Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrez les Gelées de Tartine Jeanne

Gelees-de-Raisin-lo.jpg

 

Vous Cherchez ?...

Mes Grilled Cheeses

La recette du moment

Que Faire Avec...

Cadeaux Gourmands

A Propos De...

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 09:00

Laurier et moi-même somme récemment allés rendre visite à notre ami Pierre-Yves en Anjou, dont la famille est productrice de vin sur le Domaine de Lucet (voir précédente escapade). 

Pour le dîner Pierre-Yves nous a fait le plaisir de nous concocter une spécialité angevine : les fouaces.

Il s’agit de petits pains tous blancs, tout creux, que l’on déguste tout au long du repas, en les fourrant d’autres spécialités plus ou moins locales, à savoir des rillettes ou du pâté, des Mogettes, ou pois, comme l’on dit ici, qui sont en fait des haricots blancs, du fromage de chèvre, puis de la confiture, pour le dessert…

Dans le temps, ces petits pains n’étaient pas destinés à la consommation. Ils servaient en fait pour le boulanger, à s’assurer que le four était à bonne température…  Une bonne chose que ces petits pains soient devenus des spécialités car ils valent vraiment le détour !

Dans les boulangeries angevines, on peut commander les fouaces pas encore cuites. On les place au réfrigérateur de sorte à ce qu’elles ne montent pas trop. Et on les sort juste pour les aplatir et les passer à four très chaud…  Ces petites merveilles sont méconnues, mais non moins excellentes !

 

Le marché pour 20 fouaces environ :
500g de farine
1/3 de litre d’eau tiède
20g de beurre en pommade
1 cuiller à café de sel
1 sachet de levure de boulangerie

 


Préparation
1. Réhydrater la levure dans l’eau tiède. Patienter quelques minutes, le temps qu’une mousse se forme.

2. Mélanger la farine, le beurre et le sel et y incorporer la levure réhydratée. Pétrir longuement jusqu’à l’obtention d’un pâton lisse et qui ne colle pas. Laisser reposer 20 minutes.

3. Diviser le pâton en boules de la taille d’une boule de billard. Saupoudrer d’un voile de farine et laisser le ver une trentaine de minutes.
Préchauffer le four à 250°C.

4. Aplatir les fouaces à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Placer à four très chaud. Les fouaces vont gonfler très rapidement. La cuisson de demande que quelques minutes à peine. Ne pas laisser dorer, les fouaces doivent rester blanches.

 

Servir avec des rillettes, du pâté, des Mogettes, du fromage de chèvre, et tout ce qui pourra vous mettre en appétit…

 

Un Anjou Villages, vin rouge, principalement issu du Cabernet Franc et originaire de la même région que ces petites fouaces, permettra de rester « local ». C’est un vin plutôt léger, qui léger qui accompagnera parfaitement ce plat typique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

beaumont 11/06/2014 16:02

bonjour
a quoi sert le beurre dans la recette ?

Jeanne Girardot 12/06/2014 13:40

Bonjour Beaumont!
Merci de votre remarque, effectivement j'ai omis de mentionner son ajout dans la recette. Il convient de l'ajouter en même temps que la farine.
A très bientôt,

Paty 18/10/2012 00:25

J 'ai découvert ceci à une soirée amicale chez des amis près d 'Angers cuit au feu de bois, c 'était vraiment délicieux
j 'en redemande ....

Dumond 26/01/2011 17:43


Bonjour, je suis du Sud saumurois et je voulais juste vous faire connaitre un restaurant troglodytique qui fait justement des exelentes Fouaces, j'ai inscrit le site web ci-dessous pour
information, bonne dégustation virtuelle.

http://le.faux.saulnier.pagesperso-orange.fr


Jeanne Girardot 27/01/2011 09:18



Bonjour!


Merci de partager votre bonne adresse, nous avons uyn ami producteur de vin à Trémont: http://tartine-jeanne.over-blog.com/article-20932364.html à qui nous rendons régulièrement visite. Ce restaurant est tout près
apparemment, nous y ferons un tour à notre prochain passage en Anjou!


Merci encore et à bientôt!



Marie-France 10/03/2009 07:47

Bonjour Jeanne,
ho oui, c'est bon les fouaces ; je les ai découvertes il y a peu et j'en avais fait sur le blog, en Vendée on les appelle fouées ou fouaces ; on en trouve aussi dans l'Aveyron, je crois. Je n'ai pas goûté avec rillettes ou mogette, mais ce doit être extra. Nous apprécions l'Anjou Village à la maison, j'en ai à la cave, j'en prends chez des amis de mes parents, en région angevine.
Bonne journée,