Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 07:30

Jusqu’ici j’avais toujours réalisé ma gelée de pommes avec des pommes, je ne pensais pas que l’on puisse réaliser une gelée absolument délicieuse, rien qu’avec les pelures, les trognons et les pépins des pommes. Ce sont ces derniers qui contiennent un maximum de pectine dans la pomme, élément indispensable à la bonne prise de la gelée. 

C’est sur le blog Cuisine Campagne que j’ai découvert cette possibilité d’utiliser les restes de pommes et l’idée de recycler et de ne rien jeter m’a plu instantanément.

Désormais, à l’occasion de la préparation de compotes, de tartes ou de tout autre dessert aux pommes, on pourra, dans le même temps, remplir ses placards de délicieux pots de gelée, ou d’en faire profiter des proches…  


Les ingrédients pour 4 bocaux :

 Les pelures et trognons de 10 pommes Reines de Reinettes
 Le jus d’un citron
 Eau
 Sucre (800g par litre de jus obtenu)

Préparation
1. Mettre les pelures et trognons dans une casserole et couvrir d’eau juste à hauteur. Ajouter le jus du citron. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu très doux pendant une petite heure.

La quantité d’eau ne doit pas être trop importante car si c’est le cas, la gelée risque de ne pas prendre. Aussi, on prendra soin de ne pas mettre trop d’eau avec les pelures et trognons. Pour ma part j’ai mis environ 2 litres.

2. Passer l’ensemble au chinois et laisser s’écouler le jus doucement. Peser le jus obtenu. Pour ma part, j’ai obtenu 1,4 litres.

Pour chaque litre de jus obtenu, compter 800g de sucre pour confiture. Soit 1kg 300g pour ma gelée.

3. Mettre le jus Dans une très grande casserole ou dans une bassine à confiture et y ajouter la quantité de sucre équivalente. Porter à ébullition et laisser cuire 30 minutes environ.

Pour ne pas risque que ma gelée ne « s’échappe » de la casserole, je prévois toujours que la quantité de jus ne soit pas trop haute dans ma casserole, je remue régulièrement et poursuis à feu doux lorsque l’ébullition fait monter le niveau du contenu.

On s’assure que la cuisson est bonne lorsque les quelques gouttes versées sur une surface froide se figent.

Outre les tartines, cette gelée sera aussi délicieuse en accompagnement de fromage de chèvre, ou tout simplement sur une tarte aux pommes sortant du four, pour en sublimer le goût... 

 

   

Dans le même registre, et avec la même technique, allez voir également la recette de la Gelée de Coings et la Gelée Pomme-Coing     

Partager cet article

Publié par Jeanne Girardot - dans pomme sucre
commenter cet article

commentaires

marie 14/11/2009


pour ma part bien que j'adore Lilo de cuisine campagne, je fais la recette de Jean Sulpice, savoyard comme moi. j'adore sa recette. je testerai un jour celle de Lilo.


mousticetco 12/12/2011

j'ai testé et j'ai adoré, j'ai fait un message sur mon blog.
Aujourd'hui je testé avec des poires Bio

Caroline 11/11/2013

Cette gelée est aussi délicieuse en accompagnement de foie gras (pour les fêtes qui approchent)

KitineCook 09/12/2014

Je suis une adepte de l'anti-gaspi... Aux prochaines compotes, je tenterai votre recette. Merci du partage.

KitineCook 09/12/2014

L'idée était trop alléchante... On m'a donné des pommes du verger, j'en ai profité pour faire une compote et du coup, j'ai récupéré les épluchures et les trognons pour tester votre gelée. Je viens de mettre en pot... Belle réussite !