Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 10:43

Pour continuer de faire honneur aux poivrons rouges que je ne me lasse pas d’acheter toutes semaines, j’ai imaginé une jolie petite recette simple, qui marie le poivron et le chèvre… 

Pour faire 6 petites tartelettes, vous aurez besoin de :

- 1 poivron rouge

- 10 tranches de pain de mie complet

- 150g de chèvre frais

- 6 rondelles de chèvre en bûche

- 1 yaourt nature

- 1 cuiller à soupe de crème fraîche

- 2 oeufs

- 1 échalote hachée

- 1 gousses d’ail hachée

- le jus d’un demi citron

- 1 cuiller à café de paprika

- de l’huile d’olive

- Sel

- Poivre

 

Faites chauffer de l’huile d’olive dans une casserole, ajoutez le poivron que vous aurez préalablement coupé en petits dés. Ajoutez l’ail et l’oignon. Faire suer. Ajoutez le jus de citron ainsi que le paprika et poursuivez la cuisson.

 

Lorsque le poivron est bien ramolli, ôter du feu et mixer le tout. Ajoutez le chèvre frais, le yaourt et la crème. Laissez refroidir et ajouter les œufs battus. Salez et poivrez.

 

Faites griller les tranches de pain de mie. Otez la croûte et découpez des cercles de la taille de vos ramequins ainsi que les bandes qui serviront à faire le bord des tartelettes.

 

Graisser les ramequins avec l’huile d’olive et garnir avec le pain de mie. Versez le mélange aux poivrons et déposez une rondelle de chèvre.

 

Passez au four 30 minutes à 160°C.

Un Crozes-Hermitage rouge, vin rouge de la Vallée du Rhône issu principalement du cépage Syrah. C’est un vin épicé, fruité et souple.





Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 06:31

J’aime beaucoup le petit goût anisé du pain polaire, très suave lorsque celui-ci s’improvise compagnon du saumon fumé. On le trouve dans l’épicerie d’Ikéa mais le faire soi même n’est pas bien compliqué. Pratique, il se congèle très bien.

Avec cette recette, voici un petit coin de Suède qui ravira vos papilles. 

Il vous faut :

- 2 galettes de pain polaire

- 4 tranches de saumon fumé

- Le jus d’un citron

- de l’aneth fraîche ciselée

- 2 cuillers à soupe de fromage frais

- 2 cuiller à soupe de yaourt de type Fjord

- Poivre blanc

Préparez ces petites bouchées peu de temps avant de les servir, cela évitera l’humidification excessive du pain.

Faire mariner les tranches de saumon fumé au moins une demi heure au frais dans le jus de citron et un peu d’aneth ciselé.

Mélanger le fromage frais et le yaourt, ajouter le reste d’aneth ciselée et le poivre blanc. Etaler ce mélange sur les galettes de pain polaire. Ajouter les tranches de saumon fumé et rouler serré. 

Planter des petites piques en bois tout le long du rouleau pour éviter qu’il ne se détruise qu découpage. Couper des petits tronçons et servir. 
 

Délicieux et joli pour l’apéritif, ces roulés peuvent aussi être servis avec une salade en entrée…

S’il fait très chaud, on pourra les mettre 15 minutes au congélateur avant de les servir, pour leur donner un maximum de fraîcheur

 

 


Un Champagne Brut, pour l’apéro comme pour l’entrée…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 17:53

Quel bonheur d'être de retour à Lille pour quelques jours!

En bonne Ch'ti expatriée à Bordeaux, le pélerinage en terre sainte s'impose régulièrement ! C'est divin que de flaner dans le vieux Lille, d'aller chercher une gaufre chez Meert, de boire une bonne bière sur une terrasse de la Grand' Place en écoutant le son mélodieux de l'accent local, avec ses "a" traînants qui flirtent avec le "o". Curieusement cela sonne doux à mon oreille depuis que je suis bordelaise...

Comble de l'extase, j'ai retrouvé mon magasin favori Alice Délice, qui n'existe que dans le Nord et à Paris et qui me fait cruellement défaut là-bas dans le sud.

Cette fois encore, c'est avec un livre de cuisine que j'en suis ressortie...

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 06:35

Il m’arrive souvent d’associer la nectarine ou la pêche avec des amandes. Je trouve que c’est un mariage heureux ! Voici une délicieuse tarte d’été que mes kinés, les GéraldineS, Michel, et tous ceux qui s'occupent bien de nous à La Tour de Gassies ont apprécié... 

Ce qu’il vous faut :
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 4 nectarines
- 1 œuf
- 10cl de crème entière liquide
- 4 cuillers à soupe de sucre roux
- 4 cuillers à soupe de poudre d’amande
- 1 sachet de sucre vanillé

Dans une terrine, battre les œufs avec les sucres. Ajouter la poudre d’amande, puis la crème. Bien mélanger. 

Cuire la pâte feuilletée à blanc en ayant pris soin d'y mettre des haricots secs pour éviter qu'elle ne gonfle. Verser l'appareil sur la pâte cuite et disposer les nectarines coupées en quartiers. Placer à four préchauffé à 160°C pendant 45 minutes. 

 

Un Gewurztraminer, vin blanc d’Alsace, qui apportera une note épicée, fraîche et acidulée.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 07:41

Les saveurs fraîches et poivrées de la roquette sont absolument délectables. J’en avais déjà fait une soupe qui s’était révélée délicieuse; voici un nouvel épisode de mes tribulations dans le domaine de la roquette… 

Au marché, pour deux millefeuilles :
● Une très belle tomate cœur de bœuf, bien grosse si possible
● Beaucoup de roquette
● 2 petits pains aux céréales
● 3 cuillers à soupe de fromage frais
● 1 cuiller à soupe de mascarpone
● Du parmesan coupé en copeaux
● 1 petite échalote
● 1 gousse d’ail
● 1 poignée de graines de tournesol
● Huile d’olive
● Vinaire balsamique
● Sel
● Poivre

Pour la crème de roquette
Faire chauffer de l’huile d’olive et y jeter l’échalote hachée et l’ail écrasé. Faire blondir et ajouter un peu d’eau. Laisser cuire encore une à deux minutes. Ajouter la roquette en en gardant quelques feuilles pour le décor. Faire réduire et éteindre le feu. Ajouter le mascarpone, le fromage frais, ainsi que la crème et bien mélanger. Saler, poivrer, mixer finement et laisser refroidir.

Couper les petits pains aux céréales en 3 ou 4 tranches dans le sens de la longueur. Ces tranches peuvent être légèrement grillées .
Couper la tomate en grosses rondelles.
Faire dorer des graines de tournesol à sec à la poêle.

Montage du millefeuilles 
Superposer successivement, une tranche de pain, de la crème de roquette et une tranche de tomate arrosée d’huile d’olive. Parsemer le dessus de copeaux de parmesan et de graines de tournesol grillées.

Décorer les assiettes de roquette et éventuellement de gouttes de vinaigre balsamique réduit.
 

Un Graves-de-Vayres blanc, vin du bordelais qui offre bien souvent des arômes d’agrumes, de buis, et de fruits exotiques.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 17:10
Ma petite valise est prête, je m'envole demain pour le Grand Nord. Enfin le Grand Nord, façon de parler... Le Nord tout court en fait. 

Vous me direz, quelle idée "monter" pour partir en vacances?! Eh bien tout simplement parceque c'est à Lille que sont mes racines et me voilà partie pour prendre un bain de famille!

A très vite!

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 07:57

Je n’ai toujours pas de sorbetière, mais avec toutes les perches tendues à mon mari, il est bien possible que mon prochain anniversaire –en août- soit l’occasion de recevoir une nouvelle locataire dans mes placards…
En attendant, il fait chaud, alors j’expérimente diverses recettes de glaces et sorbets sans le fameux instrument. Jusqu’ici pas de dégâts…

Ayant fait récemment plusieurs pots de lemon curd, j’ai voulu tenter l’expérience d’une glace à base de cette délicieuse crème. 
Le résultat fût ma foi très bon, mais si la consistance est correcte, elle n’est tout de même pas au niveau d’une crème glacée tout droit sortie d’une sorbetière… 

250 de lemon curd
3 yaourts nature
1 briquette de 20cl de crème entière
20cl de lait ½ écrémé

Placer la briquette de crème au congélateur pendant 15 minutes. Cela facilitera l’étape qui suit, qui est de fouetter la crème.

Dans un saladier mélanger le lemon curd et les yaourts, puis incorporer la crème fouettée. Placer dans un bac au congélateur. Laisser prendre 3 heures.

Sortir la glace et  couper en morceaux. Mixer longuement avec le lait.

Replacer au congélateur. 

Je l’ai servi avec des feuilles de basilic ciselé, délicieux !

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 08:12

Pour cette recette, j’ai voulu changer de la traditionnelle tapenade verte. J’ai également choisi un passage au four pour faire ressortir d’autres arômes dans les olives vertes.  

- 300g d’olives vertes dénoyautées
- 1 citron non traité et le jus d’un citron
- 1 gousse d’ail
- 100g d’amandes en poudre
- 2 cuillers à soupe de fromage frais
- 2 cuillers à soupe de lait
- 1 brin de thym citron
- 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
- du gros sel
- du poivre du moulin

Dans un plat à gratin, déposer les olives vertes, le citron détaillé en un maximum de quartiers (16 très fins), ajouter une gousse d’ail en chemise, une branche de thym citron, arroser de jus de citron et d’huile d’olive et placer au four pendant 1 petite heure à 140°C.

Pour la cuisson, je me fie beaucoup aux odeurs que mon four dégage. C’est souvent un très bon indicateur. Vérifiez tout de même régulièrement que le plat ne carbonise pas et arrosez de jus de citron.

A l’issue de la cuisson séparer la pulpe de la peau du citron et ne conserver la peau que de deux quartiers. Mixer l’ensemble -en ayant au préalable ôté la « chemise » de la gousse d’ail- et mettre la purée ainsi obtenue dans un plat avec la poudre d’amande, le lait et le fromage frais. Bien mélanger et laisser refroidir.

Placer au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. 
 

J’opterais ici pour un Côtes de Provence Rosé.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 07:43

Je poursuis ma frénésie de poivrons rouges de cette saison avec cette recette. J’avais beaucoup aimé l’association poivron noix dans le Muhammara de Clotilde, j’ai donc voulu la recréer dans ce cheesecake, et le résultat fût délicieux ! Dans votre panier:
- 1 poivron rouge
- des crackers salés (type Tuc)
- 100g de chèvre frais
- 200g de fromage frais
- 1 poignée de noix concassées
- 2 œufs
- 30g de beurre
- 1 échalote hachée
- 1 gousses d’ail hachée
- le jus d’un demi citron
- 1 cuiller à café de paprika
- de l’huile d’olive
- Sel
- Poivre

Faites chauffer de l’huile d’olive dans une casserole, ajoutez le poivron que vous aurez préalablement coupé en petits dés. Ajoutez l’ail et l’échalote. Faire suer. Ajoutez le jus de citron ainsi que le paprika et poursuivez la cuisson. 

Lorsque le poivron est bien ramolli, ôter du feu et mixer le tout. Ajoutez le chèvre frais, ainsi que le fromage frais. Laissez refroidir et ajouter les œufs battus. Salez et poivrez.

Effritez les crackers et ajoutez-y le beurre fondu. Disposez ce mélange dans le fond d’un moule à manqué et tassez bien. Versez le mélange de poivron dessus. 

Passez au four 45 minutes à 160°C.

C’est toujours un peu délicat avec le poivron, en particulier ici avec la noix. Pour ne pas faire de désaccords trop violents, j’opte pour un Bandol Blanc, vin blanc sec. Issus notamment de Clairette, ce sont des vins rafraîchissants aux arômes acidulés.  

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 07:32

Le goût légèrement sucré des oignons nouveaux a littéralement sublimé cette tarte simplissime ! 

Les ingrédients :

- 1 rouleau de pâte feuilletée.

- 4 oignons nouveaux

- 200g de lardons fumés

- 3 cuillers à soupe de fromage blanc

- 5 cuillers à soupe de crème fraîche

- 1 cuiller à soupe de moutarde

 

Faire légèrement dorer la pâte feuilletée, déroulée à plat sur une plaque.

Etaler la moutarde, puis le mélange de fromage blanc et de crème fraîche. Emincer les oignons nouveaux et les disposer sur la pâte. Ajouter les lardons.

P
lacer dans le four préchauffé à 160°C pendant 40 minutes. 

Avec une tarte flambée classique j’opte souvent pour un bon vieux Sylvaner, vin blanc d’Alsace. Or les saveurs sucrées de l’oignon nouveau m’ont poussée à aller à l’aventure avec un Petit Chablis, vin blanc sec de Bourgogne produit à partir du cépage Chardonnay, qui présente une pointe d’acidité qui vient équilibrer la douceur de la tarte.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article