée qui relève tout un plat, se marie parfaitement à la douceur et la rondeur de l’huile d’olive.

Et pour ne rien gâcher, en plus d’être très riche aromatiquement, elle apporte donne à l’huile d’olive une très jolie couleur…

 Huile-d-Olive-au-Piment-d-Espelette.JPG

Les ingrédients pour 1 litre d’huile aromatisée:

 1L de bonne huile d’olive Vierge extra première pression à froid

 2 cuillers à soupe de piment d’Espelette moulu


Préparation
1.
Mettre le piment d’Espelette dans une ou plusieurs petites bouteilles préalablement stérilisées. Verser l’huile d’olive et remplir les bouteilles jusqu’en haut.

 

2. Fermer hermétiquement. Secouer, puis coucher la bouteille. Laisser macérer un mois en faisant faire un quart de tour aux bouteilles toutes les semaines.

 

D’autres huiles…

Outre le piment d’Espelette, je fais également des huiles aromatisées à toutes sortes d’ingrédients, par exemple :

 

Citron et au basilic. Pour cela je prends des écorces de citron et des feuilles de basilic frais et je les fais macérer, comme pour le piment.

 

Ail et laurier. Avec de grosses gousses d’ail que je coupe en deux dans le sens de la longueur ainsi que des feuilles de laurier.

 

Et vous, faites-vous aussi votre huile aromatisée ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:30

Il y a peu je publiais ma recette de hot-dog buns, tout en n’omettant pas de promettre de publier très vite, ma recette de hot dog maison. Rien de très compliqué, rien de très original, rien de  très gastronomique. C’est juste pour le plaisir de tout faire soi-même et de cultiver l’art du home-made.

Encore plus simple que la recette du Hamburger, celle du hot-dog, est à la portée de tout un chacun. J’ai ajouté quelques ingrédients que j’affectionne tout particulièrement et qui, à mon sens, ont bien leur place dans un hot-dog digne de ce nom.

Libre à vous de les inclure, de les exclure, ou de substituer d’autres produits de votre choix. Pour ce type de recette, rien de tel que de suivre ses envies… Hot-Dog2.JPG

Les ingrédients pour 4 burgers:

4 hot-dog buns

  4 saucisses de Francfort

Quelques feuilles de laitue iceberg

4 tranches de poitrine fumée

1 gros oignon émincé

4 tranches de cheddar

4 cuillers à soupe de lait

4 cuillers à soupe de ketchup

1 cuiller à soupe de moutarde

1 cuiller à soupe de moutarde à l’ancienne

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

 

Préparation

1. Préparer la garniture

Faire griller les tranches de poitrine fumée et les déposer sur du papier absorbant.  Faire blondir les oignons à la poêle dans l’huile d’olive. Mélanger les deux moutardes.

 

2. Préparer la sauce au cheddar

Dans un bol déposer les tranches de cheddar coupées en petits morceaux. Verser le lait dessus et faire chauffer au micro-ondes une trentaine de secondes. Le fromage doit être fondu. Mélanger le tout pour obtenir une sauce lisse. Ajouter du lait au besoin. Réserver au chaud.

 

3. Faire cuire les saucisses à l’eau pendant 5 minutes.

 

4. Passer les buns au four rapidement pour les réchauffer. Badigeonner un côté du mélange de moutardes, et l’autre de ketchup.

 

5. Déposer sur chaque bun, dans l’ordre souhaité, un peu de salade, une saucisse, une à deux cuillers à soupe de sauce au fromage, une cuiller à soupe d’oignons grillés, une tranche de poitrine fumée grillée. Refermer le bun, c’est prêt ! Déguster sans attendre.

 

Ma petite astuce pour éviter que mon hot-dog (tout comme pour mon hamburger) ne refroidisse trop vite, je passe au micro-ondes les oignons, la poitrine fumée et la sauce au fromage, juste avant de préparer mon bun.

 

 Hot-Dog.JPG

a - Mon-accordUne bonne bière blonde bien fraîche !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 07:30

J’évoquais récemment l’épisode au cours duquel Laurier me réclamait un hot-dog maison avec bun maison alors qu’il était 20 heures le samedi soir. Ce jour-là, impossible de réaliser son vœux sur le champ et je m’étais rabattue sur une solution plus légère, sortant un peu des sentiers battus, le hot-dog revisité version saucisse feuilletée.

Autant que cette version ait pu me plaire, elle n’a pas assouvi l’envie irrépressible de vrai hot-dog de mon mari. C’est ainsi que je me suis mise à l’ouvrage dans le but de répondre à ses attentes, mais aussi de me faire plaisir.

Comme pour le Hamburger, que je préfère largement fait maison, j’aime l’idée de faire moi-même les buns de mon hot-dog. Etant donné que la recette de mes pains hamburgers me donne pleine satisfaction, je me suis dit qu’elle serait également parfaite pour des buns. Et ce fut le cas !

Prochainement, la recette du hot-dog maison. A suivre…

Hot-Dog Buns 2
Les ingrédients pour 8 buns:

600g de farine

20cl de lait

10cl d’eau

50 de beurre salé en pommade

1 oeuf

1 cuiller à soupe de sucre

1/2 cuiller à café de sel

1 sachet de levure boulangère

2 cuillers à soupe de graines de pavot

 

Préparation

1. Diluer la levure dans l’eau tiède.

 

2. Dans une jatte, Mélanger la farine, le sel, le sucre et y ajouter la levure diluée. Incorporer le beurre, puis, ajouter le lait progressivement, et enfin l’œuf battu. Pétrir longuement jusqu’à l’obtention d’une pâte souple qui ne colle pas. Former une boule.

 

3. Laisser reposer une trentaine de minutes, puis pétrir à nouveau.

 

Avec MAP

Mettre l’ensemble des ingrédients dans la MAP en prenant soin de ne la mêler la levure et le sel. Faire un premier cycle de pétrissage. Laisser reposer 30 minutes et faites un nouveau cycle de pétrissage.

 

4. Former des rectangles et les disposer assez espacés les uns des autres sur une plaque recouverte de papier cuisson. Laisser lever 1h30 à 2h00. Préchauffer le four.

 

5. Badigeonner les buns d’eau et les parsemer de graines de pavot. Passer au four 25 minutes à 180°C.

Hot-Dog Buns

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 07:30

J’ai le doux souvenir de goûters d’enfants au cours desquels nous nous régalions, mes frères et sœur et moi, de tranches de pain d’épices au sucre perlé. Les trentenaires se souviendront sans nul doute du fameux pain d’épices Prosper qui faisait fureur dans la cours de récréation !

C’était la croûte que je préférais. D’une part parce que celle-ci était moelleuse à souhaits, toujours un peu pâteuse et collante sur les doigts, et d’autre part parce que c’était en quelque sorte un concentré de pain d’épices, tout le pain d’épice aurait dû être comme cette croute qui n’en n’était pas vraiment une d’ailleurs, puisqu’elle ne croustillait pas le moins du monde, si ce n’est par la présence des quelques délicieuses perles de sucre qui la parsemaient.

Depuis quelques années, je me fais plaisir en préparant moi-même mon pain d’épices. J’en fais plusieurs fournées à la fois en mini cakes et en grands formats que je tranche et que je congèle, de sorte à en avoir toujours à portée de main lorsque j’en ai besoin.  J’aime tout particulièrement y ajouter les épices que j’affectionne, et notamment le carvi qui, à mon sens, y trouve très bien sa place !

 Pain d'Epices 2

Les ingrédients pour 6 à 8 personnes :

 150g de farine de seigle

 100g de farine complète

 50g de farine blanche

 150g de miel liquide bien parfumé (j’aime le miel de châtaignier pour le pain d’épices)

 80g de poudre d’amandes

 50g de beurre salé

 150g de cassonade ou sucre roux

 2 œufs

  30cl de lait

 1 cuiller à café de cannelle moulue

 1 cuiller à café d’anis moulu

 1 cuiller à café de muscade moulue

 1 cuiller à café de quatre épices

 1 cuiller à café de graines de carvi

 1 cuiller à café de gingembre moulu

 1 cuiller à café de cardamome moulue

1 sachet de sucre vanillé

1 sachet de levure chimique


Préparation
1.
Dans un bol, mélanger l’ensemble des épices avec le miel.

2. Battre les œufs avec la cassonade. Ajouter les farines, la poudre d’amandes, la levure, le beurre fondu, le sucre vanillé et le lait. Mélange pour homogénéiser la pâte, puis ajouter le mélange de miel et d’épices.

3. Verser dans un grand moule ou plusieurs petits moules à cake, préalablement beurrés et farinés.

4. Placer au four préchauffer et laisser cuire 35 à 45 minutes à 150°C (20 à 25  pour de petits moules).

Pour obtenir une « croûte » pâteuse et collante, il est important de faire cuire votre pain d’épices à température assez basse quitte à allonger le temps de cuisson.

Pain d'Epices

On pourra éventuellement saupoudrer le dessus de sucre glace.

 

a - Mon-accordUne tasse de thé, une bolée de cidre, un vin chaud, …

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 07:30

Au lendemain de la Chandeleur, qui n'a pas fait l'expérience des crêpes ou galettes de sarrasin orphelines et ne demandant qu'à être dévorées tout comme leurs congénères. Je suis bien la première à pouvoir en parler, moi qui prévois toujours bien plus que trop, et même au delà. Je pleure chaque jour pour avoir un nouveau congélateur, vous savez, un très grand. Mais la place fait défaut...

De ces galettes restantes est née l'opération "recyclage post Chandeleur" avec à la clé, une recette rivalisant de saveur avec ses soeurs déjà avalées du jour J.

Il y a quelques mois, j'avais vu une recette dans l'émisssion 100% MAG sur M6, qui m'avait bien tentée. L'idée était de donner une seconde vie non seulement aux crêpes, mais aussi à un reste éventuel de fromage, le Reblochon. Le chef interviewé préparait une béchamel dans laquelle il faisait fondre des morceaux de Reblochon, roulait des crêpes en y enfermant de la béchamel, les enveloppait dans du film étirable, laissait refroidir totalement et les laissait au réfrigérateur une petite heure, le temps qu'elles durcissent. Au bout de ce temps, il coupait les crêpes en larges rondelles et les faisait revenir à la poêle dans un peu de matière grasse.

Ne disposant pas de Reblochon dans l'instant, je décidai de me rabattre sur un autre fromage, le Parmesan et de l'accompagner d'un peu de jambon blanc, pour en faire des crêpe fourrées presque classiques. Rien n'empêche de faire votre béchamel  avec le morceau de formage de votre choix, ou celui qui, comme la galette, attend patiemment son sort dans votre réfrigérateur. Toute simple et très rapide à réaliser, cette recette à l'avantage de mettre en valeur les restes et même de les sublimer. Que demander de plus?

  Crepe-fourree-Parmesan-Jambon.JPG

 Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 galettes de sarrasin (on doublera les ingrédients pour les gros gourmands!) 

  30g de beurre salé + pour la cuisson

  2 cuillers à soupe de farine

  35cl de lait 

 70g de Parmesan râpé 

 2 tranches de jambon blanc

  1 pincée de noix de muscade moulue

1 pincée de sel

1 pincée de poivre blanc


Préparation

1. Préparer une béchamel.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. lorsque celui-ci est devenu liquide, hors du feu, ajouter la farine d'un coup et remuer vivement à l'aide d'un fouet. Ajouter un peu de lait, fouetter légèrement et remettre sur feu doux. Ajouter le reste du lait progressivement sans cesser de remuer. Lorsque le mélange s'épaissit ajouter le sel, le poivre et la muscade, ainsi que le Parmesan râpé. Continuer de fouetter jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. Couper le feu.

Galettes-de-Sarrasin-2.JPG

2. Verser la béchamel dans un plat large et creux. Recouvrir d'un film étirable touchant la béchamel et laisser refroidir complètement. 

Le film étirable permet d'éviter qu'une croûte se forme. 

 

3. Déposer une demi tranche de jambon blanc sur chaque galette. Prélever un peu de béchamel refroidie et durcie en forme de quenelle et la déposer sur la tranche de jambon. Rouler le tout à la manière d'un nem.

 

4. Dans une poêle, faire fondre un peu de beurre et y faire dorer les crêpes roulées de tous les côtés pendant 3 à 5 minutes à feu doux.

 

Crepe-fourree-Parmesan-Jambon2-copie-1.JPGServir avec de la mâche et une vinaigrette à l'huile de noix.

 

a - Mon-accordComme pour ma précédente recommandation, je préconise du cidre. Toutefois, on pourra également envisager un Côtes-de-Beaune blanc (cépage unique Chardonnay) qui allie rondeur, gras et fruité.  

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 07:30

C’est la bientôt Chandeleur, après les savoureuses galettes des rois à la frangipane, brioches et gâteaux des rois ou galettes à la pomme, les bonnes odeurs de galettes et de crêpes sont de retour dans nos chaumières pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Je ne suis pas bretonne, non ! Je suis du Nord. Et en bonne nordiste, j’aime mettre de la bière dans beaucoup de mes plats, y compris la pâte à crêpe, qu’elle soit salée ou sucrée. Je sais que les bretons qui me lisent vont hurler, s’insurger et me dire que « d’abord, la pâte à galette au sarrasin, de contient que de l’eau, ladite farine, du sel, et à l’extrême limite, un œuf. » N’est-ce pas Patrick ?

Oui, eh bien moi, non seulement j’y mets de la bière, mais mon entorse à la règle ne s’arrête pas là car j’y mets aussi du lait et de la farine blanche. Elles sont très bonnes comme ça n’en déplaise aux puristes.

  Galettes-de-Sarrasin-copie-1.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 250g de farine de sarrasin

 100g de farine blanche

 25cl de bière blonde

 25cl d’eau

 15cl de lait

 1 œuf

1 noix de beurre pour la cuisson

1 pincée de sel


Préparation
1.
Mélanger les farines et y ajouter l’œuf battu, la bière, l’eau, le lait et le sel. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’un ensemble lisse et homogène.

 

2. Laisser reposer 30 minutes à 2 heures.

 

3. Faire cuire les galettes dans une poêle beurrée environ 1 à deux minutes par face ou lorsque la galette commence à se colorer.

   

Idées de garniture pour crêpes et galettes salées

 

Galette œuf jambon fromage, la classique

1 tranche de jambon blanc, 1 œuf, 2 à 3 cuillers à soupe de fromage râpé, 1 cuiller à café de crème fraîche (pour plus d’onctuosité) une pincée de poivre, une pincée de sel.

 

Galette saumon fumé, la nordique

1 tranche de saumon fumé coupé en lanières, 1 bonne cuiller à soupe de fromage frais, une pincée d’aneth ciselé, quelques gouttes de jus de citron, une pincée de poivre blanc.

 

Galette lardons, oignons, reblochon, la tartiflette

1 cuiller à soupe d’oignons émincés et grillés, 1 cuiller à soupe de lardons grillés, 1 cuiller à soupe de crème fraîche, 30 à 50gr de Reblochon coupé en lanières,  une pincée de poivre.

 

Galette 4 fromages, la tout fromage

30g de Bleu, 30g de chèvre type Crottin de Chavignol, ¼ de boule de mozzarella, 1 cuiller à soupe de Comté râpé, 1 cuiller à café de crème fraîche

 

Galette chèvre, miel, lardon, la sucré-salé

2 cuillers à soupe de chèvre frais ou 1 crottin de Chavignol coupé en fines rondelles, 2 cuillers à soupe de lardons grillés, 1 cuiller à soupe de miel, 1 cuiller à café d’herbes de Provence, 1 tour de poivre du moulin

 

Galette tomate mozarella, l’estivale

2 cuillers à soupe de pulpe de tomate, 1 cuiller à café de concentré de tomates, ¼ de boule de mozzarella coupée en petits dés, quelques feuilles de basilic, ½ gousse d’ail écrasée, 1 cuiller à café d’huile d’olive, 1 cuiller à café de pignons, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre

 

Galette moules, calmars, crevettes, la fruits de mer

2 cuillers à soupe de moules cuites, 2 cuillers à soupe de crevettes roses cuites, 1 cuillers à soupe de Calmars cuits et coupés en lanières, 1 cuiller à soupe de crème fraîche, 1 gousse d’ail écrasée, 1 cuiller à soupe d’oignons émincés et grillés, 1 cuiller à soupe de fromage râpé, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre

 

Galette gambas crème et épices, la crevette épices

3 cuillers à soupe de gambas décortiquées sautées aux épices (piment d’Espelette, poivre blanc, curry, …), ail semoule, ciboulette ciselée et le jus d’ ½  citron et déglacées avec 2 cuillers à soupe de crème fraîche, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre

 

Galette jambon champignons, l’automnale

½ tranche de jambon blanc coupé en lanières et grillé, 2 cuillers à soupe de champignons émincés et grillés,  2 cuillers à soupe de béchamel, 1 cuiller à soupe de fromage râpé, ½ gousse d’ail écrasée, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre

 

Galette poire, Roquefort et noix, une autre sucré-salé

1 petite poire coupée en fines tranches, 40g de Roquefort écrasé à la fourchette, quelques cerneaux de noix concassés, 1pincée de sel, 1 tour de poivre du moulin

 

Galette pomme, Camembert et noisettes, la normande

½ pomme coupée en fines tranches, 40g de Camembert coupé en fine lamelles, 1 belle poignée de noisettes concassées, 1pincée de sel, 1 tour de poivre du moulin

 

Galette jambon de Parme, Parmesan, roquette, l’italienne

2 cuillers à soupe de pulpe de tomate, 1 cuiller à café de concentré de tomates, 40g de Parmesan coupé en copeaux, 2 tranches de jambon de Parme, 1 belle poignée de roquette, ¼ de boule de mozzarella coupée en petits dés, ½ gousse d’ail écrasée, 1 cuiller à café d’huile d’olive, 1 pincée de sel, 1 tour de poivre du moulin

 

Galette thon tomates, la thon tomates

2 cuillers à soupe de pulpe de tomate, 1 cuiller à café de concentré de tomates, 2 cuillers à soupe de fromage râpé, 2 cuillers à soupe de miettes de thon, ½  cuiller à café de moutarde, 1 cuiller à soupe de crème fraîche, ½ gousse d’ail écrasée, 1 cuiller à café d’herbes de Provence, 1 cuiller à café d’huile d’olive, 1 pincée de sel, 1 tour de poivre du moulin

 

Galettes-de-Sarrasin-2.JPGEt vous quelle est votre galette préférée ?

 

a - Mon-accordDu cidre évidemment ! … Pour les inconditionnels du vin, tout dépendra de la garniture de vos galettes mais à mon sens un rouge léger d’Anjou par exemple pourra bien faire l’affaire.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 07:30

Lors d’un sympathique weekend de retrouvailles familiales il y a peu, nous avions organisé l’intendance de sorte à ce que chacun puisse mettre un peu la main à la pâte. Des petits groupes de deux ou trois s’étaient formés pour préparer les différents repas et chacun de ces duos ou trios avait apporté de quoi préparer leur festin.

Tout semblait bien se profiler lorsque de sérieuses intempéries vinrent contrecarrer les plans de certains membres de la famille. Dans l’incapacité totale de nous rejoindre, mon petit frère Cyrille et sa femme Mathilde durent patienter quelques –nombreuses- heures avant de pouvoir venir nous rejoindre pour l’apéritif.

Ma petite sœur Sixtine, initialement était en duo avec Mathilde, se retrouvait donc en groupe de 1 pour préparer notre déjeuner. Toute contente de cette opportunité, je m’insérais dans la brèche pour mettre mon grain de sel et accessoirement aider ma petite sœur à préparer le copieux repas des voraces que nous sommes.  

En entrée était prévu le fameux tartare de saumon à l’avocat dont Mathilde avait la recette mais que Sixtine ne connaissait pas. Nous avons donc improvisé avec les ingrédients disponibles pour dresser de jolies et savoureuses assiettes.

Cette recette a l’avantage d’être très simple, rapide à préparer et vraiment délicieuse. J’ai eu envie d’y ajouter des graines de pavot qui sont venues apporter leur petit côté croquant tout à fait agréable et à propos.

 Tartare de Saumon 2

Les ingrédients pour 4 personnes:

 2 pavés de saumon frais de 150 à 200g chacun

4 belles poignées mâche

 2 avocats mûrs

 le jus de 2 citrons

 le jus d’1 citron vert

 1 bonne cuiller à soupe de graines de pavot

3 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à soupe de miel liquide

1 cuiller à soupe de ciboulette ciselée

1 cuiller à café de vinaigre balsamique

½ cuiller à café de piment d’Espelette

½ cuiller à café de poivre blanc

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Couper les pavés de saumon en petits dés. Couper les avocats en petits dés de la même taille et les arroser du jus d’un citron.

 

2. Dans un bol, mélanger les jus de citron, l’huile d’olive, la ciboulette, le miel, le vinaigre balsamique, le piment d’Espelette, le poivre et la fleur de sel.

 

3. Dans une jatte mélanger les dés de saumon et les dés d’avocat avec la marinade obtenue à l’étape 2. Mélanger l’ensemble délicatement.

 

4. Placer le tout dans un chinois au-dessus d’un grand bol, de sorte à ce que l’excédent de liquide s’échappe. Laisser égoutter une petite demi-heure. Ajouter ensuite les graines de pavot, puis placer le tout au frais au moins une heure avant de servir.

 

5. Sur les assiettes de présentation déposer une poignée de mâche et y mettre deux cuillers à soupe de tartare.

On pourra aussi utiliser des cercles à pâtisserie. On procédera alors à l’inverse. Le tartare en premier, suivi de la mâche, sur le dessus.

Parsemer d’un peu de piment d’Espelette.

 

Tartare de SaumonServir avec du pain noir, du pain de seigle ou du pain au son

 

a - Mon-accordSancerre blanc, appellation de la Vallée de la Loire. Issu exclusivement de cépage Sauvignon, c’est un vin plutôt gras et frais à la fois et présente des notes fruitées –notamment d’agrumes- et florales, mais aussi de notes minérales influencées par les sols argilo-calcaires. Le côté minéral est ici, intéressant pour accompagner la saveur iodée du saumon et les notes d’agrumes envelopperont le caractère gras du poisson dans une jolie fraîcheur.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 07:30

Voici encore une recette qui fleure bon les USA. Il s’agit là d’un grand classique outre-Atlantique. Je me souviens que ce type de brioche ou pain brioché se vendait en sachet, comme le pain de mie. J’étais –et le suis davantage aujourd’hui d’avoir réussi à la reproduire- toujours fascinée par la spirale brune, régulière et parsemée de raisins que laissait la cannelle dans la brioche. A la fois joli, parfumé et délicieux.

Pour peu que vous aimiez la cannelle je vous conseille vivement d’essayer cette recette. C’est un vrai bonheur pour le petit déjeuner, le brunch du weekend ou le goûter.

Faites griller, et humez déjà l’odeur de cannelle chaude qui se répand dans votre cuisine.

Tartinez d’un peu de beurre, salé pour les puristes.

Savourez… Un moment magique tout en douceur.

  Brioche-Roulee-a-la-Cannelle-et-aux-Raisins-Secs---Cuite.JPG

Les ingrédients pour 6 à 8 personnes:

 500g de farine

 100g de beurre salé ramolli en pommade

 2 œufs + 1 jaune pour le dorage

 100g de sucre en poudre

15cl de lait

1 sachet de levures du boulanger

1 cuiller à soupe de cannelle moulue

70g de raisins macérés deux heures dans un peu de thé puis épongés

 

Préparation
1.
Faire fondre le beurre dans le lait. Laisser tiédir et ajouter la levure. Ajouter ce mélange à la farine, pétrir, puis incorporer les œufs battus. Pétrir longuement jusqu’à l’obtention d’une pâte souple qui ne colle pas.

 

Brioche Roulée à la Cannelle et aux Raisins secs - Etalé2. Faire une boule et laisser lever 1 à 2 heures, jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume. Pétrir à nouveau rapidement et étaler la pâte en rectangle. Saupoudrer de cannelle et de raisins secs. Rouler la pâte en serrant un peu. Souder les bords et placer la soudure en dessous.

 

3. Déposer la pâte roulée sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou dans un moule à cake. Laisser lever à nouveau une heure environ. Préchauffer le four à 180°C.

 

4. Lorsque la brioche a levé, badigeonner le dessus avec le jaune d’œuf additionné de quelques gouttes d’eau. Placer au four une quarantaine de minutes.

 

J’ai testé aussi : l’association avec le foie gras ou la terrine de gibier, c’est tout à fait intéressant et délicieux. Moins sucré que le pain d’épice mais davantage que le pain, j’ai trouvé cela parfait !

  Brioche Roulée à la Cannelle et aux Raisins Secs - Cuite2

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 07:30

Lorsque j’ai entendu parler du pâté de foie de porc pour la première fois,  je n’ai eu absolument aucun envie d’y goûter. Je dois bien l’avouer, je ne suis pas grande amatrice de tout ce qui est foie, à l’exception bien sûr, du foie gras et des foies de poissons. Je trouve le goût généralement trop fort, trop marqué et la consistance peu agréable en bouche.

Et puis un jour, pour ne pas mourir idiote, chez goûté un pâté fait par la maman de mon amie Virginie. Ce fut la révélation ! Rien à voir du tout avec le goût amer et la texture caoutchouteuse du foie, mais plutôt un pâté fondant, et savoureux à souhait.

De retour chez moi, non sans avoir omis de demander la recette, je m’empressais de planifier la prochaine confection dudit pâté en établissant ma liste de courses.

La recette initiale ne comportait que du foie de porc et de la barde à proportions égales. J’ai cependant souhaité agrémenter cette préparation en y ajouter épices, aromates et alcool, et en réduisant la proportion de gras.

C’est ainsi qu’est née la base de la plupart de mes pâtés et terrines. Ma recette du pâté de foie de porc se décline de mille façons.

La version pruneaux est intéressante car elle relève le tout et la petite touche sucrée est tout à fait plaisante !

 Pâté de Foie de Porc aux Pruneaux 2

Les ingrédients pour une terrine:

500g de foie de porc

10 à 15 pruneaux dénoyautés

300g de barde de lard

200g de lardons fumés

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

1 échalote

10cl de lait

1 œufs

3 biscottes

5cl d’Armagnac

1 grosse noix de beurre

1 cuiller à café de poivre concassé

1 petite cuiller à café de fleur de sel

1 petite cuiller à café de mélange poivres et baies concassées

 

Préparation
1. Mixer le foie de porc puis y ajouter la barde et mixer ensemble. Ajouter ensuite le reste des ingrédients, à l’exception des pruneaux, et mixer le tout assez finement.

 

2. Dans une terrine verser une première couche de la mixture obtenue et déposer quelques pruneaux coupés en deux ou trois. Recouvrir et recommencer l’opération en terminant par le mélange mixé ;


3.
Refermer la terrine et la placer dans un large plat avec un peu d’eau (bain-marie). Mettre au four préchauffé à 150°C. Laisser cuire 1h30.

 

4. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur. Sortir une demi-heure avant de servir.

 

Le mieux est d’attendre deux jours avant de déguster la terrine, elle n’en sera que meilleure. Se conserve une dizaine de jours au frais.

 

Pour faire des bocaux (conserve)

Le principe est exactement me même. J’utilise le plus souvent des bocaux Familia Wiss de contenance 350g et je procède ainsi :

1.  Je remplis mes bocaux de ma mixture jusqu’à un doigt du bord je nettoie le bord avec précaution, dépose la capsule et referme le couvercle.

2. Je mets mes bocaux dans mon autocuiseur (ou cocotte-minute) et  intercale un ou plusieurs torchons propres entre les bocaux pour éviter qu’ils ne s’entrechoquent.

3. Je remplis l’autocuiseur d’eau de sorte à ce que le niveau dépasse largement le dessus des couvercles. Je referme mon autocuiseur et le mets sur le feu.

 4.  Je compte 50 minutes de cuisson à partir du sifflement.

 

J’utilise cette technique pour la plupart de mes conserves et cela fonctionne très bien.

 Pâté de Foie de Porc aux Pruneaux

a - Mon-accordPour ce pâté, je choisis un vin rouge de Bourgogne, plus précisément un Pommard, originaire de Côte-d'Or. Bien qu’issu du cépage Pinot Noir, il se caractérise par sa structure et son intensité tannique en comparaison avec ses voisins.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 07:30

Cela fait un petit bout de temps que je souhaitais marier l’ananas au spéculoos, le biscuit de mon enfance, de ma région, de mon pays, dans un petit dessert frais. Ces verrines m’ont semblé être tout à fait parfaites pour accueillir cette association. Tout simple, très bon !

 Verrine d'Ananas Rôti aux Epices

Les ingrédients pour 4 personnes:

 ½ ananas

20cl de crème entière

 60g de sucre  glace

 20g de beurre salé

8 spéculoos

1 cuiller à soupe de miel

1 sachet de sucre vanillé

1 pincée d’étoile de badiane moulue

1 pincée de cannelle moulue

1 pincée de muscade moulue

1 pincée de cardamome moulue

1 pincée de gingembre moulu

1 pincée de poivre concassé


Préparation
1.
Couper l’ananas en petits dés. Emietter les spéculoos.

Je mets mes spéculoos dans un sac congélation et je tape dessus avec une boite de conserves sur le plan de travail. Très efficace. Attention toutefois aux petits trous qui peuvent apparaître dans le sac si l’on s’acharne un peu trop…

 

2. Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et y jeter les dés d’ananas. Ajouter les épices et laisser rôtir 2 à 3 minutes. En fin de cuisson, ajouter le sucre vanillé et le miel, remuer le tout. Réserver.

 

3. Battre la crème en chantilly et y ajouter le sucre glace au fur et à mesure.

 

4. Dans chaque verrine, ajouter les dés d’ananas tièdes, déposer un peu de crème chantilly, et enfin le spéculoos émietté.

Servir immédiatement.

On pourra aussi préparer les verrines à l’avance en ne déposant que l’ananas et la crème et les réservant au réfrigérateur jusqu’à dégustation. On ajoutera le spéculoos seulement au moment de servir pour éviter que celui-ci ne se gorge d’humidité.  Verrine d'Ananas Rôti aux Epices 2

a - Mon-accordVoici encore une recette qui s’accordera très bien avec un Barsac, (faisant partie de l’appellation Sauternes), vin blanc liquoreux du bordelais. Les épices de la verrine rappelleront celles du vin. Mais l’on pourra aussi sortir de Bordeaux, et pourquoi ne pas aller flâner du côté de l’Alsace avec un Gewurztraminer moelleux. Là aussi les épices seront eu rendez-vous, peut-être même davantage qu’à Barsac…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article