Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 10:08

Je crois qu’il n’y a pas une semaine qui passe sans que j’achète ma botte de poireaux à Michel, mon petit producteur préféré du marché de Cadillac. En soupe, en fondue, en gratin, en pot-au-feu, en petits pots pour Madeleine, je prépare mes poireaux à toutes les sauces.

J’adore tout particulièrement ce légume en tarte ou en quiche. En général, je prépare une fondue de poireaux toute simple et avec le reste, je cuisine une tarte le lendemain. J’ai ajouté du fromage de chèvre à celle-ci et elle a beaucoup plu à Laurier, et aux enfants…

Quiche aux Poireaux et au Chèvre

Les ingrédients pour 6 personnes:
● 1 pâte brisée

● 1 bûche de chèvre
● 3 poireaux émincés
● 2 œufs
● 20cl de crème liquide
● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
● 1 noix de beurre
● ½ cuiller à café de muscade moulue
● ½ cuiller à café de poivre
● ½ cuiller à café de sel

Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire fondre les poireaux dans le beurre et l’huile d’olive. Laisser cuire à feu très doux et à couvert pendant une vingtaine de minutes. Laisser refroidir. Réserver.

2. Etaler la pâte brisée et la foncer dans un moule à tarte. La faire cuire à blanc.

3. Dans une jatte, battre les œufs, y ajouter la crème, la muscade, le sel et le poivre.

4. Sur le fond de tarte, étaler les poireaux fondus. Verser dessus le mélange obtenu à l’étape 3. Couper la bûche de chèvre en rondelles et les disposer sur le mélange aux poireaux.

5. Placer au four une trentaine de minutes à 180°C. Laisser dorer le dessus légèrement.

Quiche aux Poireaux et au Chèvre

Mon Accord Mets-vin
Pour cette quiche je choisis un vin blanc sec ayant un peu de profondeur. Pourquoi ne pas opter pour un Graves ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans poireau chèvre
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 14:45

Après les œufs cocotte au Maroilles, je pousse le vice jusqu’à proposer un plat unique « totalement Maroilles ». Non-amateurs de fromage-qui-pue : passez votre chemin, vous êtes prévenus !

J’avais partagé ici, il y a quelques années, ma recette de timbale, c’est un plat que j’affectionne particulièrement. Etant en pleine phase « Maroilles », je n’ai pu résister à l’envie de rendre cette timbale totalement Ch’ti... C’est un régal, vraiment !

Timbale au Maroilles

Les ingrédients pour 4 personnes:
● ¼ de Maroilles (200g)
● 3 escalopes de poulet coupées en tronçons
● 150g de jambon blanc coupé en dés
● 150g de champignons de Paris émincés
● 3 carottes épluchées et coupées en rondelles
● 1 poireau coupé en rondelles
● 1 cube de bouillon de légumes dilué dans 50cl d’eau
● 10cl de bière ambrée
● 2 cuillers à soupe de Maïzena
● 1 noix de beurre
● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
● 1 cuiller à café de persil frais ciselé
● 2 tours de poivre du moulin
● 1 bonne pincée de fleur de sel

Préparation
1.
Dans une cocotte, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y saisir la viande. Ajouter les poireaux, les carottes, ainsi que les champignons. Laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes, tout en remuant.

2. Ajouter la Maïzena et remuer vivement de sorte à ce qu’elle se répartisse uniformément sur le contenu de la cocotte. Mouiller avec la bière, et remuer. Ajouter ensuite le bouillon progressivement. Saler, poivrer. Bien mélanger afin d’éviter que le fond n’attache, couvrir et laisser cuire 30 minutes.
Penser à mélanger régulièrement et vérifier le niveau de liquide. Ajuster en conséquence. 

3.
A la fin de la cuisson, ajouter le Maroilles coupés en petits dés et remuer de sorte à le faire fondre totalement. Servir avec un peu de persil ciselé.
On pourra également ajouter 20cl de crème liquide pour rendre la blanquette encore plus crémeuse.

Timbale au Maroilles

Mon Accord Mets-vin

La même bière ambrée que celle de la recette.

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 10:23

Voilà une recette traditionnelle que j’aime tout particulièrement. C’est un vrai plat réconfortant qui, en même temps n’est pas trop riche. Les légumes et la viande en bouillon sans ajout de matière grasse, c’est parfait !

Personnellement, je l’aime avec de la moutarde, mais depuis que mon Laurier a goûté à la sauce gribiche, je suis obligée d’accompagner mon pot-au-feu de cette dernière ! Voici donc deux recettes en même temps, enjoy !

Pot-au-Feu, et sa Sauce Gribiche

Les ingrédients pour 4 personnes:

Pour le pot-au-feu
● 800g de paleron (ou viande pour pot au feu) coupé en gros dés (on peut également ajouter du plat de côtes)
● 4 os à moelle
● 3 poireaux coupés en tronçons
● 1kg de carottes épluchées et coupées en tronçons
● 4 échalotes dont deux piquées d’un clou de girofle
● 600g de petits navets épluchés
● 1kg de pommes de terre à chair ferme
● 1 beau bouquet garni
● quelques baies de genièvre
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
● 1 cuiller à soupe de gros sel

Pour la sauce gribiche
● 3 œufs durs
● 25cl d’huile d’arachide
● 2 cuillers à soupe de moutarde
● 4 cuillers à soupe de petits cornichons
● 1 petite botte d’estragon
● 1 cuiller à soupe de câpres
● ½ cuiller à café de sel
● ½ cuiller à café de poivre moulu

Préparation du pot-au-feu
1.
 Dans une grosse cocotte en fonte, déposer les morceaux de viande, mais garder les os à moelle de côté (ils seront ajoutés vers la fin de la cuisson). Couvrir d’eau totalement. Saler, poivrer, ajouter les baies de genièvre ainsi que le bouquet garni. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter à couvert, à petits bouillons pendant 2 heures. Au bout de ce temps écumer si nécessaire.

2. Ajouter ensuite les navets, les carottes, les poireaux et les échalotes. Ajouter de l’eau, si nécessaire. Laisser cuire encore au moins 2 heures.
On peut même ajouter des topinambours, des panais et du céleri, selon la saison ce qu’il y a sur le marché.


3. Environ une heure avant la fin de la cuisson, ajouter les os à moelle et poursuivre la cuisson. En même temps, éplucher les pommes de terre et les faire cuire à part, à la vapeur. Les ajouter au pot au feu au moment de servir.
On fait cuire les pommes de terre à part car dans le pot au feu, elles troubleraient le bouillon.

On pourra sans aucun problème réchauffer le pot-au-feu le lendemain et le surlendemain, ce sera un véritable régal.


Préparation de la sauce gribiche
1. Séparer les blancs des jaunes des œufs durs. Ecraser les jaunes avec la moutarde. Saler, poivrer. Ajouter l’huile petit à petit pour monter la sauce en mayonnaise.

2. Mixer les blancs avec les 2/3 des cornichons, les câpres et l’estragon. Ajouter ce mélange à celui précédemment obtenu. Couper le reste des cornichons en petites rondelles et les disposer sur la sauce juste avant de servir.
Servir en accompagnement du pot-au-feu.

Pot-au-Feu, et sa Sauce Gribiche

Mon Accord Mets-Vin

Un bon vin rouge profond sera très bien en accompagnement de ce plat traditionnel. Je choisis un Graves rouge.

Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 07:30

Lorsque j’ai préparé mes Malakoff pour la première fois –la recette que Christine m’avait gentiment transmise et avec laquelle on s’est régalés- je me suis aperçue que la quantité était généreuse. Pour deux personnes, c’était même un peu trop, du coup, la seconde fois, j’ai faire 4 Malakoff pour notre apéritif et j’ai « recyclé », les deux tiers restants de la masse au fromage pour faire ma base d’appareil à quiche. Savoureux mélange que les poireaux et le gruyère suisse dans cette quiche.

Quiche aux Poireaux et Gruyère

Les ingrédients pour 6 personnes:
● 1 pâte brisée 
● 200g de Gruyère suisse doux
● 3 poireaux coupés en rondelles
● 4 œufs
● 2 cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
● 20cl de crème liquide
● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
● ½ cuiller à café de muscade moulue
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
● ½ cuiller à café de poivres concassés
● ½ cuiller à café de sel

Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire fondre les poireaux dans de l’huile d’olive. Laisser cuire à feu très doux et à couvert pendant une dizaine de minutes. Réserver.

2. Etaler la pâte brisée et la foncer dans un moule à tarte.

3. Dans une jatte, battre les œufs, y ajouter la crème, la muscade, le sel et le poivre. Râper le Gruyère et l’ajouter au mélange.

4. Sur le fond de tarte, étaler les poireaux fondus. Verser dessus le mélange obtenu à l’étape 3.

5. Placer au four une trentaine de minutes à 180°C. Laisser dorer le dessus légèrement.

L’alternative avec du Comté est excellente également !

Quiche aux Poireaux et Gruyère

Mon Accord Mets-vin

Pour cette tarte je choisis un vin blanc sec, je propose un vin de Savoie, un Apremont par exemple, minéral et aromatique.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans poireau Gruyère
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 07:30

Il y a quelques mois déjà, j’ai échangé plusieurs mails avec Christine, une sympathique lectrice vivant en Suisse avec son mari Danois. Elle m’a confié deux recettes typiquement suisses que j’avais gardées sous le coude et que je comptais bien essayer. L’une d’elle est celle du Papet Vaudois, un plat à basse de pommes de terres et de poireaux que l »on sert traditionnellement avec des saucisses au chou. Toute enthousiaste à l’idée de préparer ce plat hivernal de type potée que j’aime tant, je me suis mise en quête des fameuses saucisses… Mon mari salivait déjà à l’idée de ces saucisses fourrées au à la viande et chou.

Après avoir écumé les boucheries des environs, où je me suis entendu dire qu’il était quasiment impossible d’obtenir ces spécialités très locales, j’ai bien du me rendre à l’évidence : il fallait que je trouve ce qui pourrait les remplacer. J’ai fini par me rabattre sur des saucisses fumées ou des saucisses de Morteau qui, ma foi, ont eu l’avantage d’apporter une note bien savoureuse à ce plat. Cependant, je ne désespère pas un jour, de trouver lesdites saucisses et de réaliser « la vraie recette ».

J’en profite pour remercie Christine pour cette délicieuse recette avec laquelle nous nous sommes régalés, et ce, encore davantage le lendemain, comme elle me l’avait conseillé !

Prochaine spécialité suisse, le Malakoff…

Le Papet Vaudois - Spécialité Suisse

Les ingrédients pour 4 personnes:
● 4 saucisses au chou (très difficiles à dénicher hors de la Suisse et de l’Est de la France, je les ai remplacées par des saucisses fumées)
● 1kg de poireaux
● 1kg de pommes de terre à purée
● 25g de beurre
● 25g de saindoux (ne faites pas l’impasse, il donne toute sa saveur au plat !)
● 50cl de vin blanc sec
● ½ cuiller à café de muscade moulue
● 1 cuiller à café de Maïzena
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
● ½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1. Fendre les poireaux en deux et les laver à grande eau. Les couper en tronçons de 2cm environ (le blanc ainsi que le vert).

2. Eplucher les pommes de terre et les couper en dés de 2-3cm.

3. Dans une cocotte ou un fait-tout, faire fondre le beurre et le saindoux ensemble. Y jeter les poireaux et les faire suer. Couvrir et laisser cuire à feu moyen à doux pendant une vingtaine de minutes. Remuer régulièrement.
Il faut éviter que les poireaux ne se colorent.

4. Ajouter les dés de pommes de terre et mouiller avec le vin blanc de sorte à recouvrir totalement les légumes. Ajouter la muscade moulue. Saler, poivrer, couvrir et laisser cuire 2 à 3 heures à feu très doux. Remuer régulièrement.

5. Ecraser les pommes de terre afin de lier le papet. On pourra ajouter de la Maïzena diluée dans un peu de vin blanc si le papet est trop liquide.
S’il reste encore beaucoup de liquide vers la fin de la cuisson, on pourra terminer cette dernière à découvert afin de laisser réduire un peu.

6. Faire cuire les saucisses à part pendant 30 minutes de chaque côté. Les ajouter au papet 5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson afin qu’elles transmettent leur saveur à la purée.
L’astuce de Christine pour que les saucisses ne se fendent ou craquent pendant la cuisson, est d’y piquer un cure dent à chaque extrémité. Je ne connaissais pas, mais c’est drôlement efficace !

Le Papet Vaudois - Spécialité Suisse

Mon Accord Mets-Vin

Un vin blanc suisse me semble indispensable pour accompagner cette recette typique. Je propose d’opter pour un Chablais Vaudois, issu du canton de Vaud.

 

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans pommes de terre poireau
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 07:30

Ma dernière blanquette était au veau et aux pieds-de-mouton. Cette dernière est un peu chronophage tant au niveau de la préparation que de la cuisson. Si j’aime prendre le temps de bien préparer les choses, j’aime aussi avoir dans mon sac, des tours et des recettes qui sont réalisables rapidement car, vous en conviendrez, nous manquons tous de temps !

Je fais la base de roux blond (farine ou Maïzéna sur la viande saisie, puis ajout de liquide) expliquée ci-dessous pour faire toutes sortes de « blanquettes » ou potées revisitées. C’est facile et donne toujours de bons résultats.

L’autre jour, Laurier avait envie d’un plat chaud et réconfortant pour palier notre baisse de moral liée au climat de ces dernières semaines. J’ai donc préparé une version de blanquette avec des escalopes de dinde, assez rapide à préparer et dont la cuisson est bien moindre que celle d’une véritable blanquette.

Blanquette de Dinde Express

Les ingrédients pour 4 personnes:

● 3 escalopes de dinde coupées en tronçons

● 150g de champignons de Paris (frais, en boîte ou surgelés)

● 3 carottes épluchées et coupées en tronçons

● 1 poireau coupé en tronçons

● 1 oignon pelé et coupé en rondelles

● 1 cube de bouillon de légumes dilué dans 50cl d’eau

● 1 cube de bouillon de volaille dilué dans 50cl d’eau

● 2 cuillers à soupe de farine

● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

● 1 cuiller à café de persil frais ciselé

● 2 tours de poivre du moulin

● 1 bonne pincée de fleur de sel


Préparation
1. 
Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive et y ajouter l’oignon et les champignons. Faire suer le tout.

 

2. Ajouter la viande, laisser dorer les morceaux. Baisser le feu et ajouter la farine. Remuer vivement de sorte à ce qu’elle se répartisse uniformément sur le contenu de la cocotte. Mouiller avec les bouillons. Ajouter alors les carottes et le poireau bien mélanger afin d’éviter que le fond n’attache, couvrir et laisser cuire 30 minutes.

Penser à mélanger régulièrement et vérifier le niveau de liquide. Ajuster en conséquence.

 

A la fin de la cuisson, on pourra également ajouter 20cl de crème liquide pour rendre la blanquette encore plus crémeuse.

Blanquette de Dinde Express

Mon Accord Mets-Vin

Un blanc sec sur cette blanquette me semble adapté. Je propose un Touraine blanc par exemple.

Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 07:30

Bon ben c’est pas tout ça mais je n’ai pas encore publié de  recette de grilled cheese cette année. Il fallait que je remédie à cela. C’est pourquoi, aujourd’hui je vous propose une version bien hivernale, avec des produits de saison : poireaux et Reblochon.

L’idée du grilled cheese, vous l’aurez compris, c’est de mettre le fromage à l’honneur, en le rendant bien fondant, coulant afin de l’associer à d’autres ingrédients aux saveurs et textures diverses et variées.

Ce grilled cheese aurait presque des airs de tartiflette pour un peu que vous y mettiez des lardons à la place du jambon… Essayez, c’est « cheesy » à souhait, vraiment très très bon !

Grilled Cheese / Croque Poireaux, Jambon et Reblochon

Les ingrédients pour 2 personnes:

● 4 tranches de pain campagne ou aux céréales

● 1 blanc de poireau cuit à la vapeur

● 100g de Reblochon coupé en lamelles

● 2 tranches de jambon blanc tranché fin

● 4 grosses noix de beurre

● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

● ½ cuiller à café de poivre du moulin

● ½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire chauffer de l’huile d’olive. Faire revenir le blanc de poireau coupé en rondelles. Laissez cuire 5 minutes à feu très doux. Laisser refroidir complètement. Réserver.

 

2. Tartiner chaque tranche de pain de beurre. Ajouter, sur deux d’entre elles les blancs de poireaux et recouvrir de lamelles de Reblochon. Saler et poivrer. Ajouter la tranche de jambon. Recouvrir de la tranche de pain restante. Exercer une légère pression de sorte à solidariser les ingrédients entre eux.

 

3. Dans une sauteuse, faire fondre le reste de beurre et d’huile d’olive. Déposer les croques et les faire cuire à feu doux et à couvert pendant 2 à 4 minutes de chaque côté. Servir immédiatement.

Grilled Cheese / Croque Poireaux, Jambon et Reblochon

Mon Accord Mets-vin

Pour ce grilled cheese tout coulant de fromage, je choisis un vin blanc d’Alsace, un Rielsing, aromatique, épicé et rond qui enrobera parfaitement ce repas simple d’un soir d’hiver. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans poireau Reblochon jambon
commenter cet article